Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Thierry le chevalier 4. La couronne de fer

31/10/2016 2391 visiteurs 6.0/10 (1 note)

F in du XIIe siècle, Thierry est un héros, un vrai, sans peur et sans reproche. Trouvez une veuve ou un orphelin en détresse et il répondra présent. Il n’a pas de mérite, c’est dans sa nature. Dans La couronne de fer, il défend et libère un petit royaume danois envahi par Harald-le-borgne et ses Vikings. L’aventure est ponctuée de trahisons et de conspirations, mais également d’actes de bravoure et de marques de loyauté envers la reine Karin et son fils Sven.

L’histoire, scénarisée par Jean-Michel Charlier, a été présentée dans le magazine Spirou en 1960 et 1961. Seulement voilà, depuis, le genre médiéval a été dépoussiéré à quelques reprises : Thorgal, Les compagnons du crépuscule, Les sept vies de l’épervier et même Kaamelott. Les repères ne sont plus les mêmes et le lecteur de 2016 a du mal à réprimer un sourire quand un des personnages affirme : « Tel un mécréant sans foi ni loi, un fauve cruel et sanguinaire… ».

En fait, cette bande dessinée est un artefact, le souvenir d’un style révolu. Le bédéphile ne doit cependant pas oublier qu’en 1960, le périodique basé à Marcinelle a également publié Ruée sur l’Oklahoma (Lucky Luke), Le nid des marsupilamis (Spirou), Popaïne et vieux tableaux (Gil Jourdan) et La flûte à six schtroumpfs (Johan et Pirlouit), un album qui a pour cadre… le Moyen-Âge.

Derrière de lourds phylactères surchargés de texte, Carlos Laffond propose un graphisme de qualité, efficace, minutieux, mais très austère. Accentuant à l’excès chaque menu détail, il teinte l’ensemble d’une inquiétante étrangeté. La multiplication des gros plans sur des visages tourmentés contribue elle aussi à la sévérité des illustrations et du récit dans son ensemble.

Mentionnons enfin le travail des éditions Fordis qui mettent en valeur l’œuvre de Jean-Michel Charlier ; chacun des volumes est accompagné d’une préface et d’un solide dossier.

Un album pour les collectionneurs, les nostalgiques ou les collectionneurs nostalgiques.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Thierry le chevalier
4. La couronne de fer

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.