Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les trois Fantômes de Tesla 1. Le mystère Chtokavien

01/09/2016 8418 visiteurs 6.7/10 (3 notes)

Été 1942, à Manhattan. Après la mort de son père au front, le jeune Travis Cooley emménage, avec sa mère, dans un appartement, au treizième étage du New Yorker Hotel. C'est justement sur ce palier que vit le «vieux fou» comme le surnomment les gamins du quartier. Excentrique et inquiétant, il ne sort que rarement et marmonne toute la journée derrière sa porte. Les enfants doivent lui remettre une mystérieuse lettre codée qu'un homme leur a laissée. L'occasion pour Travis, féru de sciences, de leur prouver qu'il n'est pas qu'un «cerveau» et peut intégrer leur bande. Mais, en cette époque trouble, avec les tensions de la guerre en Europe et dans le Pacifique, ce n'est pas la seule énigme à laquelle le jeune garçon sera confronté. En effet, de drôles de lumières sont apparues dans l'Hudson tandis que l'inspecteur Kelly enquête sur d'étranges disparitions dans l'East River...

Richard Marazano délaisse le rayon jeunesse (Alcyon, Le monde de Milo, Yin et le Dragon) pour proposer une uchronie sombre et fantastique. Le mystère Chtokavien, premier tome d'un triptyque, est en tout point remarquable. Rapidement plongé dans le vif du sujet, via une scène d'ouverture brève, mais diablement angoissante, le lecteur est lentement, mais sûrement happé par cet univers énigmatique au contexte historique dense. Comme le titre le laisse supposer, la science et Nikola Tesla sont au cœur du sujet. Mais, en développant des personnages et des intrigues secondaires tout aussi captivantes, le scénariste maintient l'attention et dose à merveille les rebondissements. Conflit mondial, société secrète, découvertes de physique mais aussi enquête policière et journaliste fouineur sont autant de pistes à explorer qui ouvrent la voie aux questions et spéculations. Toutefois, l'auteur réussit à lier le tout avec talent, sans abuser d'ellipses ni alourdir son propos : chaque enjeu est clairement défini, chaque partie de l'histoire bien amenée et s'imbrique naturellement aux autres. Au final, les quarante-six planches se dévorent avec gourmandise et un réel plaisir.

À la palette graphique, la prestation de Guilhem contribue pleinement à cette satisfaction. Son évolution, notamment par rapport à Zarla, saute aux yeux, même si son trait reste reconnaissable. Le dessinateur opte pour un style réaliste du plus bel effet. Ainsi, l'expressivité des protagonistes est saisissante, mais surtout, tous les décors sont particulièrement détaillés. Le très bon travail effectué sur l'encrage permet d'ajouter de la force à ses cases. Le cadrage et la mise en page ont visiblement fait l'objet d'un soin particulier pour que l'immersion et la lisibilité soient au rendez-vous.
Enfin, la mise en couleurs effectuée par le scénariste lui-même apporte une belle plus-value (par rapport à la version noir et blanc également disponible et tout aussi intéressante). Grâce à des choix de teintes judicieux et une très bonne gestion de la lumière, les ambiances sont plus marquées et certains détails du dessin révélés. Loin d'être anecdotique, elle représente un vrai plus dans la narration et complète remarquablement bien le travail graphique.

Album à l'esthétique soignée, Le mystère Chtokavien constitue un point de départ très convaincant. Il lance les bases d'une aventure riche et rythmée où chaque élément prend sa place avec fluidité. Sa conclusion offre la perspective de voir dans le tome deux, La conjuration des véritables humains, une orientation Steampunk qui fait saliver.

(À noter les pages de garde habillées d'articles du Daily Yorker qui ajoutent encore à l'atmosphère envoûtante.)

Par M. Moubariki
Moyenne des chroniqueurs
6.7

Informations sur l'album

Les trois Fantômes de Tesla
1. Le mystère Chtokavien

  • Currently 4.22/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.2/5 (50 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    biggyjay Le 02/04/2017 à 12:12:54

    C'est encore une fois un bon début. En effet, on ne trouve dans cet album que les ingrédients de base de la recette... Pour la suite, il faudra acheter le tome 2 puis ensuite le tome 3. Si l'éditeur n'ajoute pas quelques tomes entre temps. Après cette digression commerciale, on peut parler de la qualité du bouquin.
    Cet univers Steampunk est sympathique. J'ai eu un peu de mal à y pénétrer mais c'est sans gravité. On découvre l'intrigue au travers des yeux d'un enfant mais il faut attendre le dernier tiers de la BD avant que les choses se mettent clairement en place. C'est un peu long… surtout qu'on a toutes les chances de tomber sur du Steampunk des plus classiques par la suite.
    Pour le dessin, c'est plutôt agréable. L'ambiance est conforme à cet univers et les couleurs reflètent bien l'atmosphère.
    Intéressant pour les fans de Steampunk ou des ambiances New-yorkaises années 40. Dispensable pour les autres.

    svecs Le 15/03/2017 à 12:09:45

    étape de vacances au Novotel, avec son présentoir pour découvrir les BD en avant-première. J'ai donc lu ce premier tome d'une trilogie steampunk qui joue sur le fantasme de Nikola Tesla. New York, le début des années 40, la guerre qui fait rage en Europe. Depuis plusieurs semaines, on signale des disparitions de clochards. Des lumières mystérieuses brillent au fond de l'Hidson. Et au milieu de tout ça, un jeune garçon, Travis, qui débarque avec sa mère. le père de Travis vient de décéder et c'est une toute nouvelle vie qui commence. Il est rapidement intrigué par iun mystérieux vieillard qui vir au même étage que lui. Graphiquement c'est plutôt cohérent et abouti.
    L'intrigue ne fait que se mettre en place. Il est donc difficile de juger de l'ensemble tant ce premier tome n'est finalement qu'une succession de recettes et de formules plutôt efficaces. Mais rien ne laisse présager de ce qui pourrait aller au delà d'un simple 'savoir-faire'. D'autant que cette histoire dégage un ton un peu trop 'bibliothèque verte' à mon goût: le jeune garçon courageux qui va, on le devine, jouer un rôle-clé dans un complot interbational dont dépend le sort du monde libre... à 15 ans, j'aurais sans doute adoré. Je n'ai plus 15 ans depuis longtemps, j'ai passé l'âge...

    Blackfrag Le 13/11/2016 à 21:42:36

    Un homme mystérieux derrière une porte d'immeuble , des scénes de nuit franchement très bien réalisées et un scénario digne des bon vieux films de SF avec toute la noirceur que les couleurs dégagent tout ça avec un découpage dynamique à couper le souffle , je me suis cru en plein film ! à voir si la suite du scénario ne part pas trop dans le délire mais j'ai vraiment aimé ! à lire ! 4.5/5

    Zorglubu Le 01/11/2016 à 09:31:36

    Je ne suis pas d'accord du tout avec la critique qui précède. J'ai été au contraire très agréablement surpris par la qualite du scénario qui sort vraiment de l'ordinaire sans virer au n'importe quoi. Et il est faux d affirmer que tout tourne autour d'une cage d'escalier : tout tourne autour de NY. Les dessins tout comme les dialogues collent parfaitement à la noirceur de l'univers décrit. A lire absolument rien que pour se faire une idée.

    TEDDY BULL Le 26/09/2016 à 08:15:54

    Excellents dessins.
    Mais que dire du scénario et des dialogues ?
    Le scénario tourne en rond autour d'une cage d'escalier : comme le dessinateur a dû s'ennuyer! De plus, l'histoire, qui ne décolle pas, paraît fabriquée...
    Les dialogues sont mal écrits, et une espèce d'agressivité gratuite sourdre en permanence.
    Un bel objet à placer dans sa bibliothèque, grâce à la fantastique couverture ; mais ça s'arrête là

    thieuthieu79 Le 25/09/2016 à 12:20:40

    Un dessin orienté années 30 / 40 et un style steampunk auquel d'ordinaire je n'accroche pas du tout. Mais là, je n'ai pas pu résister. Le dessin et les détails sont très bien travaillés, et les couleurs sont sublimes, notamment les scènes de nuit qui sont splendides. Même si à première vue, le dessin peut paraître fouillis et chargé, il n'en n'ai rien. Au contraire il est parfaitement lisible et aéré malgré une multitude de détails. Pareil pour le scénario qui peut à première vue paraître très orienté sciences, technologies avec des termes qui nous échappent. Et bien non au contraire le récit est très épuré et l'auteur traite de plusieurs autres sujets tels que le travail des femmes à l'usine ou la science au service de la guerre. Le tout est servi par une sublime édition à la couverture en toile. Le premier tome de ce triptyque nous donne irrésistiblement envie de lire la suite que j'attend avec impatience.

    yannzeman Le 22/09/2016 à 22:48:39

    Claque visuelle, récit à la Jules Vernes, il y a plein de bonnes choses dans cet album.

    Sans trop dévoiler de l'histoire, on se rapproche effectivement des romans de Jules Verne, l'histoire se déroule au bon rythme, ni trop vite ni trop lentement.

    On se prend d'affection pour cet enfant et sa maman veuve de guerre, qui atterrissent dans un quartier pour recommencer leur vie.
    Les attitudes des personnages ne sont pas caricaturales, notamment lors de la rencontre avec des jeunes du quartier.

    Le mystère est assez intriguant pour qu'on ait envie d'en savoir plus ; on espère ne pas être trop déçu quand tombera la révélation.

    Graphiquement, je ne connaissais pas trop le travail de Guilhem, mais c'est un extraordinaire conteur, et un graphiste hors pair.
    C'est une vraie claque visuelle, les ambiances sont très bien rendues, , et derrière un dessin "classique", on découvre des cadrages très contemporains (les visuels de l'escalier, depuis l'oeilleton de l'appartement du "vieux", par exemple).

    Franchement, pourvu que les petits cochons ne mangent pas cette série, car elle donne sacrément envie de lire la suite !

    kurdy1207 Le 08/09/2016 à 08:35:27

    Des dessins de très bonne qualité et une histoire qui pour le moment me plait beaucoup.

    Nous sommes ici au cœur d’un complot qui se déroule pendant la Deuxième Guerre mondiale et qui a pour cadre la ville de New York. Avec comme protagonistes principaux une mère, son fils Travis, un vieil homme qui, semble-t-il, est un inventeur de génie, ainsi que Kelly un inspecteur de police.

    Quelques images comme les scaphandriers peuvent faire penser au roman de Jules Vernes l’île mystérieuse. Et du mystère dans cet album de BD… ce n’est pas ce qui manque. En souhaitant que les albums suivants soient de la même qualité et que la fin ne soit pas une déception.

    Mais pour le moment, ce n'est que du bonheur.