Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Koralovski 2. Dans l'Ombre du Monde

10/09/2015 2482 visiteurs 6.0/10 (1 note)

S uite directe de L'oligarque, Dans l'ombre du monde ne laisse pas le temps au lecteur de respirer. En effet, Philippe Gauckler, dans un élan digne du Jean-Michel Charlier de la grande époque, continue d'empiler informations et détails techniques à propos de l'industrie pétrolière. Ceux qui, comme le héros ou les Américains, voulaient des éclaircissements en seront pour leur frais, tandis que les amateurs de complot mondial et de géopolitique globale frétilleront de plaisir. Heureusement, même si l'intrigue est loin de se résoudre, le scénariste semble bien savoir où il va et la lecture demeure claire, malgré sa complexité à faire passer la quête du numéro XIII pour un épisode de Scoubidou.

Sous la surenchère – l'avalanche – d'explications, Gauckler fait néanmoins preuve d'un excellent travail scénaristique. Les péripéties succèdent aux scènes-chocs d'une manière fluide et très logique, tout en étant parfois teintées d'une certaine espièglerie bienvenue (comme la fuite en bétaillère des dirigeants allemands et russes, par exemple). Seul bémol important, déjà présent dans le tome précédent, le dessin demeure un peu en retrait, principalement pour deux raisons. Premièrement, le découpage ultra-serré (quatre, souvent cinq bandes) ne laisse que peu d'espace pour montrer l'action, l'échouage volontaire du méthanier « expédié » en une case en est l'illustration parfaite. Deuxièmement, le dessinateur n'aborde pas son travail avec le même jusqu’au-boutisme photographique utilisé habituellement pour ce type de récit réaliste. Rien de choquant en soi, chacun son style. Par contre, l'opposition entre un cadre au fait de l'actualité et un rendu parfois approximatifs (certains décors et détails techniques) se fait sentir au détriment de l'atmosphère générale.

Passionnantes, mais parfois étouffantes, les mésaventures de Koralovski continuent de surprendre en se complexifiant. Suite et fin dans le prochain volume.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Koralovski
2. Dans l'Ombre du Monde

  • Currently 3.25/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (12 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    PLOON Le 17/09/2019 à 18:14:04

    Juste un avis pour demander la raison pour laquelle ceux qui n'aiment pas aiment dire qu'ils n'aiment pas. Je suis désolé, mais si tu manges de la merde pourquoi le dire et partager ta daube?...
    Vous devriez passer votre chemin et essayer de trouver meilleure pitance ailleurs, en essayant de trouver des albums où il n'y a pas trop de mots et des dessins plus faciles à comprendre.

    biggyjay Le 03/03/2016 à 08:31:01

    Dessin identique au Tome 1 et agréable. Le scénario se densifie clairement et on est parfois... perdu ! L'histoire exploite toujours ces pseudos liens où certains personnages en rappellent d'autres comme cette fois la chancelière ou les Dupondt... On oublie les personnages qui se retrouvent en sous-vêtements sans que l'on comprenne l'ombre d'un pourquoi.Cet album est au même niveau que le précédent, mais, j'ai malgré tout envie de connaître la suite donc RDV au tome 3.

    philjimmy Le 25/02/2016 à 16:25:58

    C'est bien simple, je n'ai pas pu aller au delà de la dixième planche. Il aurai fallu que je relise le 1 pour me remettre dans l'histoire, mais ça a été au dessus de mes forces.
    Le dessin ne s'est absolument pas amélioré et il n'est même plus moyen, il est carrément ultra daté et mauvais. Et bien sur en décalage complet avec une couverture moderne et propre, comme pour le premier tome.

    Je serai bien en peine de vous parler du scénario qui est parait il très bien. Je ne lis pas que de la bd et j'aime les mots, mais quand je sors des romans, c'est aussi pour apprécier le graphisme, qui reste quand même l'âme du 9 ème art, Non ?

    Zorglubu Le 19/09/2015 à 18:38:27

    Je dois avouer que je me perds un peu dans le flot d informations offert par cette histoire. Globalement je trouve que l ensemble reste assez décevant. Et je suis parfaitement d accord avec la remarque qui précède s agissant du dessin. Moyen, très moyen, trop moyen.

    kurdy1207 Le 14/09/2015 à 13:50:51

    A moins d'être un grand conteur, un texte trop fourni gâche généralement une BD. Et malheureusement, ici c'est le cas. Je ne suis donc pas d'accord avec la chronique de BDGEST quant à la fluidité des différentes péripéties. Concernant le dessin, il s'appauvrit dans ce deuxième album.