Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

M arcus vit reclus dans un monastère depuis vingt-cinq ans. Il ne quitte sa cellule que le temps de trois messes chantées et pour le repas du dimanche qu’il prend en communauté avec ses condisciples. Une fois par semaine, c’est la récréation et il marche quelques heures en montagne. Les jours se suivent et se ressemblent et il n’y aura que la convocation d’un notaire pour le sortir de sa retraite. Pendant un court passage à Paris, Marcus redevient William. Chemin faisant il croise de vieilles connaissances, ses souvenirs et la vie moderne, mais surtout deux femmes. La première, Méry, toute jeune, condamnée par la maladie. La seconde est un nu de Modigliani. «Ainsi il aura tout de même possédé une femme», affirme sa tante dans le testament où elle lui lègue la toile. Les deux n’en formeront finalement qu’une.

Dans Un bruit étrange et beau, Zep raconte l'histoire de celui qui a choisi le vide. Le père de Titeuf se garde de le juger, même s’il lui aurait été facile (voire naturel) de le tourner en dérision. Il pose plutôt un regard tendre sur ce personnage qui a souhaité vivre hors de notre temps, de l’espace et de la réalité. L’ensemble est lent, le rythme linéaire et le verbe rare. Après tout, les moines sont des gens de peu de mots, comme le montrent ces phrases qui s’étirent parfois sur trois ou quatre cases. Au terme du récit, le lecteur ne comprend pas les choix du protagoniste. Pourquoi un beau garçon qui plaît aux filles et qui a tout pour lui se coupe-t-il ainsi du monde ? Pis encore, comment se fait-il qu’il se retire de nouveau alors que ce qu’il découvre lui semble bon ? Comme les voies du Seigneur, celles de Marcus sont impénétrables.

Pour illustrer ce scénario, l’auteur opte pour un dessin sobre, réaliste et sans effet ostentatoire. Le personnage principal est particulièrement réussi ; tout est dit dans un regard, un mouvement ou une inclinaison de tête. Le trait est éloquent et il serait superflu de rajouter que le religieux apprécie la grâce d’une demoiselle, l’odeur du café ou le sourire d’un gamin. Peu de cases verticales dans cet album dont les planches sont presque exclusivement composées de trois bandes. Cette régularité, conjuguée au choix de la bichromie (la colorisation alterne principalement entre le marron et le bleu) invitent à l’adoption d’un rythme lent et contemplatif.

Un récit étrange et beau dans lequel Zep démontre son talent de conteur et de dessinateur.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Un bruit étrange et beau

  • Currently 4.16/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.2/5 (32 votes)

  • Zep
  • Zep
  • 10/2016 (Parution le 05/10/2016)
  • Rue de Sèvres
  • 978-2-369-81185-5
  • 80

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 30/08/2020 à 19:44:48

    Qu'est-ce qu'on entend quand on fait voeux de silence ? On peut en une unique occasion entendre un bruit étrange et beau. C'est une ouverture sur la vie réelle pour un homme qui a fuit pour se donner à fond dans la foi et la religion. Ce pauvre homme passe à côté de beaucoup de belles choses comme par exemple les femmes. Il y a tout d'abord sa tante qui va lui faire un cadeau empoisonné. Cependant, il y a également cette rencontre inopinée dans un train qui va le marquer à tout jamais. Le moine reclus et silencieux va découvrir le bruit de la vie.

    Zep s'éloigne progressivement de son registre. Je n'avais pas été emballé par ses précédents essais à l'exception d'Esmera mais là, je suis plutôt conquis. C'est clair que la fin est d'une très grande simplicité mais c'est à l'image de la vie ou plutôt de la non-existence de cet homme de foi. bref, cela ne pouvait se passer autrement à moins d'être dans le sensationnel ce qui n'est point le cas pour rester crédible. Le dessin est également assez contemplatif et parfois austère ce qui colle à merveille avec le sujet. J'ai finalement succomber à la profondeur de ce récit.

    Au Fil des Plumes Le 24/04/2018 à 09:05:43

    Marcus est moine mais il doit sortir de sa solitude pour une question d'héritage. Il retrouve alors la vraie vie, le bruit, les paroles échangées après des années de silence. Lors de son expédition, il rencontre Méry, une femme mourante et pleine de vie qui lui donnera un temps goût au plaisir de la chair.

    Marcus, cet homme qui se tourne vers Dieu et semble inébranlable, se retrouve profondément troublé par ce retour dans la vie des gens ordinaires. Son trouble m'a ému. Il est hagard, perdu et remet en cause certains éléments de sa vie qui pourtant lui convenaient parfaitement jusque là.

    Cette BD est magnifique et permet en filigrane de se poser quelques questions sur notre propre existence. Qu'est- ce qui est important? Ce one- shot recentre sur les choses importantes et pousse à la réflexion. À l'heure de l'ultra communication, comment vivre dans le silence et coupé de tout? Marcus nous prouve que le bonheur se trouve dans les choses simples.

    L'esthétique est agréable. Le dessin des personnages et précis. Tout se déroule dans une ambiance bleutée presque onirique. Cette BD est très poétique et Zep ne cesse de me surprendre par son talent. Il est toujours là où je ne l'attends pas.

    Pour plus de chroniques: http://aufildesplumesblog.wordpress.com

    omoide Le 21/12/2017 à 23:05:27

    (6:assez bien)

    Dans "Un bruit étrange et beau", Zep convoque des sujets cruciaux de l'humanité : la vie, la mort, l'amour, Dieu.
    Il s'agit de thèmes si importants (bon, en tout cas les 3 premiers) et en même tellement communs (car partagés par tous les Hommes) qu'il faut vraiment une histoire solide pour ne pas décevoir.

    Malheureusement, il ne me semble pas que Zep a trouvé l'étincelle pour faire vivre ses personnages. Tout juste puis-je croire quelques instants à la retraite monastique de Don Marcus.

    Les autres personnages sont complétement bancals :
    - Comme dans "les Petits Mouchoirs" de Canet, on demande au lecteur de compatir à une grande bourgeoise parisienne qui confond petites frustrations et grands malheurs ( "[le notaire] versera une rente de 10000 euros par mois à Gabriel" "Quoi?!! Putain! La salope!").
    - Comment l'argent d'un Modigliani pourra-t-il aider Mery, quand ce dont elle est à besoin est une greffe compatible de sa sœur?

    D'ailleurs, l'album se termine de façon abrupte, en 6 planches l'histoire transitionne de "tout juste commencée" à "déjà terminée".

    Coté réalisation, le graphisme est plutôt agréable, certainement un peu démonstratif. Plus précisément, j'ai eu l'impression que Zep essayait de prouver son niveau technique, et non pas de se mettre au service de l'histoire.

    Vous l'aurez compris, je ne suis pas sorti convaincu de cette lecture, car je n'ai jamais senti que l'auteur Zep voulait laisser libre cours à une histoire sincère.

    Hublot Le 15/11/2017 à 15:52:00

    Cet album est surprenant si comme moi vous êtes vierge d'infos. Le contenu est excellent et l'édition est parfaite. A lire absolument !

    pysa Le 20/02/2017 à 14:18:13

    Un religieux quitte son monastère, après 24 ans de solitude, pour l'ouverture du testament de sa tante. Joli roman graphique de Zep, sur la religion et le silence. Le trait naïf convient bien à cette histoire.

    Docteur Jones86 Le 22/01/2017 à 11:41:25

    Cet album est un chef d'oeuvre et puis c'est tout! Une histoire profondément humaine sur l'amour, la vie, la mort et la foi, raconté d'une manière très simple et très touchante.
    Les dessins sont magnifiques et collent bien avec l'écriture, arrivant à poser une atmosphère.
    A la fin de la lecture j'avais les larmes aux yeux. C'est un petit chef d'oeuvre!

    norz Le 13/11/2016 à 20:25:09

    Cet album est beau et philosophique, je le conseille à tous. Une pause dans une effervescence quotidienne.

    biggyjay Le 06/11/2016 à 13:37:51

    J'aime les œuvres que réalise Zep qui sortent de ses habitudes. Celle-ci est vraiment réussie.
    Une foule de sentiments parfaitement répartis entre une très belle histoire et un dessin magnifique et très expressif.
    J'avais adoré "Une histoire d'hommes" mais cette histoire est encore plus riche, les personnages sont si réels et touchants.
    Chef d'œuvre du genre à conseiller d'urgence !

    StephaneV Le 17/10/2016 à 20:48:54

    Très bel album.
    Les dessins sont parfaitement en phase avec l'histoire.
    C'est touchant, fin,....
    Tout est dans les non dits.
    À lire !