[phpBB Debug] PHP Notice: in file /home/web/v5-bdgest/system/libraries/Cache/drivers/Cache_file.php on line 65: unlink(/home/web/v5-bdgest/application/cache/albums_fiche/): Is a directory
Betty blues
Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Betty blues

15/10/2003 14006 visiteurs 8.1/10 (11 notes)

L a vie de Little Rice Duck, c’est sa quête de la note ultime dans les clubs enfumés de Westwood. La vie de Betty, c’est sa recherche de l’accord parfait avec son musicien de petit ami. Un soir, après un verre de trop, elle lui tourne le dos, lasse de l’attendre dans l’ombre. Elle part.

Cet album a une bande originale, c’est « Chet » de Chet Baker. Après avoir lu les 3-4 premières pages, j'ai eu envie d'écouter cet (autre) album en même temps. Et tous les titres correspondent à un passage de l’album :

How high is the moon (3’37) ? Pour le Duck, toucher la Lune c’est ne faire qu’un avec sa trompette et avec elle de chercher à repousser les limites. Au risque de perdre le contact avec ce monde. Et celle qui n’a yeux que pour lui.

You and the night and the music (4’06) ? Elle est lasse de le voir préférer les feux des projecteurs de cette salle enfumée aux têtes à têtes avec elle.

Alone together (6’52) ? Doit-on prendre des chemins différents quand on ne poursuit plus tout à fait les mêmes buts ? Lorsque l’on finit par se sentir seul(e) lorsque l’autre est à portée de main ?

Early Morning Mood (9’01) ? Les lendemains de rupture n’ont rien à envier aux gueules de bois. Car parfois l’aube fait mal aux yeux, bien plus encore que le champagne à la tête.

If you could see me now (5’17) ? Vouloir changer de vie et de monde, qui n’en a pas eu envie ? Mais faut-il pour autant lâcher la proie pour l’ombre ?

It never entered my mind (4’41) ? Finalement, ont-ils fait les bons choix ?

Time on my hands (you in my arms) (4’33) ? Bien sûr que non, puisqu’ils ne peuvent vivre l’un sans l’autre.

You’d be so nice to come home to (4’33) ? Blues peut-il rimer avec Happy end ?

Bref, September song / ‘tis autumn (3’05-5’18), j’ai eu un coup de coeur pour un album rare.

En fait, la chanson de Betty Blues on la connaît pour l’avoir entendue des dizaines de fois. Mais on craque toujours lorsque c’est bien raconté, au point de faire siennes ces petites histoires jalonnées de cicatrices au coeur plus ou moins bien guéries.
En plus, dans cet album, on sourit souvent aussi de certains bon mots (« c’est moche ») ou de situations franchement bien trouvées (subtil clin d’œil que ce trompettiste omnubilé par son instrument qui se perd dans une embouchure par exemple).

L’album est copieux, le trait idéal pour le thème traité et les couleurs sont à l’unisson. Le parti-pris d’un découpage à six cases par page n’exclut pas les surprises et les transitions entre les morceaux, euh les chapitres prennent la forme de bien jolis intermèdes. La coda non plus ne manquera pas de surprendre.

Par L. Cirade
Moyenne des chroniqueurs
8.1

Informations sur l'album

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.