Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Infiltrés 2. Les Larmes de Jolène

31/10/2016 2248 visiteurs 4.0/10 (1 note)

M algré les heures de planque, d’écoute et de filature, l’équipe de Suzanne Hennings ignore toujours qui est «Le Faucon», l’élusif poseur de bombes qui s’est mis au service du Renouveau danois, un groupe d’extrême-droite. Pourtant, le temps presse, tous les faisceaux d’information suggèrent que ces terroristes vont passer à l’acte tout prochainement.

Après un premier tome bavard et explicatif, Les larmes de Jolène s’avère plus direct et constamment sur la brèche. En effet, l’enquête arrive à son terme et les policiers n’ont plus qu’à attendre le bon moment pour déclencher leur opération. Réaliste, le scénario de Sylvain Runberg et Olivier Truc décrit parfaitement les difficultés de ce type d’investigation, ainsi que le cadre restreint dans lequel les forces de l’ordre agissent. Ici, il faut des preuves solides avant de foncer dans le tas ! Bien cachés dans leurs voitures banalisées, les agents sont à l’affût d’un coup de fil de leur taupe, d’une erreur de la part de leur cible, ou de n’importe quelle indice qui permettrait d’avoir le feu vert de leur hiérarchie. C’est long, il fait froid et tout le monde a sommeil.

Si le côté procédurier du récit est au point, le reste de l’histoire l’est nettement moins. L’embryon de vie privée de Suzanne, esquissé dans le volume précédent (ses relations avec sa fille, ses amours), ne connaît quasiment pas de suite. De plus, le contexte danois est tellement absent que l’action pourrait se passer dans n’importe quelle ville d’Europe ou d’Amérique sans que cela ne gêne en quoi que ce soit le déroulement des événements. Au final, il ne reste qu'un album déséquilibré reposant exclusivement sur un suspens forcé.

Aux pinceaux, Olivier Thomas fait ce qu’il peut pour illustrer cette succession d’incidents. Pour bien montrer la tension, il multiplie les gros plans et fait surjouer ses acteurs en les affublant invariablement de regards effarés. Figé et d’un esthétisme discutable, le résultat n’est guère enthousiasmant. Heureusement, le découpage dynamique et les couleurs parfaitement dosées de Delphine Rieu confèrent un peu de tenue à l’ouvrage.

Mal organisé et sans direction claire, Infiltrés ne décolle jamais. Pourtant, tous les éléments d’un excellent thriller contemporain étaient là.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

Infiltrés
2. Les Larmes de Jolène

  • Currently 2.33/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.3/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Hublot Le 19/07/2017 à 13:25:03

    Autant le tome 1 m'avais marqué, autant le tome 2 me laisse une impression d'inachevé. Est-ce du à une éventuelle suite ? Le scénario est plutôt dynamique mais fini pauvrement. Déçu !

    judoc Le 08/10/2016 à 19:00:37

    Dans la lignée du 1er tome, ce 2ème opus qui boucle ainsi l'intrigue, nous offre un bon polar au final. Sur fond de conspiration et d'attentat "politique", infiltrés nous plonge dans les méandres nauséabonds de Copenhague et de ses groupuscules d'extrême droite.