Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L'Épouvantable Peur d'Épiphanie Frayeur L'épouvantable peur d'Épiphanie Frayeur

24/10/2016 4532 visiteurs 7.3/10 (3 notes)

L a peur d’Épiphanie la suit comme son ombre. Envahissante, effrayante, omniprésente, elle mène la vie dure à la petite fille de huit ans qui tente tant bien que mal de s’en débarrasser. Elle pense alors à demander de l’aide. Oui, mais à qui ? À l’homme au chapeau qui a perdu son sérieux ? Au docteur Psyché ? Au chevalier sans peur et sans reproche ? La quête d’Epiphanie sera aussi merveilleuse qu’initiatique.

À qui s’adresse L’Épouvantable peur d’Épiphanie Frayeur ? Aux adultes qui vont se délecter des bons mots de Séverine Gauthier, experte dans l’art de manier le verbe ? Aux enfants qui adorent jouer avec leurs angoisses joliment mises en images par Clément Lefèvre ? Il n’y a pas forcément de réponse claire et c’est ce qui fait sans doute la réussite de ce nouveau petit bijou de la collection Métamorphose des éditions Soleil. L’auteure d’Aristide broie du noir ou de Coeur de Pierre s’amuse beaucoup avec sa jeune héroïne qu’elle fait évoluer dans un univers loufoque et étrange qui n’est pas sans rappeler ceux de Lewis Carroll. Chaque rencontre est une mini-fable, à la fois drôle et étrange, qui se termine immanquablement par une morale, didactique par nature. Les personnages sont remarquablement travaillés, le bestiaire est fort bien fourni.

La narration est fluide, le découpage malin. Les planches s’enchaînent et ne se ressemblent pas, certaines sont une succession de petites cases tandis qu’une autre offre une pleine page foisonnant de détails sur laquelle le regard se pose plus longuement. La rondeur du trait, jouant avec le grotesque voire la caricature, s’allie aux couleurs qui illuminent le dessin.

Un « petit précis de psychiatrie à l’usage des phobiques », dans le même ton que le reste de l’album, clôt un récit à savourer seul ou en lecture accompagnée avec les plus jeunes.

Par L. Gianati
Moyenne des chroniqueurs
7.3

Informations sur l'album

L'Épouvantable Peur d'Épiphanie Frayeur
L'épouvantable peur d'Épiphanie Frayeur

  • Currently 3.86/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (7 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Au Fil des Plumes Le 21/06/2017 à 15:40:40

    Épiphanie cherche à se libérer de sa peur qui la suit comme son ombre. Pour cela, elle va consulter plusieurs spécialistes. Le scénario est plutôt sympa. L'intrigue m'a un peu fait penser à Alice aux pays des merveilles pour le côté légèrement barré.

    Épiphanie est un personnage atypique. C'est une petite fille angoissée qui fait un véritable voyage initiatique. Le personnage connaît une vraie évolution psychologique. C'est très intéressant de suivre Épiphanie et de voir comment elle change.

    Il y a beaucoup de jeux de mots autour des expressions sur le thème de la peur. Les expressions sont prises au 1er degré. Cette BD est très riche d'un point de vue du langage.

    Les illustrations sont très riches et très belles. Les couleurs sont douces et reflètent bien l'univers un eu décalé d'Épiphanie Frayeur.

    http://aufildesplumesblog.wordpress.com