Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Descender 1. Étoiles de métal

18/02/2016 13731 visiteurs 7.8/10 (6 notes)

U n jour, sans raison apparente, des robots gigantesques sont apparus simultanément au dessus de chacune des neuf planètes majeures constituant le Conglomérat Galactique Unifiée (CGU). Puis, sans sommation, ces « Moissonneurs » sont passés à l’attaque, provoquant des milliards de morts à travers la galaxie, avant de disparaître aussi mystérieusement qu’ils étaient apparus.
Dix ans plus tard, tandis que les êtres mécaniques sont devenus persona non grata au sein d’un univers qui se remet encore péniblement du traumatisme causé par ce massacre sans précédent, Tim-21, un petit robot à l'apparence enfantine, reprend conscience sur une colonie minière éloignée. Son réveil ne manque cependant pas d’attirer l’attention car il pourrait bien être la clé permettant d’expliquer l’origine des « Moissonneurs »…

Si Jeff Lemire (Sweet Tooth, Trillium, Essex County) n’a pas encore pris d’assaut votre bibliothèque, il est probablement grand temps de lui réserver une petite place car cette nouvelle saga éditée par Urban Comics s’avère pleine de promesses. Ce premier volet reprend les six premiers épisodes de ce récit de science-fiction imaginé par le prolifique scénariste et admirablement mis en images par Dustin Nguyen (Batman Little Gotham).

Cette histoire qui débute par la mort d’une grande partie de la population, invite très vite à suivre les pas d’un petit humanoïde qui dissimule dans ses circuits imprimés un secret convoité par tous et qui représente l'espoir de tout un univers face à la menace latente des titans de métal. Cet androïde de compagnie, conçu pour servir d’ami aux plus jeunes, n’a aucun mal à séduire le lecteur. Programmé pour réagir avec énormément d’empathie, il est non seulement extrêmement attachant, mais sa sensibilité et la pureté de ses réactions contrastent également avec les motivations souvent moins nobles des humains. Du Docteur Jin Quon, le père de la robotique, aux récupérateurs peu scrupuleux qui pourchassent Tim-21 dès son réveil, en passant par ses deux compagnons, un robot-chien appelé Bandit et un automate particulièrement bourrin à l’intelligence artificielle limitée, les personnages secondaires ne sont pas en reste, certains insufflant même une touche humoristique à cette aventure pourtant assez sombre.

Outre un héros bluffant d’humanité, Jeff Lemire livre également une aventure riche en rebondissements. Cette histoire qui aborde la coexistence entre les humains et les créatures à intelligence artificielle se nourrit certes des classiques du genre, mais parvient néanmoins à installer une ambiance unique grâce au travail de Dustin Nguyen. Son trait fin et ses couleurs appliquées à l’aquarelle permettent d’offrir des planches de toute beauté, avec des teintes douces qui contrastent brillamment avec la violence du monde dépeint par son acolyte.

Un début de saga très prometteur, qu’il serait dommage de rater, proposé au prix modique de dix euros !

Par Y. Tilleuil
Moyenne des chroniqueurs
7.8

Informations sur l'album

Descender
1. Étoiles de métal

  • Currently 4.53/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (49 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    omoide Le 13/01/2018 à 23:16:56

    (3/10: peu d'intérêt)

    Descender est un récit SF qui louche très fort sur "A.I." de Spielberg et "I, Robot" d'Isaac Asimov. Tim-21 est un robot de compagnie, fabriqué avec les traits d'un enfant de 10 ans. Progressivement, on découvre que Tim-21 pourrait porter en lui la clef de terribles secrets...

    Ce récit et les personnages principaux m'ont parus extrêmement plats, et le scénario plein de recyclage et de déjà-vus.
    J'ai beaucoup de peines à m'intéresser à l'histoire de Tim-21, personnage fade et naïf.
    Le bestiaire à la Star Wars (chasseurs de prime, ersatz de Jabba le Hutt, etc) est lui aussi pour me déplaire, car c'est l'occasion de faire de la fantasy-SF à la petite semaine.

    Ah, si seulement l’enquête sur le "codex" qui lit Tim-21 aux terribles Moissonneurs pouvaient décoller....

    Au première abord, j'ai trouvé le choix de l'aquarelle original et plein de promesses. Malheureusement, les planches de Nguyen ne sont pas toujours très belles, peut-être par manque de technique et de temps.

    Au final, le tome 1 de "Descender" fut bien pénible.

    phenixpariloup Le 10/08/2017 à 16:50:19

    Quel statut pour ce qui vit, qui a de la conscience ?
    Je ne dirais pas que c'est vu et revu. C'est juste une question incontournable de la SF. Chaque récit apporte un angle nouveau.
    Ici scénario et dessins sont de haut vol. Chacun de ces albums me touche. Sensation qui perdure plusieurs journées après l'avoir lu...
    Rares sont les bd qui me font cet effet.

    biggyjay Le 08/01/2017 à 16:54:59

    Très bon récit de SF qui, croyez-moi car je suis très critique en la matière, ne donne pas tant que ça dans le déjà vu.
    Les personnages sont attachants et bien pensés et les rebondissements vont bon train jusqu'à la fin de ce 1er tome.
    Le dessin façon aquarelle est une bonne trouvaille qui permet de se focaliser sur le cœur de cette histoire, à savoir les personnages et non les décors,
    Très bon bouquin.

    norz Le 12/04/2016 à 21:49:36

    Franchement, ce genre de scenar c'est du vu et revu. C'est parfois même un peu niais... mais bon dessin

    Urbanscarface49 Le 14/03/2016 à 10:16:55

    Jeff Lemire revient avec sa nouvelle série Image avec Dustin Nguyen, et Lemire oblige, c'est une réussite à tout les niveaux.
    Que ce soit les personnages, l'univers dépeint, l'histoire, la mise en scène, les dessins, les couleurs, les mystères ou l'intrigue, tout est excellent dans Descender. Une véritable performance pour un premier tome, en espérant que cela continu pour notre plus grand plaisir.

    Ce premier tome est indispensable.