Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Abélard - Alvin 3. Alvin - L'héritage d'Abélard

06/08/2015 5806 visiteurs 7.0/10 (2 notes)

P our l'instant, le rêve américain de Gaston se résume à un boulot dans la construction et quelques bières en fin de journée. Cette routine va être bouleversée quand il « hérite » d'Alvin, un gamin qu'une chère amie lui a confié avant de trépasser. Hors de question de le remettre à l'assistance publique lui a-t-elle ordonnée ! Oui, certainement, mais que faire de cet enfant ?

Quatre ans après la conclusion tragique d'Abélard, Régis Hautière et Renaud Dillies ont décidé de suivre les péripéties de Gaston au pays de l'Oncle Sam. Moins bercé par le romantisme et la poésie que les tomes précédents, cette vraie-fausse suite reprend néanmoins le même ton tourmenté et fataliste. Par contre, orphelin des observations de son Candide, le scénario et les émotions sont plus directes et, surtout, plus concrètes. Sans jouer totalement à Émile Zola, Hautière a tissé un récit quasiment naturaliste (la vie sur le chantier, le bar, les filles et une certaine réalité sociale) bien ancré dans le quotidien. Le résultat est efficace et très bien écrit, même si une partie de la magie qui a fait le succès du premier cycle semble s'être dissipée en accostant en Amérique.

La situation est pratiquement identique pour les dessins. Le trait de Renaud Dillies a évolué et gagné en force, mais a perdu un peu de sa fragilité. Heureusement, tenant plus d'une solide documentation photographique que de Calliope, les illustrations n'en sont pas pour autant moins séduisantes. Pour image, les scènes de New-York alors que les héros font une pause sur une poutrelle haute perchée sont admirables. En revanche, la sur-utilisation systématique de gros-plans vraiment très serrés se révèle gênante. Certes, le procédé est un classique pour tirer une petite larme au lecteur et avait très bien fonctionné auparavant, mais, dans ce cadre réaliste, il s'avère un peu artificiel et forcé.

Il reste à Alvin un volume pour se montrer aussi courageux que son prédécesseur : ça devrait marcher, la Lune a décidé de l'accompagner !

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Abélard - Alvin
3. Alvin - L'héritage d'Abélard

  • Currently 4.55/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (33 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Au Fil des Plumes Le 19/09/2017 à 13:51:55

    Ce que j'en pense:

    Alvin est un jeune orphelin qui se retrouve recueillit par Gaston (un ami à sa mère qui vient de mourir). Gaston s'applique à essayer de trouver un foyer à Alvin mais ça reste compliqué. Au fur et à mesure de l'histoire, un lien de tendresse se crée entre les deux personnages.

    Le scénario est superbe. Mettant en avant les sentiments humains, il laisse découvrir de belles choses pour la suite. Classée parmi les BD jeunesse de ma médiathèque, j'ai été agréablement surprise en découvrant cette histoire très sérieuse. Le ton est grave mais de beaux moments de poésie et de tendresse viennent ponctuer cet opus.

    Les personnages sont très attachants. Gaston est typique du protagoniste bourru et au grand cœur qui se cache derrière une épaisse carapace. Alvin est du même bois que Gaston mais c'est seulement un enfant. Tous les deux très renfermés, ils ne laissent que très rarement apparaître leur côté sensible. Gaston se dévoile dans un geste et Alvin à travers sa spontanéité enfantine. Ce sont deux personnages charismatiques que nous laisse découvrir l'auteur.

    J'ai également beaucoup aimé l'esthétique de la BD. Le dessin paraît enfantin et pourtant, le sujet abordé est grave. J'ai aimé cette ambiance crayonnée, les multiples traits, les couleurs, les choix faits pour les personnages... L'ambiance est à la fois sombre et délicate. C'est un vrai plaisir pour les yeux.

    Bref:

    Une belle découverte.

    Pour plus d'avis: http://aufildesplumesblog.wordpress.com

    Chouetchoue Le 10/07/2015 à 12:16:43

    Un dessin riche, une fable magnifique à lire après avoir ouvert les 2 tomes d'Abélard ! La lecture de ces derniers est conseillée, mais pas obligatoire.