Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sept 17. Sept mages

20/05/2016 2483 visiteurs 6.0/10 (1 note)

M enacé par son frère qui vient de créer une armée de goules, le roi Féric prend conseil auprès de Herne, le père de la race. Celui qui fut le tout premier dirigeant de Cocaigne conseille au monarque de convoquer sept puissants mages : Gargan, trois des quatre sœurs de l’épouvante, Lumen le foudroyeur, le Disciple et sa propre fille Anna l’enchanteresse. Le souverain est assassiné et Griffe, l’épée qui maintient l’unité des hommes et la santé de la terre, est dérobée. Il va falloir la retrouver dans les plus brefs délais car l’ennemi est en marche.

Comme souvent avec Serge Lehman, l’histoire ne manque pas de richesses ni de références. Ce qui aurait dû s’apparenter à un récit sur la quête de pouvoir, doublé d’une enquête - façon « whodunit » - sur l’identité du régicide, est en réalité plus étoffé. Cette trame classique sert de théâtre à une lutte plus complexe autour des attributs des différents mages. Leur universalité permet une exposition rapide tant des personnages que des enjeux. Malgré le but commun qui les unit, une vraie compétition s’instaure entre eux pour imposer la prédominance de ce qu’ils symbolisent. Qui des forces primitives, de la puissance romaine, de la philosophie grecque ou de la compassion chrétienne saura préserver le royaume des forces de la mort ?

L’aventure se révèle plaisante et bénéficie du savoir-faire du duo Emmanuel Roudier / Simon Champelovier, respectivement au dessin et aux couleurs, qui livrent des planches attrayantes et fluides, mais qui manquent un peu de charisme. L’association des deux artistes sur La guerre du feu était plus percutante. Au final, une certaine déception apparaît car l’album est trop dense pour un one-shot de soixante deux pages. Les idées sont bien exposées et traitées mais peu développées et, ainsi, pas réellement prenantes.

Sept mages est techniquement bien réalisé mais il y manque une touche de fièvre communicative.

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Sept
17. Sept mages

  • Currently 3.05/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (21 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    33phoenix Le 13/01/2017 à 23:50:52

    Je rejoins les avis précédents et je qualifierais cet album d'un peu plus que bon, je le noterais plutôt à 3.5/5
    La lecture est fluide et on ne se casse pas la tête, un scénario simple et efficace et on passe un bon moment de lecture. Les dessins de Roudier sont très plaisants à voir et certaines planches sont magnifiques.
    Bonne lecture à tous et à toutes

    duncan89 Le 24/10/2016 à 00:08:24

    pas le meilleur de la série 7 mais ça fait le job , un univers fantasy classique mais plutôt travaillé, une mise en place assez fluide qui ne fait pas perdre trop de temps dans le rythme du récit.
    Le dessin de Roudier que l'on n'attend pas forcement dans ce registre est de bonne tenue, la colo ne dessert pas l'ensemble.
    un bon moment de lecture au final.

    meuillot Le 13/06/2016 à 13:00:43

    3e titre de cette troisième collection qu'est la série 7. Et pour le moment j'ai cette agréable impression qu'on atteint une bonne vitesse de croisière.

    Les 7 mages, des "super-héros" de la mythologie, sont appelés pour sauver le roi mourant Cocaigne d''un imminent assaut qui renverserait le Royaume dans la peur et la soumission. Le roi missionne son capitaine d'aller chercher ces 7 potentiels sauveurs qui ont tous des pouvoirs bien précieux. De Gargan à Lumen en passant par les 4 sœurs de l'épouvante jusqu'à ce philosophe énigmatique, tous ont une faculté qui doivent leur permettre de mettre fin aux agissements du frère du roi.

    Ce one shot fonctionne parfaitement. Toujours limités par la "règle" de cette collection, les auteurs arrivent à nous conter une histoire prenante, manichéenne, certes, mais qui a le mérite de tenir la route. S. Lehman ne peut que distiller des informations rapides et claires pour que l'on rentre très vite dans ce monde imaginé. En intégrant une espèce d'âme errante qui sera le guide de leur quête, tous les ingrédients sont réunis pour faire un bon héroic fantasy.
    Les personnages ont de l'épaisseur, la trame est logique, le dénouement inévitable.

    Accompagné par les bonnes illustrations de E. Roudier, le scénariste nous fait passer un agréable moment de lecture.

    kingtoof Le 15/04/2016 à 07:34:30

    L'histoire pour ce conte est classique.
    Le royaume a besoin d'aide (ici 7 mages) pour lutter contre le méchant Nécromant et son armée de créatures.
    L'ensemble est réussi, les personnages, le déroulement de l'aventure... mais rien de bien original, plutôt des choses simples...
    Même si la lecture de cet album reste très plaisante.