Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Little Alice in Wonderland 3. Living Dead Night Fever

28/09/2015 3779 visiteurs 6.0/10 (1 note)

P auvre Alice qui cauchemarde et précipite l’avènement de la dame de Pique, sœur de la dame de Cœur, elle-même sosie de Laureen Decker (à moins que ce ne soit l’inverse…) éditrice de Charlaine J-Hamilton dont les écrits sont une véritable prophétie à Wonderland… Comprenne qui pourra !

Initiés de manière tonitruante avec Run, rabbit, run, en septembre 2012, les déboires oniriques d’Alice avaient connu un petit coup de mou avec Tango baïonnette, la faute à une date de sortie hasardeuse (en juin…) et à un léger défaut dans l’encrage qui donnait à l’ensemble une consistance pour le moins particulière. De prometteuse, la série vire à l’unsuccess-story et les cinq volumes prévus initialement se voient ramenés à un modeste triptyque. Là où il aurait fallu un quintet de héros pour sauver Alice, un simple trio devra suffire !

À l’image des deux volets précédents Living dead night fever ne fait pas dans la dentelle et la demi-mesure. Toutefois, profusion de biens nuit parfois et, même si le scénario, par une habile pirouette, permet une conclusion qui se tienne, il y a trop de choses dans le délire visuel de Franck Tacito. Le foisonnement tient parfois à la confusion… à l’instar de ces solos de guitares où les envolées lyriques virent à la cacophonie. À l’évidence, il faut un minimum de temps et de disponibilité intellectuelle pour se plonger dans le monde graphique et narratif de l'auteur dont le minimalisme n’est pas la qualité première. Quoi qu’il en soit, et malgré les avis tranchés que suscitent ces trois albums, il faut souligner le travail réalisé : certaines planches (pour ne pas dire toutes) sont, à elles seules, plus riches que nombre de parutions entières actuelles.

Alice s’en retourne donc au pays des merveilles sur le regret doux-amer de ne pas avoir été jusqu’au bout de ses rêves.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Little Alice in Wonderland
3. Living Dead Night Fever

  • Currently 3.75/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    jmarcv Le 08/09/2015 à 20:05:03

    scénario déjanté, dessin déjanté et colorisation aussi.
    Une histoire un peu trop délirante pour moi mais avec des dessins qui ne laissent pas insensible et qui vous emmène jusqu'à la fin de l'histoire.
    Un album à découvrir absolument.