Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Eternum 2. Les Bâtisseurs

31/10/2016 3809 visiteurs 6.5/10 (2 notes)

E n 2255, un vaisseau d'exploration capte l'étrange signal d'une planète inconnue de la constellation du Scorpion. Les communications étant perturbées, l'équipage décide de passer outre l'accord de leur hiérarchie et envoie une équipe afin d'en déterminer l'origine. Leur surprise est grande à la découverte de toute une zone de constructions de taille gigantesque. Les ondes proviendraient de quatre cylindres lumineux situés dans l'une d'entre elles.

Un flash-back de 50 ans sert d'introduction, il prendra tout son sens dans les dernières pages. En effet, l'intrigue progresse significativement dans ce deuxième opus, que ce soit à propos des rayons cosmiques venant de nulle part, de la vague de violence qui s'empare de certains membres masculins, ou de Ève, l'entité extra-terrestre découverte dans le sarcophage sur la lune d'Aldeman en 2297. Pas de héros en particulier mais le directeur Siderow se démarque de plus en plus, son comportement devient préoccupant. Cette impression est renforcée par les cases muettes qui alternent avec les scènes de dialogue scientifique ou d'action.

Christophe Bec maîtrise le suspense en laissant notre alien physiquement parfaite dans une sorte de faux retrait. Son comportement est passif mais les révélations à son sujet sont de plus en plus inquiétantes. Il est évident que son rôle, encore flou, est loin d'être aussi inoffensif que son apparence. Les liens entre les différents phénomènes se précisent, mais le scénariste en garde suffisamment sous le coude pour étonner le lecteur par la suite.

Salaoün Jaouen (Carthago adventures) continue d’envoûter grâce à son savoir-faire en guise d'atmosphère oppressante. Un beau travail sur les couleurs et les détails, ainsi que sur les décors high-tech qui prolonge le plaisir de retrouver la SF des films des 80's. Les personnages sont quant à eux traités de façon réaliste et bénéficient de leur propre identité graphique.

Cette série ne mise pas sur l'originalité, mais bien sur l'ambiance et le mystère. L'autre atout non négligeable est le graphisme de haut vol et une maîtrise de bout en bout de la mise en scène. Cela est suffisant pour attendre avec envie le prochain tome.

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

Eternum
2. Les Bâtisseurs

  • Currently 3.82/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (17 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    biggyjay Le 14/01/2018 à 21:51:35

    Bel album, le dessin est toujours aussi travaillé. Il assure toute l'esthétique de l'album, qui est plus diversifiée que dans le tome 1.
    Le scénario est plus élaboré pour nous présenter plus de lieux et de personnages mais la progression de l'intrigue reste contenue, il faut bien le dire. On devine alors que la quasi totalité de l'histoire va se régler dans le 3ème tome. Qui vivra vera.

    BIBI37 Le 05/02/2017 à 12:05:45

    Ce 2 ème opus tourne en rond et le scénario n'arrive pas à me convaincre.
    Mais les dessins sont encore excellents et remontent la note globale.
    Bien sur la finalité de cette BD est atteinte puisqu'on veut lire le tome 3 dès la fin de cet opus mais on est aussi inquiet d'être déçu.
    A lire tout de même sans restriction.
    7/10.

    kurdy1207 Le 14/11/2016 à 08:10:11

    L’histoire n’est pas mauvaise, mais on s’ennuie quand même un peu avec des dialogues et du texte à n’en plus finir. Je trouve les personnages un peu trop statiques et on a, par moment, plus l’impression d’un roman photo que d’une BD. Néanmoins, cela n’empêche en rien les dessins d’être de qualité. Conclusion, rien de génial.

    yannzeman Le 07/11/2016 à 00:00:04

    Bonne série, mais pas l'histoire du siècle.

    J'avoue, les scénarii non linéaires m'ennuient ; on essaye de suivre une histoire, et l'auteur fait exprès de nous perdre, en sautant d'un lieu à l'autre, d'un évènement à un autre.

    Et comme les personnages ne sont pas toujours clairement identifiés (sauf le maitre du monde, PDG du Consortium ; où sont passés les Etats souverains ????), je n'ai pas tout compris. Et je ne me suis pas tellement attaché aux personnages, qui là encore, comme trop souvent dans les BD d'aujourd'hui, peuvent tous crever dans d'atroces souffrances, sans que cela ne me touche.

    Mais les dessins sont tellement beaux, l'ambiance est tellement prenante que finalement, je conseille quand même la lecture de cette mini-série.

    Maintenant, aurais-je envie de relire tout ça dans quelques années, quand l'histoire sera finie ?
    Pas sur.

    Du bel ouvrage, réalisé par de bons faiseurs.
    Mais pas du "Tintin" ou du "Black et Mortimer" du 21ème siècle.

    kergan666 Le 05/11/2016 à 13:40:43

    le 1er album m'avait plu mais sans plus.
    le 2ème par contre tient bien la route.
    à la fin de l'album, l'on se dit vivement le prochain.
    cette réaction est, à mon sens, le signe d'une bonne histoire.
    les dessins sont plaisants pour ne pas dire beaux même si je trouve que sur certaine planches les textes prennent un peu trop de places (mauvaises dispositions?).
    le contraste est assez fort avec celles sans textes.
    mais c'est juste un ressenti de ma part.
    à part ces détails, je conseille vivement la lecture ce cet album.