Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

G ila et Mila se fréquentent depuis 8 ans et, avec l'accord de la famille de la jeune femme, ils vont pouvoir s'unir. Étudiant rebelle, Wahid a été arrêté et torturé, et il s'attend à être viré à tout moment de l'université. Zeinab est une reine, elle a des relations sexuelles avec son petit ami dès qu'elle le peut et passe son temps à acheter des tests de grossesse. Elle trouve sa vie extraordinaire et sait que son homme se pliera en quatre pour l'épouser et pour l'entretenir. Pourquoi envier les Occidentales alors qu'on peut rester à la maison et laisser le mari tout faire ? Asheb et Nima projettent eux aussi de convoler, mais ils se sont si peu fréquentés qu'ils s'aperçoivent qu'ils ont une conception radicalement opposée de la vie...

Comment vit-on en Iran lorsqu'on a l'âge de se marier ? Journaliste, Jane Deuxard a obtenu la confiance et le témoignage de nombreux jeunes gens, des plus poignants aux plus décalés. Le régime traque les relations hommes-femmes illégales, tout contact entre non-membres du même sang conduit à une arrestation musclée, test de virginité, bastonnade et mariage forcé si l'hymen est rompu. Le rituel des fiançailles vire au vaudeville, puisque les familles préféreront un candidat inconnu plutôt que du goût de leurs filles. Les amoureux sont ainsi contraints à inventer tout un tas de stratagèmes pour arriver à ce stade. Et parfois, souvent, après tant d'efforts et d’énergie, ils finissent par se rendre compte que leur couple à peine officialisé est incompatible. La comparaison avec Persépolis est inévitable, puisque c'était un sujet abordé. Le bilan est triste : rien ne semble avoir évolué par rapport aux années 80-90 décrites par Marjane Satrapi. Malgré l'aspect tragi-comique que certains donnent à l'absurdité de leur situation, la sensation d'étouffement, d'emprisonnement et d'impuissance est prégnant tout au long de la lecture. Il y a un seul moment où une bouffée d'oxygène arrive, lorsque Zeinab parle. Mutine, flamboyante, elle transcende sa vie en renversant totalement les clichés, faisant de la femme iranienne une souveraine et reléguant les Occidentales au rang d'esclaves sottes. C'est peut-être une des clés du maintien de ce régime totalitaire absurde, le fait que certains, peut-être même une majorité plus ou moins silencieuse, y trouve son bonheur, consciemment ou inconsciemment. Il y a un côté paradoxalement épicé et excitant au frisson du risque et des interdits.

Love story à l'iranienne, un panorama complet et contrasté sur l'ingérence d'un Big Brother dans ce qu'un homme et une femme ont de plus intime.

Par M. Leroy
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Love story à l'iranienne

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (12 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 25/08/2020 à 19:41:29

    J'ai été très touché par ce sujet qui nous dévoile la réalité de la jeunesse iranienne d'aujourd'hui. Ils ont entre 20 et 30 ans et ont accepté de livrer leur témoignage à deux journalistes occidentaux clandestins qui ont dû manoeuvrer car ils ne sont pas les bienvenus en Iran.

    Il est vrai que l'élection truquée de 2009 et la terrible répression qui a suivi a mis fin aux espoirs de toute une génération. On croit que l'accord récent sur le programme nucléaire et le fait qu'un président considéré comme réformateur laissent penser que le régime s'assouplit. Dans la réalité, il n'en est rien puisque les arrestations et les exécutions par pendaison n'ont jamais été aussi nombreuses. Bref, c'est à contre-courant de ce qu'on peut lire tous les jours dans la presse. Ce sont des témoignages rares qui ont été recueillis dans tous le pays où les patrouilles de police sont omniprésentes.

    Le problème est le suivant: le régime interdit les relations de toute nature entre les hommes et les femmes avant le mariage. Or, ce ne sont pas ces jeunes qui choisissent leur futur époux mais les parents attachés aux traditions. Comment savoir tomber amoureux dans de telles conditions ? C'est impossible et la majorité doivent faire avec. L'époux doit subvenir aux besoins de sa femme et avoir déjà une bonne situation (appartement et voiture). Les beaux parents se comportent comme des hyènes. Bref, c'est cela la love-story à l'iranienne !

    La police pratique des tests de virginité et procède à l'arrestation des jeunes lorsqu'ils les surprennent dans des fêtes communes. Le régime a volé leur jeunesse. Pourtant les mollahs ne se privent pas d'aller voir des prostituées à Doha où ils usent de ce qu'on appelle le mariage temporaire à savoir le sigheh. Le contexte général du pays est celui où les gens sont démoralisés, et qu'ils sont de plus en plus lâches et habitués à ce régime. Inutile de rappeler que la femme n'est pas l'égale de l'homme dans le régime iranien. Il y a des jeunes hommes qui souffrent véritablement de cette situation. Les lois pourrissent la vie de ces gens.

    Je vais le dire franco: c'est l'une des meilleures bd documentaires que j'ai lu jusqu'ici. C'est un coup de coeur. C'est une bd qu'il faut absolument découvrir. Elle ne doit pas passer inaperçue car elle apporte quelque chose. On ne sait pas tout. Il y a des témoignages qui vont véritablement nous surprendre dans notre vision occidentale. Oui, on va véritablement découvrir l'envers du décor. Une enquête qui nous permet de nous dire qu'on a bien de la chance de vivre dans notre démocratie où on peut aimer la personne que l'on aime. C'est quand même une liberté essentielle !

    Random- Le 12/03/2018 à 17:31:19

    Avec cet album, les auteurs nous présentent des témoignages réels de la jeunesse iranienne et nous permettent de découvrir la vie dans ce pays méconnu, pour ma part en tout cas. Le support BD est intéressant, avec Deloupy dans un style différent de ce qu’on lui connaissait. Néanmoins, l’album prévaut surtout par son aspect documentaire. A lire sans hésiter.

    chtiwally Le 10/03/2016 à 16:29:48

    une excellente BD qui nous entraine dans le vie des gens sans devenir du voyeurisme. je recommande fortement.

    Padav Le 17/01/2016 à 11:54:18

    A lire absolument.
    Je ne sais pas si cette BD décrit une situation réelle, si c'est du journalisme ou si c'est une production d'une quelconque officine de propagande. Mais c'est fort, incroyable, prenant...
    Beaux dessins, une atmosphère très intéressante, et des dialogues "nature".
    Vraiment... ne passez pas à côté !