Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le programme immersion 1. Le programme immersion

15/10/2015 3712 visiteurs 6.0/10 (1 note)

L 'EP1 (Elephant Program One) a de quoi attiser l'appétit des différentes agences de renseignement de la planète. Pensez-vous, une sonde cérébrale capable d'aller explorer la mémoire consciente et inconsciente d'un individu ! Et si le subconscient était le nouveau terrain d'affrontement des George Smiley de tous bords ?

Le programme immersion mêle habilement le récit d'espionnage classique à une science-fiction tout aussi traditionnelle. Le scénario, très typé année cinquante avec ses agents en gabardine tout droit sorti d'un roman de Graham Green ou de John Le Carré, joue avec les stéréotypes tout en y ajoutant une dimension fantastique. En effet, la majorité de l'action se déroule dans un univers parallèle : la psyché des protagonistes. De plus, Léo Quievreux s'amuse à emberlificoter les choses alors que de plus en plus de protagonistes se retrouvent branchés sur la fameuse machine. L'histoire se mute alors en un labyrinthe psychologique rappelant autant David Lynch que Charles Burns ou Daniel Clowes.

Les illustrations reposent également sur ce modèle mêlant les styles narratifs. L'approche de Quievreux s'avère très travaillée, étudiée même. Les noirs et les blancs sont francs et occupent l'espace dans une volonté d'esthétique globale. Il en résulte une certaine sévérité un peu rébarbative. Par contre, le dessinateur a semé de nombreux hommages au monde de la bande dessinée. Au déjà mentionné Charles Burns, l'amateur reconnaîtra certainement les clins d’œil lancés à Hergé, Tardi et quelques autres. Ces vignettes, sorties du vécu de l'auteur plutôt que des souvenirs des personnages, ajoutent un niveau de lecture complice bienvenu.

Album ambitieux et finement réalisé, mais abusant des ficelles du genre, Le programme immersion peine pourtant à convaincre totalement.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Le programme immersion
1. Le programme immersion

  • Currently 4.75/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.8/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.