Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

13/11 reconstitution d'un attentat Paris, 13 novembre 2015

01/12/2016 4353 visiteurs 5.5/10 (2 notes)

L e 9 septembre 2015 à la frontière austro-hongroise, une voiture est contrôlée. Après les questions d’usage, les trois passagers repartent. L’un d’entre eux participera aux attentats de Paris deux mois plus tard, les deux autres à ceux de Bruxelles le printemps suivant. Le lendemain, François Hollande prend la décision d’attaquer un camp de Daech. Personne n’en est vraiment conscient, mais une partie d’échecs est en cours. Le projet est fragile, il aurait pu dérailler cent fois, par exemple quand un commerçant ferme les yeux lorsqu’une personne qui n’y connaît visiblement rien lui achète du matériel pour fabriquer des explosifs. Le vendredi 13 novembre, des kamikazes explosent au stade de France, des amateurs de musique sont massacrés au Bataclan... pendant que, coïncidence, Alep est bombardé par les Russes.

Anne Giudicelli, spécialiste du monde arabo-musulman a minutieusement reconstitué l’emploi du temps des principaux protagonistes, avant et pendant les attentats. Au premier chef les terroristes, mais aussi le président de la République et la police. Son regard est factuel, d’une froideur presque clinique. Au moment du drame, l’action est commentée à la minute près. L’auteure a de toute évidence bien fait ses devoirs. Bref, c’est du bon journalisme. On entend le point de vue des victimes, celui des forces de l’ordre, mais également le discours d’un père qui explique à son fils que c’est un grand jour et que bientôt les bombes cesseront de leur tomber sur la tête.

Aux pinceaux, Luc Brahy navigue sur les mêmes eaux. Son dessin, hyperréaliste, est mis au service de l’auteur. Optant pour le lavis, il accentue l’aspect dramatique de l’action qui se décline dans toutes les teintes de gris. Il n’y a d’ailleurs pas d’excès de voyeurisme dans ce récit qui est certes ponctué de nombreuses scènes d’une extrême violence, comment pourrait-il en être autrement ? Ce que le lecteur retient surtout, ce sont les visages tranquilles, semblables à ceux qu’il croise dans le métro, des voitures identiques à celles de ses voisins, les embouteillages et la banalité de la vie et des lieux avant que la haine ne se déchaîne.

Une reconstitution minutieuse des attentats de Paris servie par un dessin au lavis très efficace.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
5.5

Informations sur l'album

13/11 reconstitution d'un attentat
Paris, 13 novembre 2015

  • Currently 2.22/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.2/5 (9 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Patrick M Le 02/12/2016 à 14:21:39

    Aucun intérêt .
    Un soit disant travail de journalisme, mais il n'y a rien de nouveaux ou que l'on ne connaissait pas. ce n'est qu'une mise en bd d'un acte terroriste

    Cookandbook Le 02/12/2016 à 13:17:36

    Quel est l'intérêt d'une reconstitution moins d'un an après l'évènement qui n'apporte aucun éclairage nouveau ni aucune analyse... Si cette BD était sortie en 2030 je pourrais comprendre son intérêt , comme travail de mémoire, mais là...
    Ca donne vraiment l'impression de surfer sur la vague terrorisme dans un pur objectif commercial.