Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La vie à deux

24/10/2016 3484 visiteurs 8.0/10 (1 note)

«- Monsieur a choisi ?»
«- Oui, vous me mettrez de l’Amour, le grand, le vrai, celui qui fait tourner la tête ! Donnez-moi cette personne unique, qui m’apportera ce qui me manque dans ma vie !»
«- Des frites avec ?»
«- Oui, fieu, avec de la mayo

Grands déçus des sentiments ou bourreaux des cœurs ? La petite histoire ne dit pas dans quel camp Gilles Dal et Johan De Moor se retrouvent. Toujours est-il qu’ils en ont gros sur la patate et ne se privent pas de donner leur avis à ce sujet. La vie à deux, essai métaphysique comme seul l’humour belge est capable d’en inspirer, analyse, décrypte et dénonce les idées reçues à propos du couple, du mariage et de tout ce qui s’ensuit. Mêlant la tradition surréaliste des artistes du Plat Pays au minimalisme du Coconino County cher à George Herriman, l’ouvrage, pourtant publié aux honorables éditions du Lombard, détonne de par son allure expérimentale. En effet, le fil narratif suit une route connue de lui seul, fait des pauses inopinées juste pour le plaisir, multiplie les apartés, souligne son propos par des exemples sortis d’on ne sait où, pour finalement continuer son petit bonhomme de chemin comme si de rien n’était. Ah oui, le plus important, c’est hilarant et tragique à la fois, comme un soir de novembre pluvieux du côté de Knokke-le-Zoute (note à l’éditeur : penser à mettre une chanson de Brel en fond sonore).

De la BD classique, il y en a aussi et de la bonne ; Johan n’est pas le fils de Bob pour rien, le lettrage hergéen à lui seul en fait foi. Par contre, l’auteur de La Vache est aussi un bricoleur graphique qui aime autant l’encre et le papier que la colle et les ciseaux. Heureusement, même sous son aspect foutraque et exubérant, l’album reste invariablement attaché à son postulat de départ et coule comme du petit lait (ou une bonne gueuze, suivant les goûts de chacun).

Habillé d’une rose aux effluves enivrantes, La vie à deux se dévoile sous des couleurs pastelles et douces. N’oubliez pas pour autant ses piquants acérés.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

La vie à deux

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 0.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.