Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

A l'Ombre de la Croix 1. Elisea

07/03/2005 6210 visiteurs 6.0/10 (3 notes)

X IVème siècle. La France tout entière est tournée vers la Terre Sainte, et les Templiers font encore la loi. Accompagné d'Eliséa, une jeune juive persécutée, Luc de Ridefort part pour la Palestine, dont il a été chassé dix ans auparavant. Son but : le Trésor Noir, dont la légende dit qu'il est caché dans les souterrains du dernier bastion catholique du Moyen-Orient : Saint Jean d'Acre. Or, devant la place forte, la bataille fait rage, et les Sarrasins prennent facilement le dessus face aux Templiers.

Pour son premier album, Ilaria Trondoli a choisi un sujet qui frappe l'imaginaire, mais qui a curieusement été assez peu traité en BD. Cependant, un scénario quelque peu embrouillé fait que le lecteur a beaucoup de mal à s'attacher aux personnages : les deux albums ne font qu'effleurer une multitude d'histoires différentes qui y commencent. Alors qu'il transcrit assez bien les sensations évoquées par le scénario, le dessin, mélange de traits violents et de "repentirs" rend parfois difficile l'identification des personnages. Toutefois, le rendu des couleurs est extraordinaire, et l'impression de flou donnée par le pinceau ajoute une dimension poétique à l'album.

Ce dyptique est une respiration au sein la production actuelle, relativement uniforme dans le dessin et la couleur. A l'ombre de la Croix est à rapprocher de la Chute de Poulos et Gabella par son traitement visuel, et par son originalité. A lire donc, pour le bonheur des yeux.

Par Léga
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

A l'Ombre de la Croix
1. Elisea

  • Currently 3.19/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (16 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.