Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Androïdes (Soleil) 2. Heureux qui comme Ulysse

25/08/2016 4691 visiteurs 6.0/10 (4 notes)

E n 2429, l’International Space Ship Oxygen, le plus grand navire d’exploration spatiale jamais construit, quitte la Terre. Trois cents ans plus tard, l’expédition tourne court suite à d’importantes avaries causées par une nuée de débris de comète. L'astronef est contraint de faire demi-tour, mais à une vitesse qui ne lui permettra de regagner la planète bleue que dans mille ans. Lorsque le vaisseau atterrit, il n’est plus peuplé que de l’androïde AC7, à bord pour prendre soin des enfants, et d’Ulysse, le seul nouveau-né conçu dans l’espace. Placé en caisson d’hibernation à l’âge de huit ans,pour lui, le berceau de l’humanité ne représente rien. D'ailleurs, tout a bien changé : l’espèce humaine semble avoir été pratiquement éradiquée, et les quelques survivants ont régressé.

Dans un contexte où les séries à suivre ont du mal à s’imposer, les éditeurs recourent de plus en plus aux séries-concepts, c’est-à-dire une succession de one-shot inspirés d’un thème commun. Dans cet exercice pas toujours aisé, Olivier Péru s’est déjà fait remarqué par sa capacité à proposer des récits riches et cohérents (Les Maîtres Inquisiteurs T1, Oracle T1, Elfes T3, Elfes T8, Elfes T13). Ce deuxième tome d’Androïdes ne ternira pas sa réputation ni son image.

Derrière un récit d’aventure parfaitement rythmé et immersif, sur la base d'une variation sur la place du robot et les lois de la robotique d’Isaac Asimov, le scénariste interpelle le lecteur via des thèmes aussi vastes que la manipulation génétique, les sensations propres à l’homme, et ce qui lui permet de s’extraire du troupeau d’animaux qui l’entoure.

L’intérêt de l’histoire est conforté par le plaisir visuel que confèrent les planches de GeyseR. Soutenu par l’excellent travail aux couleurs de Sébastien Lamirand, son trait expressif et sa mise en scène, dans lesquels des influences mangas et comics se font sentir, participent pleinement à la narration en faisant naître atmosphère et émotions à travers un découpage d’une grande lisibilité.

Après un première opus tout aussi agréable, Heureux qui comme Ulysse confirme que divertissement peut rimer avec qualité.

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Androïdes (Soleil)
2. Heureux qui comme Ulysse

  • Currently 3.73/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (45 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    MAL75 Le 27/10/2018 à 16:16:27

    J'ai adoré bien que très différent du tome 1. Le dessin est très agréable et le scénario bien mené. 8/10 pour amateur de SF

    Albator_91 Le 23/07/2017 à 20:07:17

    J'ai acheté les 4 tomes sans grandes conviction. Androïdes, ça sent le métal, le vu et le revu.... au final, J'ai été bluffé par l'histoire et surtout la fin du tome 1. .... Je vais donc me dépêcher d'engloutir les 3 autres tomes.
    Bravo pour cette série

    biggyjay Le 16/11/2016 à 00:23:20

    Je ne sais pas trop quoi dire de cet album... C'est encore une fois de la série-concept commerciale. L'histoire de ce tome 2, comme celle du tome 1 semble inspirée de plusieurs œuvres de SF dont 2 sont, selon moi, Nihourk et Cloud Atlas (dans sa partie futuriste)...
    À quoi ça sert de copier les trames déjà vues et revues... À rien !
    L'action manque de mordant, les ennemis de charisme, l'affrontement de corps. Bref tout ça est mou !
    Côté graphique, ça sent aussi le déjà vu avec, malheureusement un manque d'originalité dans le dessin.
    L'histoire précédente était, toujours selon moi, un peu plus sympa.
    Hélas, j'en viens à me poser des questions sur la qualité générale de ce type de série dite "concept". On s'adresse à un lectorat en lui disant "Tu aimes les robots ? On va t'en donner ! Et avec un peu de chance, même quand il n'y en aura plus, il y en aura encore..." C'est produit très vite et écrit et dessiné par plusieurs auteurs pour aller plus vite. C'est bien au début, pour attirer le lecteur et puis ça décline. Et un jour, des zombies arrivent dans l'histoire car c'est "tendance". Ici, nous en sommes au tome 2 sur 4. Pour Elfes, dont la qualité est très variable d'un album à l'autre, il en a 15 alors que 5 étaient prévus à l'origine.
    On veut de la qualité et de l'originalité ! On produit pas une BD comme on fabrique un paquet de clope, nom de &€^* !

    jmarcv Le 16/10/2016 à 19:01:39

    He bien moi j'ai beaucoup aimé. J'ai retrouvé les ambiances de livres de SF que je lisais dans le passé.
    le scénario pourrait s'apparenter à un scénario de film. Une vrai histoire pour un grand film de cinéma.
    Je préfère les dessins par rapport au premier.
    Seul delta, les commentaires d'isabella sont illisibles dans la police choisi.
    défi relevé : le héros est un androïde.

    freinetard2a Le 27/09/2016 à 06:58:01

    Ils ont craqué ou quoi chez Soleil ?!

    Scénario cousu de fil blanc, du réchauffé sans suspens aucun. Le dessin est correct concernant décors et machines mais ça se gâte franchement pour les personnages et en plus il faut s'arracher les yeux à lire des bulles microscopiques dans une typo illisible dans ce format.

    Je me suis laissé tenté car j'avais apprécié le 1er tome mais ce second opus n'a rien à voir, passez votre chemin...

    yannzeman Le 18/09/2016 à 17:13:05

    Dessin moyen pour une BD faiblarde.

    C'est tout le problème de ces séries "concept", ou pour des raisons purement économiques, un éditeur réuni des auteurs, les faisant travailler sur un sujet, pour produire vite et contenter un public ne sachant pas (plus) attendre 1 an la parution de l'album suivant.

    Le résultat est très souvent décevant, et fait dire, aux anciens lecteurs dont je fais parti, que décidément, l'attente à du bon.

    Quel est l'intérêt de cette série-concept, "androïdes" ?
    Je le cherche encore.

    Les personnages sont creux, même les principaux, on a à peine le temps de les découvrir qu'il faut déjà refermer l'album ; et l'histoire va si vite qu'on ne peut même pas apprécier l'ambiance, que c'est déjà fini.

    Et l'émotion est réduite à sa plus simple expression.
    Pas d'empathie, pas d'angoisse, pas de tristesse, pas d'émotion.

    C'est encore le cas, cette fois, hélas.

    Pourtant, cela aurait pu nous arracher une larme : un garçon endormi lorsqu'il a 8 ans, pour qu'il survive à un très long voyage, et réveillé à l'aube de sa mort, pour vivre le temps d'une journée.
    C'est touchant, non ?
    Bin non, en fait, car l'histoire est moyenne, et bof bof.

    Ca ressemble à "Niourk", de Vatine, en plus court, moins bon graphiquement, mais c'est aussi mauvais.

    Franchement, quand on compare cette BD aux classiques d'antan, on comprend pourquoi les uns ont mis du temps à installer leur série, et seront encore présent dans les bacs, quand cette série-concept aura été bien vite oubliée.

    ALICECOOPER Le 17/09/2016 à 14:16:38

    Si vous ne lisez pas de romans de science fiction, passez votre chemin, ne laissez pas de commentaires sur ces 4 One-shot. Vous n'y connaissez rien. C'est normal, c'est sans mauvaise guerre mais ça évitera de mettre des notes dégueulasses à des œuvres excellentes.

    Ce deuxième volet et très beau, peut-être un brin moins que le premier mais l'histoire pourrait être signée Spielberg (c'est le genre en cinéma d'anticipation qu'il nous présente souvent) Des similitudes avec A.I. (le film bien sûr) Le thème de l'androïde (de surcroît Nurse) est présenté a nouveau avec maestria et brio. Un moment de plaisir après deux BD un peu décevantes que je viens de lire.

    Le dessin est un peu différent et un peu plus faible que dans le tome 1. Toutefois j'espère que les auteurs liront ce commentaire et prendront note, que s'ils produisent une nouvelle bande-dessinées, ils agrandissent un peu leur police de caractère. C'est très petit et j'ai des problèmes de vues. Dommage...! J'ai dû me battre avec les minis bulles et les minis textes...La galère.

    judoc Le 02/09/2016 à 08:06:33

    Les bons dessins, mis en valeur par une colorisation soignée et adaptée, servent correctement une histoire originale et rythmée. Une BD qui fait honneur au genre SF et qui devrait contribuer à installer cette série concept après l'excellent tome 1 (résurrection)

    Une petite réserve sur les interventions d'Isabella (le vaisseau), que je trouve insuffisamment différenciées des dialogues des personnages et imprimées trop fin pour mes yeux.

    nashtulsa Le 30/08/2016 à 17:43:07

    Je préfère les dessins du Tome 1 mais cet album est tout de même très agréable.
    Le thème choisit est assez original pour mériter une histoire qui l'est tout autant et les androïdes comme sauveur d'une humanité déchue, pourquoi pas.
    Pour le moment, la série semble rester sur une mise en scène "éclairée". Aura t-on droit à un traitement plus sombre des rôles possible de l'androïde et sans happy-end ? Qui s'y risquera ?
    Je rêve d'un contournement des lois d'Asimov sans casser leur logique et qui mettrait en péril l'humanité si le choix que fait l'androïde n'est pas le bon... Que des 0 et des 1 ???

    Mais je m'égare :)

    kingtoof Le 30/08/2016 à 07:53:56

    Bon deuxième opus.
    Un voyage interstellaire qui se passe mal.
    Un retour sur Terre mille ans plus tard.
    Les choses ont beaucoup changé.
    Les androïdes deviennent l'espoir de l'Humanité.

    kurdy1207 Le 25/08/2016 à 17:45:58

    Un vaisseau quitte la terre en 2426 avec 3 600 membres d’équipage pour trouver une nouvelle planète habitable. Les hommes dorment par cycle de trente ans et se réveillent pour une année afin de remplacer les équipes chargées d’entretenir le vaisseau. Un androïde est chargé de l’éducation des enfants. Et après trois siècles de voyage, ceux-ci vont donner naissance au premier enfant de l’espace, Ulysse. C’est alors que survient une catastrophe. Des débris de comètes percutent le vaisseau. Il faut alors faire demi-tour avec seulement 3% de survivants.

    Après un voyage de presque un millénaire, seul Ulysse, arrivé à l’âge de 100 ans (les caissons de survie ne peuvent empêcher le vieillissement, 10 ans d’endormissement correspondent à 1 année de vieillissement), et deux androïdes parviendront à rejoindre la terre. Cette terre a été ravagée par la maladie noire qui a exterminé la quasi-totalité de l’humanité. Seuls ont survécus des enfants en bas âge ayant un système immunitaire en développement. L’humanité retourne alors quasiment à l’âge de pierre.

    La série d’anticipation « Androïdes » continue sur un bon rythme. Néanmoins, j’ai trouvé ce deuxième tome un peu moins captivant et les dessins d’un niveau inférieur au premier tome.