Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Ekhö monde miroir 4. Barcelona

17/09/2015 4448 visiteurs 5.0/10 (2 notes)

L ’agence de Fourmille est criblée de dettes et la banque menace de la saisir sous quinzaine. Pourtant, un autre problème encore plus urgent va accaparer la jeune femme. Partie à Barcelone pour donner un spectacle dans un grand club de la ville, Grace a été arrêtée pour vol d’œuvres d’Art. Avec Yuri et Sigisbert, le Preshaun attaché à sa surveillance, elle va mener l’enquête pour innocenter son amie. Très vite, l’affaire prend une tournure étonnante, l’esprit de Fourmille étant occupé par un chat.

Voilà, ce que l’on pouvait craindre à l’issue du tome précédent c’est produit : une nouvelle ville, une nouvelle investigation, une Fourmille hantée par une personne disparue, bref du déjà-vu. Bien sûr, la promenade est sympathique. Il y a évidemment le dessin d’Alessandro Barbucci toujours aussi pétillant, vif et sensuel. La narration s’appuie encore sur des références et autres clins d’œil exposés sur un ton vif et enjoué. Christophe Arleston prend à nouveau un malin plaisir à mettre son héroïne dans des situations pas possibles, voire même des positions improbables puisque la voilà possédé par un chat. L'occasion est alors donnée de constater que les rondeurs de l’accorte demoiselle ne nuisent pas à sa souplesse…

L’intrigue reste quant à elle toujours aussi peu épaisse et n’offre finalement qu'un intérêt relatif, un dessein plus grand faisant défaut. La découverte des grandes villes de ce monde-miroir (le final annonçant une visite à Rome) n'atténue pas le regret découlant de l'absence d'un véritable fil conducteur.

Comme avec certains vins rosés d’été, ce n’est pas désagréable mais pas marquant. Quelque chose de plus corsé à présent pour retrouver le goût de trinquer ?

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Ekhö monde miroir
4. Barcelona

  • Currently 3.84/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (43 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Cellophane Le 10/04/2018 à 13:54:05

    Nouveau tome, nouvelle ville, nouveau « meurtre » et, en gros, même schéma : une star connue (Dali) et une enquête parce que l’agence est dans le pétrin…

    Les dessins restent magnifiques, c’est vrai, mais il y a une habitude dans l’histoire qui rend l’ensemble un poil lent, inintéressant…

    Aucune évolution dans les personnages – on a droit à notre engueulade entre les protagonistes principaux à chaque fois – et les situations se ressemblent de tome en tome…

    Alors oui, c’es original, les fées dans la bulle mais le chat qui est mort/pas mort, j’ai pas trouvé ça palpitant et ce ne sont que les décors magnifiques qui m’ont tenu sur l’histoire…

    yannzeman Le 26/06/2016 à 22:05:48

    C'est du Arleston, de la BD jetable pour ados pré-pubères.

    Le scenario n'a aucun intérêt ni aucune consistance.
    (l'étoile attribuée est pour le dessin)

    Passez votre chemin.

    biggyjay Le 23/10/2015 à 14:12:22

    Le dessin de Barbucci est toujours aussi joli que dans le 1er tome. Mais le scénario, même si l'histoire progresse plus vite (trop ?) cette fois, reste un peu plan-plan.
    Cet album, meilleur que le précédent, se lit bien... mais la magie a, pour moi, complètement disparu.

    Fantasy30 Le 12/10/2015 à 21:09:34

    Au regard de la couverture, vraiment peu amène, le pire était à craindre.
    Et finalement, c'est un bon album, bien meilleur que le précédent. Les dessins sont toujours au top avec quelques petites faiblesses dans les dernières planches mais le scénario, cette fois, tient la route.
    Mais me concernant, il est bientôt temps de conclure cette série qui risque de s'enliser et finalement de lasser.
    7/10