Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Goupil ou face Goupil ou face - Comment apprivoiser sa cyclothymie

13/10/2016 7838 visiteurs 7.0/10 (1 note)

L ou a seize ans quand les premiers symptômes apparaissent : humeur en dent de scie, phase d’euphorie laissant place rapidement à une morosité dévorante, insomnie, fatigue, pensées morbides… Le diagnostic est sans appel : la jeune femme souffre sans aucun doute d’une dépression. Pourtant, ni les séances de psy ni les antidépresseurs ne vont améliorer son état, bien au contraire. L’animal qui grignote son espace de vie n’est encore qu’une forme noire aux contours inquiétants. Ce n’est que bien plus tard qu’un docteur mettra un nom sur le mal qui la ronge : la cyclothymie, classée comme maladie bipolaire. Lou doit dorénavant apprivoiser la boule de poil qui empoisonne son existence, d’autant qu’elle porte désormais un nom : Goupil le renard.

Goupil ou Face sort à peine quelques semaines après La Différence Invisible qui traite également d’un trouble du comportement, le syndrome d’Asperger. La similitude entre les deux ouvrages ne s’arrête pas là. Lou Lubie a aussi choisi un dessin en noir et blanc rehaussé de rouge, parfois décliné en orange et, forcément, en roux, couleur du pelage du renard, pour mettre en images son parcours. Un choix plutôt malin qui attire immédiatement l’œil sur les angoisses de l’auteure. Le cheminement est sensiblement similaire : incompréhension de l’entourage, même proche, diagnostic – le bon – révélé tardivement, et prise de conscience de devoir domestiquer le mal plutôt que de le combattre.

Album fort bien documenté, grâce notamment à la collaboration d’une psychologue clinicienne, il détaille le véritable combat que Lou doit livrer chaque jour contre Goupil. L’humour alterne avec les explications parfois très médicales et quelques données statistiques bienvenues qui replacent la cyclothymie parmi l’éventail, complexe pour les non-initiés, des maladies mentales.

Quelques références de livres et de sites web traitant le sujet sont données à la fin d’un ouvrage intéressant, mais aussi drôle et émouvant.

Par L. Gianati
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Goupil ou face
Goupil ou face - Comment apprivoiser sa cyclothymie

  • Currently 3.86/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (7 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 15/05/2023 à 07:37:04

    Là, il ne s'agit pas de jouer à pile ou face mais à goupil ou face sachant que le sujet est la bipolarité.

    On a droit à une autobiographie de l'auteur Lou Lubie (La fille dans l'écran, L'homme de la situation ; Et à la fin, ils meurent....) qui porte sur une affection peu connue du grand public à savoir la cyclothymie.

    C'est assez courageux de se dévoiler et de faire connaître une maladie entachée de préjugés. On découvre qu'il y a différentes formes de bipolarité qui se manifestent de façon totalement différentes.

    Cela commence par une dépression dont les symptômes sont l'humeur triste, la démotivation, l'insomnie, la fatigue, la dévalorisation.... En effet, la dépression touche tous les tranches d'âges contrairement à ce que peuvent penser certains praticiens.

    Pour autant, on se rend compte qu'il ne faut pas tout mettre dans le même sac. Une erreur de diagnostic peut vite vous rendre la vie impossible nomment lors de prise d'antidépresseurs et autres médicaments nocifs.

    C'est ce qui est arrivé à notre jeune auteure qui a consulté plus d'une dizaine de différents spécialistes (psychologue, psychiatre, psychothérapeute...) se contredisant totalement. Pour autant, il y aura un moment donné un consensus autour du trouble de l'humeur et plus précisément la cyclothymie.

    Dans cette BD, cette maladie sera représentée par un renard d'où le titre. C'est son mal intérieur. Cela aurait pu être le féroce loup mais fort heureusement, c'est une forme plus atténuée de bipolarité. On ne peut en guérir totalement mais on peut en atténuer les effets. Cela concerne tout de même près de 6% de la population.

    L'humeur peut donc varier considérablement d'un extrême à l'autre en peu de temps et parfois sans raison. Evidemment, cela peut affecter la vie professionnelle et sociale sans parler de sa vie amoureuse. Bref, il ne faut pas négliger cette maladie mais prendre la racine par le mal.

    Au final, un témoignage intéressant sur un aspect méconnu d'une maladie qui touche pourtant des millions de personnes.