Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Compadres

27/10/2016 3035 visiteurs 6.7/10 (3 notes)

F in du XIXe siècle, Etats-Unis. Un immigré français, rescapé de la Commune et en quête d’une vie meilleure, croise la route d’un indien solitaire qui a perdu les siens. Les deux hommes décident de cheminer ensemble vers l’Ouest et tissent une amitié houleuse.

Colin-Thibert compose un récit autour d’une relation intrigante, dont les personnages travaillés, complexes, ne sont ni bons ni mauvais : les héros sont d’autant plus intéressants qu’ils n'en sont pas justement, mais des hommes opprimés, avec leurs fêlures et leurs lâchetés, pas forcément des modèles de courage et d’honnêteté pourtant capables du meilleur.

Si des scènes typiques du genre sont dépeintes, Compadres se distingue également en abordant un aspect important et parfois méconnu de l’histoire américaine, à savoir les luttes ouvrières de l’époque notamment liées au travail dans les mines. Il est par ailleurs fait mention de la main d’œuvre chinoise employée à la construction des chemins de fer. Ce rude album doit aussi beaucoup à l’atmosphère fort bien rendue par le dessin fin, incisif de Pontarolo, aux couleurs automnales : sombre sépia et ocres poussiéreuses de l’Ouest hostile.

Compadres s’avère un western qui sait tirer son épingle du jeu, en s’attachant à deux pauvres gars malmenés par l’Histoire et terriblement humains, dans un cadre sans pitié. Une petite pépite du genre.

Par T. Bisson
Moyenne des chroniqueurs
6.7

Informations sur l'album

Compadres

  • Currently 4.40/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.4/5 (5 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 07/11/2020 à 11:38:38

    J'aurais sans doute mis une meilleure note sans une fin qui gâche tout. Je n'ai pas accepté cette conclusion sans doute trop dur et trop âpre qui arrive comme un virage inattendu. Cela m'arrive assez rarement car je suis plutôt bonne pâte.

    Le graphisme n'est pas également le fort de cette oeuvre. Non, c'est plutôt la relation plutôt improbable entre un ex-communard et un indien dont la famille a été massacré dans le Grand Ouest sauvage. Il vont essayer de mener une révolution communiste dans une mine d'or contrôlé par un affreux capitaliste qui fait régler la terreur à coup de revolver. Il y a un mélange de genre qui peut détonner mais curieusement, cela passe bien.

    En conclusion, un western pour le moins original qui possède d'indéniables qualités.