Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

M ontréal,1938. Parties de hockey, courses effrénées et autres tours plus ou moins pendables : Claude, huit ans, et ses copains sont les rois des rues du quartier. L'annonce du début de la guerre, là-bas en Europe, en passerait presque inaperçue. Chez les plus grands, la situation est différente et les mines se font plus sombres. Enfin, pour l'instant, la vie continue.

Grand succès de la littérature québécoise, La Petite Patrie de Claude Jasmin est devenu culte grâce au feuilleton télé qui en avait immédiatement été tiré. L'impact du récit fut tel que l'arrondissement où se déroule l'intrigue fût même renommé officiellement Petite Patrie dans la foulée ! L'auteur y raconte ses souvenirs d'enfant et offre un portrait généreux du Québec d'avant la Révolution Tranquille. En plus de la bande de gamins, c'est tout un petit monde qui prend vie : des métiers aujourd'hui oubliés (l'exotique blanchisseur chinois, les marchands de primeurs, les chiffonniers, etc.) ainsi que des nombreuses habitudes passées depuis en désuétude comme le rôle central de la religion catholique. Sans démériter sur le fond, l'adaptation de Normand Grégoire peine à retranscrire toute la richesse du texte d'origine. Les différents épisodes se succèdent sans liens apparents, ni réel contexte général. En effet, le lecteur peu au fait de l'histoire récente du Canada peinera à saisir toutes les références culturelles et à se sentir vraiment concerné par ces saynètes. De plus, contrairement à l'excellent travail de Jimmy Beaulieu dans Magasin Général ou celui de Michel Rabagliati dans Paul, la retranscription de la typicité si musicale de la langue de la Belle Province n'est guère convaincante. En résumé, l'absence d'un réel fil rouge en dehors du temps qui passe rend la lecture guère prenante.

Après le Paris des années 10 hanté par Fantômas, Julie Rocheteau rentre « à la maison ». Son trait plein d'énergie emballe la narration : les cavalcades sont ébouriffantes et les bouilles pleines de vie ! En revanche, l'approche chromatique très, voire trop, travaillée s'avère des plus déconcertantes. La très sophistiquée colorisation (aplats de couleurs franches côtoyant des zones en N&B) censée souligner telle ou telle émotions apporte plus de confusion que d'informations. Si le stratagème fonctionne pour les grandes compositions, il impacte la lisibilité quand l'action prend le dessus. L’œil s’égare face à la juxtapositions de détails et le lecteur perd souvent le fil des événements. Au final, cette technique très ambitieuse gâche la lecture. La situation est d'autant plus dommageable que le travail de reconstitution (décors, costumes, etc.) de la dessinatrice est excellent.

À force de jouer le jeu de l'originalité à tout prix, La Petite Patrie passe à côté de l'esprit du roman de Claude Jasmin, sans réellement trouver sa propre pertinence.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

La petite Patrie

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.