Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L e doute et un certain dégoût du côté médiatique des mœurs planent sur Bonheur occidental. Bédéaste reconnu avec des titres comme Monsieur Jean ou Boboland, Charles Berbérian s'est également fait un nom dans le monde de l'illustration et de la publicité. Au fil des ans, ses occupations l'ont conduit à fréquenter – par obligations et par choix – tout une faune de « décideurs » et autres spécialistes de la communication aux ego démesurés. Ces expériences nourrissent les propos de cet ouvrage à l'humour noir et parfois désespéré.

Très disparates, ces histoires courtes ont été publiées dans diverses revues (Fluide Glacial, Télérama, The New-Yorker, Lapin et même Spirou) ces dernières années. L'auteur décrit, avec une certaine amertume, les changements de management dans le monde de l'édition. Exit les gestionnaires « à l'ancienne » comme Jacques Diament et bonjour les diplômés d'HEC aux idées courtes. Les politiciens payent aussi le prix de la colère à peine voilée du scénariste. Dans Le cerceau européen (un concept fumeux de communiquant sensé porter François Hollande aux sommets), celui-ci énumère avec férocité les vaines tentatives pour faire mousser le Président.

Si l'ensemble est intelligiblement observé et finement réalisé, le recueil manque néanmoins de structure ou de direction. Les anecdotes se succèdent, mais sans réellement former un tout. Berbérian a bien essayé de lier l'ensemble, un peu artificiellement malheureusement, avec quelques planches de transition, mais sans grand succès. De plus, certains récits en relation avec l'actualité du moment, les deux planches à propos des démêlés judiciaires de Silvio Berlusconi par exemple, ont perdu beaucoup de leur impact quelques années après les faits.

En dépit de quelques éclairs cinglants implacables et hilarants, Bonheur occidental peine à convaincre. Le passage de la publication en magazine au livre se révèle particulièrement dommageable au rythme général.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Le bonheur occidental

  • Currently 3.25/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.