Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le style Catherine 2. Le plaisir égoïste du partage

04/04/2005 8154 visiteurs 6.3/10 (4 notes)

"Solange et moi, on s'est installées au bord de la mer. Comme tu t'en doutes, on veut absolument oublier l'épisode de Yuri et on se construit une nouvelle vie. Peu à peu, je retrouve ma Solange, tu peux pas savoir comme ça fait plaisir ! Moi, j'ai un nouveau job, de nouvelles copines avec qui je vais en soirée, bref tout semble aller bien. Pourtant, y a quelque chose qui tourne pas rond en ce moment, je doute de ma sœur et de moi même. En plus, y a trop de trucs mortels qui trainent. Pis y a Jurgen aussi.... Et toi, toujours fidèle au poste, à m'écouter et me regarder vivre. Tu me fais énormément de bien ! Merci et bisous tout plein.

Catherine"


Fidèles au poste, nous le sommes, et nous le resterons encore un peu. Il faut bien dire que le mode de narration employé par Thierry Bouüaert est original et ne nous réduit pas au rôle de simple spectateur. On a d'ailleurs toujours un peu de mal à s'y faire lorsque Catherine s'adresse à nous. Mais c'est là tout le charme de cette série. Nous sommes presque impliqués dans l'histoire, et la jeune adolescente, qui nous ouvre son cœur, nous semble très familière. Sitôt l'album achevé, on se languit de retrouver tout ce petit monde et de partager, une nouvelle fois, le quotidien de Catherine.

Bien que je sois conquis par ce procédé, il faut bien avouer qu'un peu de gaieté dans la vie de la jeune adolescente ne serait pas de trop. Elle est assaillie par les malheurs et les doutes et, après la prostitution dans Urgent besoin d'ailleurs, voila qu'elle est confrontée à la drogue et à un rebelle de la vie (^_^). Quand la verrons-nous dans une belle love story, en harmonie avec elle-même et le monde qui l'entoure ? Cela permettrait de rendre sa vie plus crédible et le ton de la série plus vrai. Il n'en reste pas moins que l'histoire est intéréssante et bien construite, bien que la fin (notamment la révélation) soit un peu trop précipitée.

Le dessin de Thierry Bouüaert semble plus "sale" et le trait moins net que dans le premier tome, mais beaucoup plus personnel. Il va toujours à l'essentiel tout en gardant des petits moments de répits, où Catherine nous invite à nous reposer, le tout dans un cadre naturel, en bord de mer ou dans un parc. Cette alternance de planches sombres et colorées donne un rythme à l'album. De plus, ces pauses dans le récit sont si joliment traitées qu'on aurait tort de s'en priver. La mise en couleurs de Benoît Bekaert est très réussie et respectueuse du dessin. On a l'impression qu'il ose plus dans le choix des couleurs pour obtenir un résultat là aussi un peu étrange, à la fois "sale" et juste. Le traitement de la lumière a d'ailleurs un rendu assez spécial, très marqué.

Pour finir, bien que cette série soit assez déroutante, elle est à découvrir. Le charme opère rapidement et, même si on pourrait reprocher à l'histoire d'utiliser des idées galvaudées, le tout est si bien conté qu'on passe outre. N'hésitez pas à adopter le Style Catherine !

Par R. Bézard
Moyenne des chroniqueurs
6.3

Informations sur l'album

Le style Catherine
2. Le plaisir égoïste du partage

  • Currently 3.19/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (31 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Hugui Le 19/05/2007 à 16:59:05

    Un peu moins fort que le premier et pas toujours très compréhensible, les états d'âme de Catherine nous émeuvent quelquefois mais ce qui lui arrive est un peu incohérent. Les dessins ont un style séduisant mais pas toujours aboutis, album intéressant mais qui laisse un souvenir mitigé.