Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Mercredi

29/05/2016 2014 visiteurs 7.0/10 (1 note)

D ans les jours de la semaine, prenons, voyons voir, celui du milieu. Des personnages, il en faut : sélectionnons ceux de cet immeuble, ils ont l'air bien aimables. C'est un bon début. Attendons un instant que l'aube pointe le bout de son nez et que les cafés soient passés. OK, c'est fait ; que la journée commence…

Exercice de style, récit farfelu dans la lignée des films de Jacques Tati, fable sociale sur la vie urbaine, il y a un peu de tout dans Mercredi. Juan Berrio s'amuse et déroule une histoire aux multiples rebondissements, débordante d'esprit et de tendresse. La mécanique du scénario, d'abord très simple (l'action A provoque la B qui engendre la C etc.), devient emberlificotée à souhait quand les premiers protagonistes réapparaissent quelques pages plus tard. Les boucles narratives se dédoublent et se triplent dans une farandole que seul le crépuscule saura dompter.

Le rythme faussement haletant - tout semble aller à cent à l'heure, alors que tout le monde marche - rend la lecture plus que prenante. Un peu comme Georges Perec et, dans une certaine mesure, comme Pascal Rabaté dans Fenêtres sur rue, Berrio détaille précisément son petit univers d'une façon espiègle et délicieuse. Pas d'explosion, ni d'extra-terrestre en quête de destruction, aucun héros à la mâchoire carrée accompagné de pin-up aux attributs siliconés. Non, juste des gens normaux pris dans leurs occupations quotidiennes que l'auteur sublime en une série de péripéties merveilleuses.

Album décalé et profondément sympathique, Mercredi étonne et séduit. Pour celui qui sait regarder, l'aventure est toujours au coin de la rue !

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Mercredi

  • Currently 1.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 1.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.