Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Proies faciles

12/01/2017 3723 visiteurs 7.0/10 (1 note)

D ’abord un mort, puis rapidement un deuxième et encore un autre… L’escouade de l’inspectrice Tabares n’a pas le temps de passer d’une scène de crime à la suivante que le téléphone sonne pour annoncer une nouvelle victime. Encore plus troublant, tous les décédés sont rattachés au monde bancaire : il s’agirait donc de l’œuvre d’un tueur en série ! Surtout, pas un mot aux médias, il faut éviter de déclencher un vent de panique, les consignes de la hiérarchie sont claires. Le plus important est de boucler le dossier le plus rapidement et, tant les résultats des équipes scientifiques que les «tuyaux» de la pègre, toutes les informations sont les bienvenues.

Polar classique dans les règles de l’Art, nourri d’un discours social très à la mode, Proies Faciles marque le retour de Miguelanxo Prado aux affaires. Trois ans après l’intimiste et spectaculaire Ardalén, cette enquête procédurière, très scandinave par sa forme, intègre toutes les rancœurs, voire colères, que les abus des établissements financiers ont pu engendrer dans l’esprit du scénariste (et d’une bonne partie de la population). Tirée au cordeau, la narration suit donc ces policiers dans leurs tâches quotidiennes pour mettre la main sur le ou les coupables. Les indices, les fausses pistes, la tension entre collègues, les fuites dans la presse, la partition est bien dirigée, malgré l’omniprésence et parfois envahissante des innombrables sous-entendus politique « à charge ». C’est bon, le message passe, pas la peine d’en rajouter !

Graphiquement, Prado a choisi la voie de la sobriété et évite les effets de manche gratuits. La mise en scène particulièrement dépouillée met les acteurs au centre de l’action. Ces superbes portraits s’avèrent élégants et expressifs. Interrogations, peur, fatigue, etc., les émotions passent, c’est bien là l’essentiel. Pour finir, le choix du noir, ou plutôt, du gris et blanc, se révèle parfaitement à l’unisson avec l’ambiance générale de l’album.

Maîtrisé du début à la fin, Proies Faciles réunit tous les éléments d’un excellent thriller. L’auteur de Traie de craie démontre une fois de plus toute l’étendue de son talent.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Proies faciles

  • Currently 4.27/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (15 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    phz Le 18/08/2017 à 20:30:13

    Je ne connaissais pas cet auteur mais j'ai accroché avec le scénario des le début de l'album. Un graphisme qui colle parfaitement à l'histoire même si le dénouement est assez prévisible. On se prend bien au jeu de l'auteur et on passe un très bon moment avec cet album.

    ALICECOOPER Le 02/02/2017 à 23:40:10

    C'est un bon polard dont les dessins sont très agréables même si je n'y trouve pas assez de décors et trop souvent des personnages sur les planches mais la lecture est fluide et j'ai accroché tout de suite. Toutefois l'histoire semble un peu trainer à certains endroits, dont avant le déclenchement de l'enquête, peut-être était-ce un mal nécessaire. Pas de surprise, toutefois l'enquête tient la route, elle est claire, un peu trop simple et le résultat vite prévisible. Un peu de police scientifique en plus ça aurait été le bonheur. C'est une enquête classique un peu fade.
    Les auteurs ont été généreux mais le prix aussi corrélativement. Je l'ai lu d'une traite. C'est un bon album sans plus, j'en ai lu de moins beaux mais de bien mieux.