Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les enquêtes d'Enola Holmes 1. La double disparition

28/09/2015 10591 visiteurs 6.0/10 (1 note)

À Ferndell Hall, Enola, jeune fille de bonne famille, coule une enfance heureuse et libre, ce qui dans une Angleterre victorienne est chose rare. Cependant, le jour de ses quatorze ans, sa mère disparaît sans laisser de traces. Qu’à cela ne tienne, l’adolescente part à sa recherche, malgré l’interdiction de ses deux frères, Mycroft et Sherlock… Holmes. Bon sang ne saurait mentir !

Première adaptation des romans de Nancy Springer en bande dessinée ! Respectant la chronologie, La double disparition - The Case of the Missing Marquess pour les anglophiles – fait office d’ouverture du ban. Ce premier volet est ainsi l’occasion pour Enola d’entrer en scène et d’affirmer une personnalité pour le moins marquée. Visiblement fait pour un très jeune public, essentiellement féminin, les petits lecteurs ne pourront qu’apprécier la version graphique d’une héroïne qui a fait ses preuves depuis 2007.

Si l’album semble devoir respecter le scénario de l’œuvre originale, l’intérêt de celui-ci est à rechercher du côté du graphisme et plus particulièrement de la mise en couleurs. Utilisant une palette des plus colorées, Serena Blasco délivre des planches multicolores où l’aquarelle et l’absence d’encrage viennent donner charme et vie à tout ce petit monde.

La double disparition constitue une jolie surprise qui, à l’image de cette superbe couverture mate aux belles surimpressions vernies, met en valeur tous les talents d’auteure de la dessinatrice aixoise .

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Les enquêtes d'Enola Holmes
1. La double disparition

  • Currently 3.80/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (5 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Au Fil des Plumes Le 08/08/2019 à 10:32:59

    Enola se lève un matin et sa mère a disparu. Comme il n'est pas de bon ton de laisser une jeune fille seule dans une grande maison, ses frères Myrton et Sherlock prennent la décision de l'envoyer en pension. Mais c'est sans compter sur le caractère de feu d'Enola. Cette dernière est bien décidée à retrouver sa mère et à fuir cette pension horrible.

    Avec cette BD, nous sommes plongés dans un autre siècle. La société de l'époque impose donc des règles très strictes en ce qui concerne l'éducation des jeunes filles de bonne famille. Dans ce contexte étouffant, Enola se débat. Le lecteur a la chance de la suivre et se retrouve envoûté par un scénario très prenant. Alors que son frère Sherlock Holmes est mondialement connu, ici nous découvrons sa sœur Enola, tout aussi futée. Le premier tome nous livre alors une enquête digne des bons romans policiers.

    On ne peut qu'admirer la jeune fille pour sa force de caractère et sa vivacité d'esprit. Élevée par une mère anti-conformiste, elle se rebelle contre cette société et se bat pour vivre sa vie comme elle l'entend. À son opposé, ses frères, Myrton et Sherlock, représentent la société rigide et traditionnelle de l'époque. Le contraste entre les deux est très intéressant. Il crée une véritable affection pour le personnage d'Enola et rend antipathique le sacro saint Sherlock.

    D'un point de vue esthétique, les couleurs sont douces tout comme l'atmosphère qui se dégage des planches. Les dessins sont très poétiques . Les personnages sont fins et élancés. J'aime particulièrement le traitement de la couleur dans cette BD.

    http://aufildesplumesblog.wordpress.com