Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le chant des Runes 1. La première peau

25/01/2016 5992 visiteurs 6.0/10 (2 notes)

L orsqu'Anna Thorqvist, l'artiste pop-folk la plus populaire de Suède, disparaît la veille de sa participation à l'émission Popmaster, le télécrochet du moment, le commissaire Thalin est sur les nerfs. Le ministre de la Justice, les médias, tout le monde attend son équipe au tournant. Le message trouvé dans la loge de la chanteuse, probablement d'anciennes runes wikings ?, paraît un indice bien maigre. Et lorsque Krystal, la principale concurrente d'Anna, disparaît à son tour et que des symboles semblables sont retrouvés sur place, Eva et Thérèse, inspectrices de la brigade, comprennent que cette affaire n'aura rien de classique. Le temps presse et elles auront besoin d'aide pour avancer.

Sylvain Runberg (Orbital, Warship Jolly Roger) a déjà montré qu'il lui suffit de quelques pages pour captiver le public. Le premier opus de cette nouvelle série ne déroge pas à la règle. Dans un décor qui lui est cher, le scénariste met en scène une enquêtrice charismatique face à des disparitions inquiétantes pour composer un polar efficace et stressant. Il distille les informations, ouvre des pistes et joue sur le rythme pour construire sa trame et faire monter la tension. Avec les messages mystérieux, il démontre tout son savoir-faire pour intégrer avec fluidité une touche de fantastique à son intrigue.

Jean-Charles Poupard, après le remarqué diptyque Jack l'éventreur, livre une nouvelle fois une partition de haute tenue. Si son style réaliste colle aussi bien aux scènes d'action qu'à celles plus intimistes ou oppressantes, c'est l'expressivité de ses visages qui ressort. De plus, son découpage efficace et ses cadrages cinématographiques contribuent au rythme du récit et à la montée du suspense au fil des planches. Enfin, les couleurs de Johann Corgié et son travail sur les ombres complètent le tout pour proposer un premier tome intéressant à tous les niveaux.

Toutefois, si la mise en place de cette enquête est réussie et les personnages crédibles, l'orientation prise lors des dernières planches pourrait surprendre les lecteurs réfractaires au fantastique. Pour les autres, ils attendront avec impatience la conclusion de cette enquête avec le second album annoncé pour cette année.

Par M. Moubariki
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Le chant des Runes
1. La première peau

  • Currently 3.90/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (21 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Spip 47 Le 11/12/2017 à 19:44:26

    Le premier tome est SUPER Avec des dessins merveilleux Une coloration accentuant l'ambiance Un scenario remplit de mystère, frôlant l'angoisse On se sent dans un autre monde terrestre (la Suede) Mais le deuxième tome déçoit Le cote mystérieux' s'est évapore.On se croirait dans un histoire de mafioso , er de règlement de compte 'L',idée d'avoir vêtu les personnages (TROLL) comme des ''gangster du temps de CAPONE devient ridicule On décroche ( dommage ) Mais ca reste une série a conserver

    jmarcv Le 18/03/2016 à 09:32:26

    Au niveau de l'intrigue et de la narration ce tome 1 a tout a fait rempli son rôle. même si j'ai parfois trouvé que certaines cases étaient un peu trop envahi par les dialogues.
    Il est vrai que le fait que ce soient des femmes flics et non des hommes donnent un ton et une vision différente.
    Les dessins, la colorisation et les dialogues nous projettent tout a fait dans une ambiance d'une ville de l'Europe du Nord.
    Vivement la suite

    herve26 Le 14/03/2016 à 12:01:02

    Cela faisait un moment que je ne m'étais replongé dans une bande dessinée ésotérique voire fantastique. Mise à part Le Chant des Stryges,je ne lis plus guère ce style de série, sans doute par lassitude.
    C'est donc presque par hasard que je suis tombé sur cette bd à la médiathèque.Et bien m'en a pris. Je ne suis pas ennuyé une seconde à la lecture de ce premier volume (l'histoire se composera de deux volumes) qui se déroule à Stocklolm, en Suède , très à la mode dans les romans policiers ces dernières années. En outre, les principaux protagonistes sont, pour une fois, des femmes (flics, artistes de variétés) alors que les personnages plus ambi gus sont ici des hommes (manager, le mystérieux Josef Wörg, ou d'autres encore...). Une seule chose m'a gêné dans la lecture des dialogues, c'est le tutoiement intempestif entre les personnages, à tel point que je pensais qu'il y avait une erreur dans la typographie jusqu'à ce que je tombe sur cet avertissement en page de garde: "la notion d'égalité est centrale dans la société suédoise, le tutoiement est donc systématique et cet usage a été respecté dans le récit".
    Ce premier opus est donc très séduisant et se situe entre un bon polar, légendes nordiques et roman fantastique, avec un dessin soigné de Jean -Charles Poupard , appuyé par des couleurs sombres de Johann Corgié qui ajoutent à l'atmosphère de plus en plus angoissante du récit.
    La dernière case, qui donne furieusement envie de connaitre la suite, m'a tout de même fait songer à l'univers du "chant des stryges"

    thieuthieu79 Le 20/02/2016 à 15:40:33

    Un album qui a le mérite et l'originalité de mélanger une enquête policière et un coté fantastique. Les dessins et les couleurs sont très réaliste malgré que l'ensemble reste sombre et noir tout au long de l'album. L'intrigue nous tient en haleine jusqu'à la fin malgré quelques petites incohérences par endroits dans le scénario.
    Je pense que je lirai la suite en espérant que la part fantastique ne sera pas exagérée et incohérente comme peut nous le laisser penser les 3 dernières pages de l'album...

    canarenchaine Le 31/01/2016 à 18:25:21

    Un T1 prometteur même si je ne partage pas l'enthousiasme sur la colo. Par contre, le dessin et le caractère cinématographique des cases, c'est top !
    La bascule sur le fantastique peut surprendre mais pourquoi pas après tout ?

    maeava85 Le 26/01/2016 à 13:10:39

    Bon j'aime bien Runberg; bon j'ai adoré son adaptation de Millénium.
    Dans ce premier opus je retrouve l'ambiance des ces romans avec une intrigue qui vous tient en haleine du début à la fin.
    Les dessins, réalistes à souhait, collent parfaitement au scénario et la colorisation complète le tout.
    Ou va nous entraîner le coté fantastique? J'ai hâte de le découvrir

    kergan666 Le 24/01/2016 à 13:35:23

    comme souvent, j'ai été attiré par la couverture de cet album et par une première approche des dessins.
    une fois acheté, je l'ai lu d'une traite preuve que l'histoire m(a plus.
    les dessins sont plaisants et le scénario tient la route malgré quelques moments confus, pour moi du moins.
    heureusement, que les auteurs préviennent du tutoiement de rigueur en suède car c'est un peu bizarre pour nous Français.
    pour conclure, une bonne BD.
    j'attends la suite avec impatience.