Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Couleur de peau : miel 4. Tome 4

07/11/2016 4034 visiteurs 7.0/10 (1 note)

« J’ai cessé de dire à mon éditeur que c’était le dernier tome. » Quand Jung a entrepris de coucher sa vie d’enfant coréen adopté sur une bande dessinée, il était persuadé qu’un seul album suffirait. Faire la paix avec son passé, aller au bout de sa quête identitaire, trouver sa place dans une société qui a du mal à accepter la différence : le but de Couleur de Peau : Miel était aussi bien artistique que thérapeutique. Presque dix années plus tard, voici pourtant le quatrième opus.

Est-ce à dire que la guérison de l’auteur n’est pas complète et qu’elle est plus longue que prévu ? Sans doute. Mais il existe également une réelle volonté de partage, de transmettre aux lecteurs quelques valeurs qui l’ont façonné. Dans de nombreux ouvrages autobiographiques, si tant est qu’ils soient dignes d’intérêt, la question concernant la réaction après lecture des proches revient régulièrement, sans qu’il n’y ait forcément de réponse. Ouvrir le livre en découvrant celle de la mère adoptive de Jung, décrite dans les précédents tomes comme dure et peu maternelle permet d'assouvir une curiosité bien légitime. Les rencontres rythment le récit - la place de l’humain est prépondérante - et sont autant de prétextes à raconter un voyage, un retour aux sources en Corée pour assurer la promotion du film ou un séjour en Belgique dans sa maison d’enfance.

Les flashbacks s’enchaînent, parsemés de photos d’époque, les souvenirs affluent et donnent à chaque fois un éclairage nouveau. Il serait pourtant inexact de dire que le plaisir est toujours aussi présent que dans le premier volume. Néanmoins, Jung parvient à distiller quelques éléments qui viennent captiver l'attention du lecteur peut-être au moment où il s’y attend le moins. Sa rencontre avec une jeune mère célibataire est bouleversante. Et que dire du cliffhanger (si c’est possible, même dans une autobiographie) qui vient conclure le récit ?

Se mettre à nu sans tomber dans le voyeurisme, c’est peut-être la clé de la réussite de ce qui devait être un joli one-shot, devenu aujourd'hui série.

Par L. Gianati
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Couleur de peau : miel
4. Tome 4

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (2 votes)

  • Jung
  • <N&B>
  • 10/2016 (Parution le 12/10/2016)
  • Quadrants
  • 978-2-302-05391-5
  • 121

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Pitjes Le 27/12/2016 à 09:59:07

    Si le troisième tome était très décevant, ce quatrième tome est tellement mauvais qu'il s'apparente presque à du foutage de gueule. Jung a quelques bonnes pistes qu'il bousille lamentablement sans les exploiter: l'interview de sa mère (qui reste d'un superficiel navrant), la possibilité de retrouver son frère et sa mère (non non, vous ne connaîtrez pas le résultat du test ADN dans ce 4e tome, il vous faudra acheter le 5e tome pour avoir - peut-être - le fin mot de l'histoire), la réaction du public à la sortie de son film (vous en apprendrez plus sur les voyages en avion de Jung et sur le décalage horaire que sur ce que le public a pensé de son film). Le seul truc intéressant dans cet album est la rencontre de Jung avec une jeune mère célibataire. Tout le reste n'est que du remplissage de case complètement inintéressant (sur les spécialités culinaires belges, sur son hotel pourri à Séoul, sur ses séances de spiritisme, sur la taille de son zizi, et j'en passe). Si c'est comme ca que Jung cherche son identité, il n'est pas prêt de la trouver