Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

M ichel Maistre, espion sous couverture, est envoyé sur la planète Émeraude où les disparitions suspectes de Terriens sont de plus en plus fréquentes. Durant le voyage, il rencontre la poétesse Inès Darle et tombe immédiatement sous son charme. Malheureusement, aussitôt après le débarquement, la jeune femme est enlevée...

La collection d'Ankama dédiée à l’œuvre de Stefan Wul poursuit son entreprise d'adaptation en présentant Odyssée sous contrôle, réalisé en un seul tome par Dobbs et Stéphane Perger. Comme les titres précédents, une certaine liberté dans le traitement est notable.

La majeure partie de l'intrigue originelle a été remaniée pour être plus ramassée. Le rythme reste soutenu, tout en préservant l'esprit volontairement kitsch, convoquant les poncifs des récits d'anticipation et d'espionnage de l'époque : demoiselle en détresse, héros faisant face à toute sorte de situations périlleuses, extra-terrestres monstrueux et malfaisants, faune exotique et hostile etc.

C'est en particulier la fameuse fin, très abrupte dans le roman, qui a été retravaillée : la bande dessinée laisse davantage de place au dénouement. Mais surtout, elle n'a plus du tout le même esprit : sous couvert de modernisation, le scénario se conclut sur une note pessimiste. Ce parti-pris n'est pas sans rappeler le vieux débat : une bonne science-fiction implique-t-elle une fin tragique ? Par ailleurs, si les auteurs soulignent eux-même le caractère cliché de la première partie de l'histoire, ils en suivent la ligne majeure en créant une fin qui n'est pas des plus originales.

Le réel atout d'Odyssée sous contrôle - qui n'est pas le meilleur roman de Wul - reste sa démarche graphique. La collection propose des titres à l'identité visuelle variée, là encore il faut saluer ce choix : le dessin est séduisant, avec un travail remarquable sur la couleur. La tonalité dominante des planches varie avec l'ambiance du récit (malgré les teintes chaudes de certains passages, l'album conserve une moiteur assez oppressante et sombre), les pleines pages sont frappantes. L'ensemble est également prodigue en références pour les lecteurs éclairés.

La bande dessinée Odyssée sous contrôle offre un divertissement honorable qui vaut le détour pour son graphisme soigné. Si les intentions des auteurs étaient bonnes pour moderniser la conclusion initiale, l'option retenue pour s'en démarquer un peu risque de faire tiquer certains amateurs de Wul et de science-fiction en général.

Par T. Bisson
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Odyssée sous contrôle

  • Currently 3.27/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (15 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    omoide Le 20/10/2018 à 18:57:31

    (8/10: très bien)
    Très bon album, auquel on ne pourra reproché que sa relative brièveté.

    Comme dans de nombreux space-opera, "Odyssée sous Contrôle" débute comme une combat larvé pour la maitrise des planètes de la galaxie. Mais la trame pourrait se déchirer à chaque instant...

    Comme l'explique la postface, les auteurs ont voulu se distancer du roman de Wul pour créer un bédé qui a son intérêt propre. Le scénario, que Dobbs a réécrit comme une nouvelle de SF, est très bien équilibré et efficace de bout en bout.
    Le dessin de Perger est particulièrement agréable, avec beaucoup de références à l'imagerie pulp, mais aussi de belles inventions graphiques. La mise en couleur est de grande tenue.

    Parmi les adaptations de Stefan Wul que j'ai pu lire, cette bédé est pour l'instant celle qui me donne le plus envie de me plonger dans le roman dont elle s'inspire.

    ALICECOOPER Le 29/10/2016 à 21:08:36

    Un dessin certes pas parfait mais cette BD est spéciale, dickienne, folle, psychédélique, violente, délirante, c'est un album d'une grande qualité. J'ai beaucoup aimé le scénario, une aventure comme je les aime. Voilà ce que j'appelle une bonne définition de la science fiction. C'est un bel album à avoir dans sa Bédéthèque. A la fin on souhaiterait qu'elle continue, je suis malheureusement resté sur ma faim... A lire et à relire, je confirme... J'en "reveux"...

    docteur fil Le 21/09/2016 à 11:37:41

    Album dont la réussite tient en grande partie à la modification du final par les auteurs de la BD. Cette fin tragique (plutôt que le happy end du roman initial) apporte une dimension exceptionnelle à cette BD. A lire et à relire.

    kergan666 Le 13/09/2016 à 22:58:08

    j'ai eu au début du mal avec les couleurs psychédéliques mais en fait elles vont bien avec l'histoire.
    celle-ci est un peu déroutante et me fait penser à ces films ou il ne faut pas relâcher son attention sans risquer de ne rien comprendre.
    je trouve que c'est, à mon sens, un one shot réussi.