Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Hell West 2. Wendigo

11/04/2016 3547 visiteurs 7.0/10 (2 notes)

1875, la tension atteint son paroxysme à la frontière entre les White States of América et le Hell West. La prêtresse winnock a invoqué l'aide des wendigos et fait jaillir du sol un démon de la taille d'un building. Passée de l'autre côté du mur, en quête des esclaves vendus aux winnocks, l'escouade de Jack Outbust se retrouve face au monstre et ce dernier ne doit sa survie qu'au sacrifice de Tom Little, l'homme-loup, le chaman indien dont seule la puissance peut contrer les maléfices des habitants de l'Ouest sauvage. Le Général Grant d'en conclure : les WSA sont en guerre avec le Hell West.

Résumé ainsi, l'histoire parait atrocement obscure. En effet, Vervish et Lamy ont concocté une Amérique alternative particulièrement riche, coupée en deux. L'homme blanc est contraint de composer avec les tribus peaux-rouges qui sont les seules à pouvoir contrer ce qui vient de l'Ouest, une vaste étendue sauvage, peuplée de créatures étranges et magiques, résolument hostiles. L'essence du scénario consiste à montrer comment on crée une guerre en organisant et faisant monter la haine de part et d'autre de la frontière. Chaque camp se trouve ainsi manipulé, poussé à commettre de plus en plus d'exactions en réponse à ce qu'il subit, jusqu'à la phase de non-retour. Les personnages sont aussi denses que le décor dans lequel ils évoluent, c'est un plaisir pour l'amateur d'aventures Far West que découvrir tous les clins d'oeil et détournements de personnages célèbres de l'époque : Buffalo Bill, Tom Sawyer, Lee, Grant... Personnage complexe et particulièrement controversé dans l'Histoire ou la fiction, le général Custer est mis en scène avec toute sa folie et sa mégalomanie, à fois tyran ridicule et effroyable stratège va-t-en-guerre. Ici, point de héros, juste des hommes avec leurs défauts et leurs intérêts qui les poussent d'un côté ou de l'autre de la barrière entre le Mal et le Bien.

Si le premier volume était un gros pavé, la taille du second peut surprendre, mais il n'en est pas moins dense. Frontier Force posait les bases de l'univers et les phases de manipulations visant à l’Armageddon ; Wendigo en dénoue les fils avec une certaine dextérité, bien que le final laisse un peu sur la faim. La guerre semble repoussée, l'arme secrète du prêcheur fou a disparu, mais les rancœurs sont toujours là. Et lorsque les trois lettres s'affichent et qu'il ne semble pas d'autres tomes de prévus, c'est la frustration, peut-être le plus beau compliment pour ce comics franco-belge totalement édité par crowdfunding. Un seul bémol néanmoins pour la qualité des dialogues qui mise sur un registre résolument familier, pour ne pas dire vulgaire. Il veut peut-être transcrire la dureté et la lassitude, mais le ton sonne faux, anachronique dans la bouche d'officiers supérieurs et de soldats aguerris.

Il ne reste plus qu'à parler du dessin de Frédéric Vervish : un superbe fondu de noir et blanc, un trait qui marie la pureté du design presque conceptuel au rendu réaliste quasi photographique. L'auteur joue sur les réglages des contrastes pour donner un rendu à la fois brut et raffiné, qui dégage une force aussi sauvage que le récit.

Par M. Leroy
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Hell West
2. Wendigo

  • Currently 4.35/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.4/5 (17 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    kingtoof Le 27/08/2020 à 18:33:01

    Un western fantastique qui nous offre un très bon dyptique.
    Les dessins donnent une atmosphère très particulière à cette série.
    Un background intéressant mélangeant chamanisme indien, magie noire, monstres ainsi qu'un grand nombre de légendes de l'Ouest (Lee, Grant, Custer, Wild Bill, Tom Sawyer...).

    athanagor31 Le 08/05/2016 à 08:50:04

    j'adore le graphisme noir et blanc sur papier glacé de ce 2 eme tome.
    c'est une excellente surprise !!!
    mon seul regret est que le 1er ne soit pas aussi "design".
    l'histoire est originale,
    uchronie, fantastique, western ... la limite est dure à trouver.
    les personnages attachants et déjantés.

    judoc Le 06/05/2016 à 09:32:52

    Si l'histoire est toujours aussi plaisante et si l'auteur de l'excellent "Promise" n'a pas à rougir de son scénario, c'est le coup de patte du dessinateur qui cette fois m'a fait chavirer. Le graphisme de l'album à fait un bond indéniable par rapport au 1er opus, et c'est en partie grâce à ce noir, gris, blanc sur papier glacé qui donne un cachet sensuel et raffiné à l'ouvrage.

    Un diptyque original à découvrir, bien dommage que la colorisation du 1er album ne soit pas aussi attrayante.