Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

C ourse mythique aujourd'hui oubliée, la Targa Florio se courrait sur un des circuits les plus exigeants du calendrier d'endurance. Une boucle de plus de soixante-dix kilomètres autour de la Sicile avec six mille virages au total sur des routes au revêtement inégal et mal balisées : les plus grands s'y sont illustrés, beaucoup (pilotes et spectateurs y compris) y ont laissé la peau. Trop dangereuse, car impossible à sécuriser, la FIA décida, au grand dam des nombreux tifosi, de supprimer l'épreuve en 1973.

Dans La dernière Targa Florio, Dugomier raconte, sous le couvert de la fiction, l'ultime présentation de la compétition. Malheureusement, si le côté documentaire est plutôt bien amené avec de nombreux retours en arrière sur les heures de gloire des différentes écuries, l'intrigue en elle-même s'avère bien maigre. Les personnages se limitent à des caricatures à peine dégrossies, tandis que le « suspens » a dû souffrir d'ennuis mécaniques graves aux essais tant il est inexistant. Aux pinceaux, le style quasiment gros-nez de Jean-Marc Krings peine également à rendre hommage à l'ampleur de l’événement. Seul la mise en scène très dynamique réussit à transmettre une partie de la vitesse des bolides.

Parfaitement à sa place au sein de Plein Gaz, la collection vroum-vroum des éditions Glénat, La dernière Targa Florio manque néanmoins de reprise et n'affole pas vraiment les chronomètres.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

La dernière Targa Florio

  • Currently 1.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 1.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.