Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Mort au Tsar 2. Le terroriste

11/09/2015 8312 visiteurs 7.6/10 (5 notes)

Mort au tsar, tome 2 : Le terroriste succède au Gouverneur. Fabien Nury a imaginé une suite miroir du premier volume. Exit la cour impériale et les doutes existentiels de Sergueï Alexandrovitch, l'action se déroule désormais de l'autre côté de la société, chez les révolutionnaires purs et durs !

Si le scénario décrit avec une multitude de détails l'organisation de la cellule et le B.A-BA quotidien du parfait petit poseur de bombe, c'est la personnalité du chef de la bande qui domine la narration. L'homme est froid, calculateur et sans pitié. De plus, à l'inverse de son anxieuse cible, il est sûr de lui et tout le temps en contrôle. Pour arriver à son but, il est prêt à tous les moyens et tous les sacrifices. Un fanatique diraient certains, un professionnel souligneraient d'autres. Ironiquement et toujours en résonance avec le premier récit, il est seul et se méfie de tout le monde (même de ses associés). Le portrait qu'en dresse Nury est précis et admirablement écrit.

Aux pinceaux, Thierry Robin continue sur sa lancée et offre un véritable récital graphique ! La mise en page est spectaculaire et, malgré une tendance à la surenchère visuelle (décomposition de l'action en plusieurs cases incrustées dans une grande illustration, « empilement » de cases trapézoïdales dans l'esprit d'Andréas, etc.), toujours parfaitement lisible. Il démontre une maîtrise de tous les instants. Les discrètes et un peu monotones couleurs de Claire Champion accompagne idéalement les planches. Néanmoins, un peu plus d'audace n'aurait pas été de trop, spécialement quand l'action se transpose au théâtre ou même les bas-fonds de Moscou.

Tout en retenue et en virtuosité, Le terroriste clôt avec un panache et élégance un des meilleurs diptyques du moment.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.6

Informations sur l'album

Mort au Tsar
2. Le terroriste

  • Currently 4.39/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.4/5 (23 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    kurdy1207 Le 13/03/2019 à 08:40:01

    Un bon diptyque effectivement mais contrairement à l’avis de minot, j’ai été plus captivé par l’angoisse du gouverneur dans le premier album que par le côté journalistique du deuxième. Mais c’est un parti pris de la part du scénariste tout à fait compréhensible. L’action prédomine donc et le microcosme de l’anarchie est bien détaillé. Entre ceux qui y croient vraiment, ceux qui y sont à contre cœur tels des marionnettes sur un balancier et ceux qui l’utilisent à des fins personnelles nous avons une belle démonstration de la société humaine applicable à n’importe quel collectif.

    minot Le 30/05/2018 à 14:09:45

    Beaucoup plus prenant que le premier tome. Déjà car ce volume est plus mouvementé, et qu'on en sait beaucoup plus sur les dessous du complot visant à assassiner le gouverneur de Moscou (cf.tome 1). Et surtout car la personnalité machiavélique et cynique du "héros" de cet épisode rend la lecture particulièrement accrocheuse. La fin, pleine d'ironie et d'humour noir, est également très bien trouvée. Tout ça est mis parfaitement en images par le dessin guindé de Robin, que j'ai toujours très apprécié. Très bon dytique au final.

    judoc Le 26/09/2015 à 11:37:52

    Bon diptyque, qui relatent les évènements qui ont précédé l'assassinat d'un gouverneur Russe (Sergueï Alexandrovitch) par une organisation terroriste en 1905. Une intrigue bien conduite vu par l’œil de la victime (tome 1) puis de l’assassin (tome 2). De bons dessins et un bon scénario avec une petite préférence pour le tome 2 et son atmosphère oppressante.