Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le signe

28/04/2016 3824 visiteurs 7.0/10 (2 notes)

A lex Morsen a connu la joie de voir son premier livre devenir un best-seller. Douze ans plus tard, il n’est plus question d'être à la Une des journaux, ou encore devant les caméras de télévision. Il n’a plus rien produit. Pour lui, c’est à cause de sa voisine qui, neuf heures par jour, joue inlassablement du piano, l’empêchant de se concentrer. Aussi, un jour alors qu’il lit un ouvrage sur les sciences occultes récupéré par hasard durant un séjour chez son père, il s’imagine lancer un des sorts qui y figure sur la responsable de sa malédiction. Un matin, pour « rire », il passe à l’acte. Il va comprendre ce que maudit veut dire.

Philippe Thirault et Manuel Garcia se lancent dans un récit d’horreur plutôt réussi. Cette belle prestation repose tout d’abord sur la maîtrise narrative du premier nommé. Sur un rythme lent, il fait entrer le lecteur dans le quotidien de l’Alex, jeune premier déchu qui ne semble pas spécialement sympathique ni équilibré. Il ne se passe a priori pas grand-chose – c’en est presque irritant – ; pourtant, l’habile scénariste distille des éléments qui titillent l’intérêt et qui prendront sens plus tard. La montée du rythme est parfaitement gérée : une fois installée, la tension va crescendo jusqu’au déchaînement final. La partie graphique ignée du second, remarqué sur La terre des vampires, en noir et blanc, mise sur un aspect sec et épuré. Tirant parti du format comics, de la nervosité des découpages et des cadrages, la fluidité et les ambiances sont à l'honneur.

S'il doit être condamné à ne passionner que les authentiques amateurs du genre, Le signe a tout pour leur taper dans l’œil.

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Le signe

  • Currently 3.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    thieuthieu79 Le 21/01/2018 à 15:18:07

    L'histoire est très prenante et le coté psychologique et énigmatique m'a vraiment intéressé jusqu'au moment où on sombre dans l'horreur, l'exagération et l'incohérence surtout vers la fin de l'album.
    Certains passages sont difficiles à interpréter et le trait parfois un peu brouillon de Manuel Garcia n'arrange en rien la lisibilité.
    C'est dommage car en remplaçant le côté "horreur" par un univers plus axé sur la psychologie, cet album aurait pu être vraiment meilleur même si il reste tout de même largement convenable.

    meuillot Le 23/06/2016 à 11:51:31

    3/5 pour bon album. Oui cela en est un. Mais avec des nuances à apporter. On pourrait ajouter 1 pt à cette note pour le dessin n&b de Manuel Garcia. Très à l'aise dans ce one shot. Son trait rend l'atmosphère anxiogène et horrifique quand il le faut. Un beau rendu graphique donc...

    C'est plutôt l'histoire qui ne m'a pas transcendée... La collection Flesh & Bones suit un code précis. Les autres publications en sont les témoins. On pose la trame, on se familiarise avec les personnages et tout part "en vrille" dans la seconde partie de l'album...

    Ce qui a cloché pour moi, c'est que je ne me suis pas du tout attaché au personnage principal. Alex Morsen est promis à être un grand écrivain... Ok. Mais après ça, rien ne se passe. C'est long. On suit sa psychose sur les notes de piano. Mais il est tellement antipathique qu'on ne s'en émeut pas... Enfin pour ma part...

    Ensuite Le Signe... Pourquoi pas ? Les amateurs du genre seront séduits pas l'idée. Cela fonctionne et impliquera une seconde partie bien (trop...) glauque...

    Donc je n'ai pas accroché au niveau de l’intrigue. En revanche, j'ai beaucoup aimé la partie graphique.
    Je ne pense pas avoir apprécié Le Signe à sa juste valeur mais d'autres lecteurs y trouveront leur compte et c'est tant mieux !