Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Harmony 2. Indigo

24/10/2016 4435 visiteurs 7.5/10 (2 notes)

H armony devait mourir d’une dégénérescence neuronale, mais le traitement mis au point par le professeur William Torres l’a sauvée. Tout irait pour le mieux si des effets secondaires pour le moins curieux n’avaient accompagné cette guérison et suscité un intérêt qui dépasse maintenant le simple cadre scientifique pour devenir militaire…

Avec Memento, le lecteur avait quitté la jeune héroïne, en pleine nuit, épuisée après une performance télékinésique dévastatrice. Dans Indigo, il retrouve Harmony, six ans auparavant, alors qu’elle découvre ses capacités hors du commun.

Après avoir installé son sujet, Mathieu Reynès se devait de répondre aux attentes suscitées en janvier dernier. Si l’essai peut être de toute beauté, la transformation n’en est pour autant jamais acquise et l’exercice demeure toujours délicat, pour ne pas dire périlleux. Dans le cas présent, il est désormais réussi et de belle façon. Il en est ainsi d’un graphisme qui sait capter l’attention des plus jeunes tout en donnant aux plus vieux l’expressivité que requiert un peu plus de maturité. Mais il ne s’agit pas seulement d’un dessin bien en place ou d’une mise en couleurs informatique toute en nuances, comme quoi l’une n’est pas forcément antinomique de l’autre ! Il est surtout question de structuration des planches, du jeu des plans et du découpage des séquences qui donnent son rythme, son sens et son intensité au récit. Ajoutons à cela un scénario des plus travaillés qui met le premier album parfaitement en perspective du second, tout en annonçant de manière subliminale le troisième et il pourra être passé sous silence une profondeur dans la psychologie des personnages rarement atteinte dans une production estampillée jeunesse !

Si Ago s’inscrit dans la veine de ses deux prédécesseurs, Mathieu Reynès se prépare là un bel avenir...

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
7.5

Informations sur l'album

Harmony
2. Indigo

  • Currently 4.41/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.4/5 (29 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Cellophane Le 01/03/2021 à 13:37:46

    Peut-être un peu classique dans le propos (les gentils nenfants avec des pouvoirs face aux gros méchants pas beaux) mais le tout est écrit avec intelligence, sans ménagement, en allant au bout des idées. Pour ma part, j'adore les dessins, plus froids que dans le premier, montrant un beau travail sur les ambiances. Le tout est très plaisant à suivre et donne vraiment envie d'en savoir plus. Réussi.

    Saigneurdeguerre Le 26/11/2020 à 16:29:12

    Le professeur William Torres effectue des recherches. Sa motivation reste intacte malgré qu’il n’ait point réussi à sauver sa fille qui souffrait de symptômes de dégénérescence neuronale. Il reporte son affection sur une autre petite fille souffrant d’une maladie similaire, Harmony. William se tue à la tâche.
    Un beau jour, il voit débarquer un nouvel investisseur. Il n’aime pas la sale tronche de ce type en grande discussion avec son patron.

    Critique :

    Aussi curieux que cela puisse paraître, ce tome 2 nous narre la vie d’Harmony six ans avant les événements vécus dans le tome 1. On y découvre un curieux centre où l’on sélectionne des enfants ayant pour point commun des caractéristiques génétiques susceptibles, après traitement, de développer des dons particuliers. L’honnête professeur Torres va se voir « dégagé » des recherches qu’il a lui-même lancées pour le plus grand désespoir d’Harmony.
    L’intérêt que « Monsieur Richards », le nouvel investisseur, porte à ces enfants semble bien loin d’être celui d’un bienfaiteur. Finalement, en dehors d’Harmony, seulement deux enfants semblent correspondre aux résultats attendus.
    « Monsieur Richards » n’est guère patient. Il veut rapidement des résultats. Il croit en la méthode forte. Une méthode qu’on applique d’ordinaire aux soldats ! Il a engagé pour gérer la situation Thomas Barnes, un ancien militaire qui s’y connaît en « manières fortes pour obtenir des résultats » …

    Mathieu Reynès démontre particulièrement bien dans cet album qu’il est non seulement un dessinateur hors-pair mais aussi un scénariste de très grand talent. J’ai du mal à considérer cette bande dessinée comme étant une BD pour adolescents. Je pense qu’elle convient tout aussi bien à un public adulte. L’auteur arrive à nous faire vraiment détester certains personnages et leurs manières aussi cruelles que stupides.
    Valérie Vernay participe fort efficacement à la mise en couleurs.
    Cet album figure parmi mes préférés.

    thieuthieu79 Le 14/10/2016 à 21:51:27

    Une suite beaucoup plus rythmée, beaucoup plus sombre mais tout aussi haletante.
    Le découpage des cases est très dynamique, et se rapproche beaucoup du cinéma.
    Le scénario est très bien ficelé et meme si l'histoire se déroule bien avant le tome 1, les 2 sont étroitement liés. L'un permet de comprendre l'autre.
    On commence à avoir des réponses à certaines questions.
    J'ai hate de lire le 3ème et dernier album de ce 1er cycle.

    biggyjay Le 10/10/2016 à 20:52:26

    On dit que certaines séries n'avancent pas assez vite, mais ici, c'est tout le contraire !
    Le scénario est intelligemment orchestré. On en apprend beaucoup sur l'héroïne. Rien à dire sur le rythme de l'album, ni sur l'histoire.
    Côté dessin, Mathieu Reynès respecte, cette fois, le style du premier album sans bodybuilder les personnages qui ne l'étaient pas. Mais j'avoue préférer le style graphique d'Alter Ego.
    C'est un bon album, digne suite du premier tome. Mais je ne trépigne pas d'impatience à lire le tome 3. On verra...