Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Chlorophylle (Hausman) Chlorophylle et le monstre des trois sources

24/03/2016 3787 visiteurs 6.0/10 (1 note)

L a belle saison est revenue et, au petit bosquet, la vie s’écoule, paisible, jusqu’au jour où Particule disparaît !

Le Lombard, comme Dargaud en 2011 avec Valérian ou Glénat plus récemment avec Mickey, permet à Chlorophylle de revenir sur le devant de la scène grâce, cette fois-ci, à Jean-Luc Cornette et René Hausman.

Plutôt que de reprise - ce qu’avait fait Zidrou et Godi avec Embrouilles à Coquefredouille, parlons ici d’hommage, celui d’un ami à un autre. René Hausman a suffisamment connu Raymond Macherot pour se garder de l’imiter. Renouant avec la souris des débuts, du temps où elle était encore des champs, Le Monstre des Trois Sources est un récit rafraîchissant qui ramènera le lecteur quelques années en arrière, à ces étés de vacances où l’aventure s’écrivait au détour d’un bois ou dans quelques vieilles granges. Ceux qui n’ont pas côtoyé le rongeur de Raymond Macherot en son heure de gloire seront quelque peu dépités par la naïveté (voire la simplicité) du scénario, mais en cette époque de cynisme généralisé, un peu de candeur n’est pas déplaisant. Et puis, surtout, il y a le trait de René Hausman, tout en modernité et en délicatesse, avec une mise en couleur directe d'une ravissante douceur.

Ce come-back de Chlorophylle est à prendre telle une cure de jouvence, comme le retour à une certaine idée des jours heureux.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Chlorophylle (Hausman)
Chlorophylle et le monstre des trois sources

  • Currently 3.16/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (19 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Cellophane Le 18/07/2018 à 17:50:56

    Bon. Ben je ne serai pas entré dedans.
    J’ai trouvé toute la première partie d’une naïveté proche de l’album pour enfant, que ce soit dans l’ambiance comme dans l’histoire.
    Alors évidemment, je n’ai jamais lu Chlorophylle et je ne peux pas comparer avec l’original, mais là, je suis vraiment tombé chez les petits.
    Des dessins d’animaux, sans case… Vraiment ambiance album.
    Et puis l’histoire bifurque vers quelque chose de plus glauque mais je ne marche pas. Ça sonne faux à mes yeux. L’ambiance sombre ne cadre pas avec ce que je vois…
    Et puis d’ailleurs, je suis pas fan du dessin – et pourtant, j’aime beaucoup Hermann… Mais là, j’ai trouvé ça fouillis et je ne suis pas entré dedans.
    Sans plus.

    nonodu18 Le 14/05/2016 à 16:02:11

    Superbe hommage au maître dessinateur animalier Macherot par un autre grand maître de la bd animalière réaliste disparu 2 mois après la parution de cet album. Voir nos héros d'enfance "Chloro et Minimum" de manière réaliste est tout simplement "Grandiose" !