Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Karma City 1. Tome 1/2

10/10/2016 3421 visiteurs 6.7/10 (3 notes)

L 'agent Napoli n'aime pas qu'on se mêle de ses enquêtes. Aussi, lorsqu'un nouvel agent principal, tout juste sorti de l'école (major de sa promotion et félicitations du jury !), devient sa supérieure, il se dit qu'il ne jouera pas les baby-sitter. Surtout que l'entrée en matière de Kate Cooper à la tête de sa nouvelle équipe ressemble de moins en moins à un banal AVC. Depuis quelques temps, c'est une hécatombe qui frappe Karma City, et le vieux briscard compte bien tirer ça au clair... à sa manière.

Dire que le retour de Pierre-Yves Gabrion fait plaisir à ses fans serait un euphémisme. Sept ans après l'arrêt (prématuré) de Primal Zone, voici donc son nouveau projet, prévu en deux (copieux) tomes : Karma City. Dans un futur plus ou moins proche, au sein d'une ville utopique basée sur le karma et où l'intérêt public prime sur toutes les prérogatives personnelles, l'auteur a concocté un polar noir. Une société aux règles bien établies malgré un passé inconnu. Un duo de flics - un rigolo de service un peu geek et un vieux de la vieille, taciturne, brutal mais efficace - qui connaît le boulot. L'arrivée d'une bleue sûre d'elle et qui veut faire ses preuves va mettre à mal ce bel équilibre. Et comme ce qui semblait être une affaire de routine va prendre l'allure d'un gros dossier aux ramifications insoupçonnées, le nœud central de l'intrigue gagne vite de l'épaisseur. Certes archétypaux, les personnages n'en restent pas moins attachants, bien campés et intéressants, d'autant plus que les pistes lancées par le scénariste offrent de quoi développer leur psychologie comme surprendre le public. Dévoilant par bribes (au risque de frustrer certains lecteurs) les fondations de sa cité et des lois qui la régissent, il compose une trame qui tend rapidement à dépasser la simple fiction policière. Les sous-intrigues se font jour, les zones d'ombres fleurissent et le bel idéal tend à se fissurer. Questionnement sur la place de l'individu par rapport au groupe, sur l'importance des intérêts personnels, mise en avant d'une communauté surveillée et épiée, séparation voire tri des membres, beaucoup de sujets et de thèmes sont abordés. Le lecteur cinéphile pense à Ennemis d'État ou encore Equilibrium, mais cette histoire ne ressemble à aucune autre et l'auteur impose véritablement son empreinte tout au long des cent quarante huit planches. Pour l'aider dans cette entreprise, il s'appuie sur un style graphique marqué et développe une ambiance particulière. Le choix d'un trait épais - qui n'est pas sans rappeler ce qu'il proposait avec Kern - et les couleurs passées donnent un look old-school du plus bel effet, tandis que le format comics et un découpage varié impriment un rythme soutenu. En quelques scènes, son parti pris visuel remporte l'adhésion, l'immersion est totale et le plaisir au rendez-vous.

Enfin, il est à noter qu'en plus du site internet dédié (karmacity.fr) où les six premiers chapitres (sur les onze que compte ce tome !) sont disponibles, un dossier d'une dizaine de pages est proposé en fin d'ouvrage. Celui-ci comblera, en partie, les lecteurs avides d'information sur le contexte général et la naissance de cette utopie.

Dans un décor d'anticipation au potentiel indéniable, Pierre-Yves Gabrion embarque son monde, sur les pas de son trio d'enquêteurs, avec une facilité déconcertante. Une histoire dense qui s'installe brique après brique, créant suffisamment de suspense pour attendre avec impatience et curiosité la conclusion dans le second tome.

Par M. Moubariki
Moyenne des chroniqueurs
6.7

Informations sur l'album

Karma City
1. Tome 1/2

  • Currently 4.10/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.1/5 (20 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Tumbler Le 15/08/2017 à 16:45:24

    Je confirme tout à fait les avis déjà postés, pris au hasard chez BDNet , je suis tombé sur un petit bijou , autant sur le plan des dessins , que sur celui du scénario, et dire que c'est la même personne PY Gabrion, qui fait tout cela. des que l'on commence l'histoire, impossible de laisser tomber, et on a une belle envie de voir la suite ... mais comme l'on se doute que ce sera le 2/2, donc la fin .. j’espère que d'autres réalisations verront le jour bientôt !!!

    Vintersorg76 Le 26/03/2017 à 11:35:44

    Il y avait bien longtemps que je n'avais pris autant de plaisir à lire une BD
    Les personnages sont attachants. L'histoire et l'intrigue tiennent en haleine.
    En espérant qu'on ne vive jamais dans une telle société

    biggyjay Le 16/10/2016 à 23:28:21

    Attention ! Super BD. C'est un bel objet comme dirait Pierre Bellemare. Belle édition !
    L'histoire est vraiment originale et n'évoque, à ma connaissance, aucune autre œuvre de SF. Il faut un petit temps d'adaptation pour se plonger dedans, rapport à l'univers, au jargon et au contexte mais tout ça se fait très bien. Les personnages sont bien pensés et chacun à leur place. Ils sont plutôt attachants et de ce fait on s'accroche car le début est un peu lent. Puis, dans le dernier tiers du bouquin, le rythme s'accélère. C'est bien écrit. Les dialogues sont bons aussi.
    Les différents personnages dans leurs faits et gestes et leurs dessins ne sont pas sans évoquer des personnages de série Soda aussi éditée chez Dupuis.
    Le graphisme est sympa, avec des décors et détails plutôt anachroniques mais bien pensés.
    À lire d'urgence rien que pour l'originalité !

    thieuthieu79 Le 14/10/2016 à 16:53:34

    Cet album est une véritable réussite. L'histoire est très bien ficelé avec son lot de rebondissements et de questions sans réponses.
    Chacun des personnages à une identité et un caractère bien défini ( et notamment l'agent Napoli que je trouve extraordinaire ).
    Les dialogues sont très bien travaillés et animent la lecture autant que les dessins.
    Des dessins qui sont d'ailleurs bien caractéristiques de Gabrion avec une mise en couleur très soignée.
    Même si la trame générale peut paraître un peut étrange ( l’intérêt général a la place de l’intérêt personnel, le karma positif ou négatif qui permet ou non de pénétrer dans la ville ...), l'ensemble est totalement cohérent et réaliste.
    En effet, l'auteur à pris le temps de construire ce récit comme si cet univers existait réellement ou pouvait exister dans un futur proche.
    Résultat, l'ensemble tient parfaitement la route et donne une histoire totalement inédite et dont il est impossible de décrocher jusqu'à la dernière page.
    J'ai plus que hâte de lire la deuxième partie.