Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

L énaïc et son amie ont décidé de visiter l'Iran. Si ce pays méconnu au riche passé – Persépolis, le roi Darius, Zarathoustra, etc. – s'ouvre peu à peu au tourisme, il reste avant tout une république islamiste aux lois strictes. Entre méfiance et curiosité, le couple entame sa visite avec entrain et un peu d'anxiété aussi.

Lénaïc Vilain raconte fidèlement et chronologiquement son expédition dans Bons baisers d'Iran. Le dépaysement, la traditionnelle angoisse du passage aux douanes, le port du voile obligatoire (mais comment font les Iraniennes pour que ce machin ne glisse pas de la tête ?), les premières impressions, les sites majestueux, etc. s'enchaînent au fil des pages. Les rencontres aussi, même un peu biaisées - le couple ne s'aventure que très rarement en dehors des circuits touristiques - celles-ci montrent bien que les Iraniens ne sont pas, dans leur grande majorité, des inconditionnels du régime actuel. Malheureusement, la réflexion ne va pas plus loin. Il s'agit avant tout d'un récit de vacances avec un minimum de mise en contexte. Certes, l'auteur évoque quelques faits peu reluisants (les exécutions capitales, le sort des homosexuels), mais très rapidement, il préfère se concentrer sur l'anecdotique (les souvenirs made in China, la chirurgie esthétique, le hijab encore et toujours). Le ton général est néanmoins agréable, particulièrement grâce aux moments d'humour ou de gêne que la découverte de l'inconnu provoque.

Graphiquement, Vilain a choisi une approche simple et très directe, un peu à la façon d'un autre grand voyageur du Neuvième Art, Guy Delisle. Le trait évoque plus qu'il ne montre, tout en gardant l'essentiel : l'ambiance à la fois occidentale et dépaysante, comme à Téhéran par exemple. À noter également, le très beau travail éditorial – beau papier, bichromie élégante - des éditions Vraoum !

Très (trop peut-être) terre-à-terre, Bons baisers d'Iran peut se comparer au Guide du Routard. Un outil efficace pour trouver un restaurant ou un hôtel, mais bien pauvre au regard de trois mille ans d'Histoire de la Perse.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Bons baisers d'Iran

  • Currently 3.25/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 10/11/2020 à 08:28:47

    Voilà un carnet de voyage assez intéressant sur l'Iran d'aujourd'hui qui essaye de s'ouvrir sur le tourisme. Il y a encore des efforts à faire lorsque l'on voit l'accueil qui est réservé et la manière dont fonctionne ce pays islamiste.

    On apprend en effet plein de choses assez méconnues comme le fait que les voitures ont la priorité absolue à Téhéran et que les pauvres piétons se font renverser à tout va. Mais bon, ce n'est pas encore le pire. A vous de le découvrir en lisant cette bd très sympa signée par Lenaïc Vilain.

    Il y a également beaucoup d'idées reçues qui sont combattues pour nous donner une oeuvre à peu près objective. J'ai grandement apprécié cette démarche peu commune. Par ailleurs, il y a de l'humour dans ce témoignage. Oui, il y a des bd carnet de voyage qui valent le coup. Celle-ci en fait partie.