Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Fats Waller 2. Chocolat amer

28/02/2005 7602 visiteurs 6.0/10 (2 notes)

E n ces années de guerre, alors qu’en Europe, l’ambiance n’est pas au festif, Fats Waller continue à surfer sur la vague de la réussite et enchaîne les succès à New York city. Il est reconnu par les plus grands, adulé par son public, même s’il lui reste encore des domaines à conquérir. Chocolat amer poursuit cette série sur la vie du jazzman qui se terminera par sa mort tragique en 1943.

Nous n’avons pas affaire à proprement parler à une biographie puisqu’on n’apprend pas grand chose sur la vie du grand musicien de jazz. Ce n’est pas non plus un récit historique puisque les événements de l’époque sont rapidement survolés. En définitive, cet album comme le précédent n’est qu’une succession de faits sans queue ni tête, enchaînés tant bien que mal sur des pages au découpage classique. On arrive péniblement à la fin de l’album en se demandant ce qu’il s’y est déroulé et ce que les auteurs ont voulu relater.

Pourtant certaines planches ne manquent pas d’intérêt, mais ni les clins d’œil à Edward Hopper, ni les couleurs bien adaptées au climat de l’époque ne rattrapent le coup. Tout cela n’évite pas l’ennui manifeste qui nous envahit à la lecture de cet album. Au bout du compte c’est parfois beau, rarement original et toujours chiant. Un conseil, si vous souhaitez découvrir un autre « genius », allez voir Ray, au moins vous aurez le son.

Par J. Léger
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Fats Waller
2. Chocolat amer

  • Currently 4.14/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.1/5 (14 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.