Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L'aviateur 1. L'envol

23/05/2016 5147 visiteurs 7.0/10 (1 note)

S ur le point de quitter l’Indochine, Yann Calec reçoit trois carnets dans lesquels son ami Tanguy-la-vie-dure a consigné ses mémoires. Né en Afrique sous le nom de Josef Schäfer, d’un père allemand et d’une mère française, la vie de l’adolescent a basculé en 1917. S’il est prévu qu’il rentre en Allemagne dès que la guerre sera terminée pour y entreprendre des études de médecine, lui ne rêve que de rejoindre son oncle dans l’armée et des formes de la belle et jeune Silke.

Un doux parfum d’antan flotte sur le nouvel album de Jean-Charles Kraehn, celui de l’aventure, des destins tourmentés, des mondes en pleine mutation et des espaces à conquérir. L’analogie entre le contexte de ce premier tome et le western vient naturellement à l’esprit. La recette est donc classique mais ce n’est pas pour autant qu’elle est facile à réaliser. Il faut tout d’abord une toile de fond propice à se forger un destin en saisissant (ou subissant) les événements. C’est le cas dans ce début de XXe siècle et dans un territoire déjà marqué par la violence de la colonisation, désormais déchiré par le conflit qui oppose les grandes nations européennes.

Il convient ensuite de créer un personnage fort, qu’il n’est pas obligatoire d’aimer mais qui doit charmer, entraîner le lecteur dans ses pas. Le jeune Josef, qui finira baroudeur/mercenaire, a tout pour remplir le rôle. L’adolescent, plus attiré par les faits militaires de son oncle que les discours de son pasteur de paternel, gonflé des certitudes et des excès de son âge, va vivre des expériences intimes – d’autant plus savoureuses qu’elles ont le goût de l’interdit – et martiales dont les conséquences vont changer sa vie. Le scénariste dresse un portrait juste de son héros et plus globalement de tous les autres acteurs qui traversent ce drame.

Un trio est à la tâche pour donner vie à cette saga. Au story-board, Éric Arnoux propose une mise scène sans esbroufe mais très fluide et dynamique. Les cadrages sont soignés. Au dessin, Chris Millien, bénéficiant des belles couleurs de Patricia Jambers, se révèle à l’aise pour retranscrire l’atmosphère tant à travers les décors et les grands paysages que dans la caractérisation des protagonistes.

Au final, l’embarquement avec L’aviateur est recommandé tant cette première escale est agréable.

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

L'aviateur
1. L'envol

  • Currently 4.40/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.4/5 (25 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Axel Pixel Le 03/06/2019 à 12:29:20

    je trouve malheureusement le dessin d'Erik Arnoux pauvre et sans relief. Le trait manque de dynamisme et les personnages d'expressivité. La mise en couleur est banale et n'apporte rien. Dommage car le thème et le scénario auraient pu faire une excellente BD. Arf...

    herve26 Le 30/04/2017 à 15:11:26

    Je ne suis pourtant guère un lecteur très assidu de la série maritime "Tramp" (je n'ai lu que le premier cycle sans grande conviction) mais là , avec ce spin off consacré à Josef l'aviateur, alias Tanguy-la-vie-dure, Jean-Charles Kraehn m'a bluffé.
    Il faut souligner qu'il est inutile d'avoir lu la série mère, pour suivre ces nouvelles aventures.
    Kraehn nous offre une histoire certes classique , avec pas mal de rebondissements, mais qui se lit d'une traite tant on est pris dans l'histoire, le tout dans des superbes décors signés Arnoux et Millien (sans oublier les couleurs signées Patricia Jambers).
    On nage dans l'ambiance de "out of africa" ou encore de la très belle bande dessinée "Madame Livingstone" de Cassiau-Haurie et Baruti, qui se déroule également à la même époque, dans la même contrée.
    Car le récit repose aussi sur un épisode méconnu de la première guerre mondiale, celui du conflit en Afrique noire.

    Cette histoire sous forme d'un récit complet, est fort réussie et me réconcilie avec Kraenh (je vais sans nul doute me replonger dans l'intégrale de "Tramp")

    Vivement la lecture du tome 2 pour voir si l'essai est transformé.

    minot Le 04/08/2016 à 16:46:13

    Bonne BD d'aventure. Le dessin, réaliste, est très soigné et les couleurs sont superbes. Petit bémol sur le scénario, qui, s'il est bien construit, n'a rien non plus de très surprenant (on devine vite à l'avance tout ce qui va se passer). Néanmoins la lecture de cet album reste divertissante, à défaut d'être indispensable.

    cdubet Le 15/06/2016 à 14:54:23

    tres bonne BD. Bon scenario, bon dessins. Si vous avez aime la serie tramp, n hesitez pas !
    vivement la suite de cette serie :-)

    judoc Le 02/06/2016 à 20:01:49

    Une histoire comme je les aime avec un baroudeur en herbe qui se cherche et se découvre un goût immodéré pour l'aventure. Le scénario est aboutit et fort prenant, très bien mis en scène par un dessin précis et une colorisation lumineuse qui rend hommage à l'Afrique et à ses grands espaces. Un très bel album qui fait honneur à la série mère (Tramp) sans pour autant la dupliquer.

    A découvrir sans attendre !

    yannzeman Le 01/06/2016 à 22:37:39

    Album indispensable, car de la vraie bonne BD, à l'ancienne, avec un scénario fluide, riche et prenant, et un dessin solide et proche de celui de "Tramp".

    J'ai beaucoup aimé "Tramp", pour ses personnages, ses ambiances, son personnage principal (Yann Calec), l'ambiance marine, les années 50, l'aventure...

    Je retrouve la même qualité d'écriture dans cette série dérivée "L'aviateur" ; je n'avais aucun souvenirs du personnage de Tanguy, mais cela ne m'a absolument pas géné dans la lecture ce cet album.

    Cette nouvelle série me donne juste envie de relire à nouveau les albums de "Tramp", pour patienter jusqu'à la sortie du tome suivant de "L'aviateur".

    Et c'est ça, le signe d'une bonne BD ; quand elle déclenche l'envie de relecture et la frustration !

    Velo_Love Le 30/05/2016 à 21:14:34

    J'ai profité d'un dimanche pluvieux pour lire l'Aviateur : j'adore !!!
    Et je comprends pourquoi ma femme ne m'a pas adressé une
    seule parole quand elle lisait le bouquin : j'ai fait la même chose ! On ne ressort du livre qu'à la dernière page !

    Je n'ai aucun souvenir de Tramp (lu qu'une fois sur un prêt de
    copain/copine) mais cela ne m'a pas gêné du tout : la BD se suffit
    amplement à elle-même, la fin est bien fermée marquant un épisode complet même si on attend la suite avec impatience bien évidemment.

    Côté scénario, c'est fluide, du bon rythme, pas de temps mort. L'idée des carnets de souvenirs avec le prologue (enfin, un peu après, sur le bateau) et l'épilogue sont bien pensés. Et plus, j'ai appris un tas de choses que je suis allé creuser un peu sur Wikipédia sur la première guerre mondiale vue d'Afrique.

    Graphiquement, c'est pro : superbes cadrages (les vues dans le ciel avec les avions sont bien sympas), des couleurs chaudes, des détails dans les personnages et dans les arrière-plans. Très chouette !

    Ca fait plaisir de voir une BD de cet acabit !

    FUM2014 Le 28/05/2016 à 18:21:09

    Pas grand chose à ajouter, c'est un très bon début avec des personnages attachants, un scénario qui n'attend qu'une suite bien ficelée, avec un très beau dessin qui s'appuie sur de superbes couleurs. Je désespérais, mais il sort encore (oh, c'est rare) quelques bonnes BD!!!

    Jiefd64 Le 27/05/2016 à 18:54:02

    Un peu inquiet en démarrant ma lecture n'ayant lu que le premier cycle de Tramp.
    Mais aucun souci. L'album peut se lire sans cette référence même si elle doit être un plus (je vais donc essayer de combler mes lacunes en la matière).
    Une histoire classique et efficace sur un fond historique inconnu pour ma part et que je ne demande qu'à creuser.
    Des planches superbes sur un grand format d'album, des couleurs chatoyantes. Vraiment un bon moment de lecture qui en appelle d'autres.

    kurdy1207 Le 26/05/2016 à 08:40:19

    Franchement, c’est du très bon.
    L’histoire sur fond de Première Guerre mondiale et d’Afrique vous captive de la première à la dernière page.
    Scénario et dessins, tout est réussi dans cet album. N’hésitez pas à le lire, c’est de la même trempe que Tramp.

    usap97 Le 24/05/2016 à 17:32:45

    Un très bon album d'aventure parfaitement servi par un excellent dessin. Les couleurs des paysages africains sont une vrai réussite. N'étant pas lecteur de Tramp je confirme que l'aviateur se suffit à lui même. Ca peut se lire comme un one shot mais franchement l'univers de Josef mérite une ou plusieurs suite que j'attendrai avec plaisir.
    Un excellent moment de lecture.

    Baron Blue Le 23/05/2016 à 23:29:55

    Passionné de BD et d’aviation, ayant vécu 5 ans en Afrique j’ai tout de suite été attiré par cet album. Je doit reonaitre que j’ai vraiment beacoup aime, l’histoire est prenante et realiste, ça nous montre un teathre de la guerre 14-18 assez peu connu . Les avions sont parfaitement dessines et le dession nous fait sorvoler les plaines de la Tanzanie de une façon tres realiste.
    Ça me donne envie de voir la suite et de decouvrir Tramp. 5 etoiles pour moi.

    bruno74 Le 23/05/2016 à 19:40:41

    Après avoir lu pas mal de daubes récemment, c'est avec un peu d'appréhension que j'ai ouvert ce nouvel album, ayant adoré Tramp.

    Appréhension vite dissipée!

    C'est une BD classique, dans le bon sens du terme, qui ne va pas révolutionner le genre, mais il y a un scénario très solide, un dessin excellent et une colo très bien rendue qui font passer un très bon moment grâce à des auteurs confirmés et pros.

    Plus que du professionnalisme, on ressent de la part de ceux-ci un réel respect du lecteur: l'impression que tout est fait pour que celui-ci se régale. Et c'est le cas!
    De plus 64 pages, c'est confortable: il y a le plaisir d'avoir une histoire qui a le temps de s'installer.
    Et pourtant arrivé à la dernière planche, c'est: "déjà fini?"

    Le côté positif, on peut relire immédiatement ;-)

    Enfin il s'agit d'une histoire complète qui peut se lire sans connaître Tramp ce qui est un plus pour les nouveaux lecteurs.

    Bref, j'ai vraiment aimé et je vais continuer à suivre les aventures de Josef dans les prochains albums!.

    Merci aux auteurs pour cet excellent moment!

    Grafit01 Le 23/05/2016 à 12:37:45

    Ce weekend, Erik Arnoux dédicaçait à Chanteloup-en-Brie.
    Je lui ais donc rendu visite avec dans ma besace, les exemplaires de SL 1& 2 et W4. Je savais qu'il fallait acheter un album de l'auteur, mais je voulais absolument une dédicace sur l'un de ceux là, d'autant que "L'aviateur", ça ne me disait trop rien, n'ayant jamais lu Tramp.
    Mais bon, il faut suivre les règles, et j'ai donc acheté "L'aviateur" pour obtenir mon billet de dédicace...
    Pendant qu'il me croquait une sublime Sara Lone, Erik me parla de son nouvel album, de l'évolution future, et me rassura sur la distinction avec la série "Tramp".
    Donc je me suis plongé dans l'album et ne l'ai pas regretté. L'histoire est prenante, les avions superbement dessinés, (même si je garde une préférence pour les appareils post 1950, cela n'altère en rien la qualité du dessin ici présent), et du coup, maintenant j'ai hâte de lire la suite pour voir cette fameuse évolution décrite par Erik.
    Un bon moment de partage, suivi d'une lecture plaisante.... j'ai passé un bon weekend !

    Nikolas75 Le 22/05/2016 à 23:42:24

    Fidèle lecteur de la série Tramp (les deux premiers cycles étaient particulièrement passionnants), j'étais curieux de découvrir cette "variation" de la série-mère, avec les (gros) doutes en termes de qualité et d'intérêt que je nourris depuis quelque temps sur les séries dérivées en tous genres.

    L'objet tout d'abord : et bien il est beau ! Lourd avec un cartonnage bien épais comme on les aime. La couverture, sobre et de bon goût, attire naturellement l'oeil, avec une typo qui rappelle intelligemment celle de Tramp, sans être tout à fait la même. Un petit bémol : autant j'aime la posture de l'Albatros que je trouve celle du héros un peu niaise avec ses bras ballants.

    A l'intérieur, une belle texture des pages, tant au niveau de l'épaisseur (encore), que de la mise en couleurs et de la qualité d'ensemble ressentie. La double page de garde est particulièrement soignée et donne instantanément l'envie de lire le livre.

    La transition avec Tramp est traitée très simplement, avec fluidité, ce qui permet au scénario de se développer rapidement et sans aucune référence à Tramp, et ça marche tellement bien qu'on en oublie la série-mère ! Je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler ... L'album peut réellement se lire comme un one shot (et pour moi c'est un plus), mais clairement on souhaite continuer l'aventure avec Josef (4 ou 5 tomes indépendants prévus à priori).

    Côté dessin, c'est clairement du très bon boulot, avec un découpage classique mais efficace, et certains cadrages qui valent le coup d'oeil (dernière case page 7, case 3 page 11, case 1 page 39).

    La couleur n'est pas en reste, en particulier pour les paysages de nuit, extrêmement bien rendus tout en préservant la finesse du trait (case 1 page 32, case 1 page 34, dernière case page 46). En revanche, les teintes rouge et orangée sont parfois utilisées à outrance (pages 18 et 19).

    En conclusion, une très belle réussite pour un album moderne mais réalisé suivant les canons classiques de la BD.