Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Nains 1. Redwin de la Forge

16/07/2015 12675 visiteurs 7.7/10 (3 notes)

R edwin s’apprête à livrer son dernier combat. Quelle qu’en soit l'issue, pour lui la vie de seigneur des runes est désormais terminée. Il a consacré toute sa vie pour obtenir ce titre, le plus honorifique de l’ordre de la Forge, lui-même le plus craint et le plus respecté du peuple des Nains. Mais il l’a fait pour de mauvaises raisons et cela le ronge,, au point de lui rendre la vie insupportable. La richesse et la gloire ne sont rien lorsque l’on se renie.

Voilà, à peine annonce-t-on la nouvelle de la sortie de Nains que cela ricane. Évidemment, les a priori s'accumulent : une série-concept, dans le genre fantasy et aux allures de spin-off d’Elfes (simple référence marketing, aucun lien n’apparaît). Grincheux va pouvoir s’en donner à cœur joie. Pourtant, cet aimable grognon ferait bien d’y regarder de plus près. Tout d’abord, parce que ce premier tome est dessiné par Pierre-Denis Goux, qui a déjà prouvé qu’il est très à l’aise dans ce style d’univers (Mjöllnir, Les Maîtres Inquisiteurs). Une fois encore, son travail donne vie à l’histoire, alliant précision et évocation. Son découpage et ses choix de cadres insufflent ce qu'il faut de dynamisme, sans jamais négliger les émotions des protagonistes.

Cela tombe bien car de sentiments, le scénario n’en est pas avare. Il s’agit là du deuxième point fort. Conteur expérimenté, Nicolas Jarry offre un récit puissant, ne piochant pas dans les poncifs habituels. Point d’élu, de rites initiatiques, de mondes ou de trônes à sauver ou conquérir. S’il est bien question d’une quête, il s’agit de celle d’un être qui s’est perdu. Pour la narrer, le scénariste s’appuie sur une voix off à la première personne permettant au lecteur de partager le ressenti du personnage central qui revient sur ce qu’il a accompli, de plonger dans son intimité sans jamais que cela soit pesant. Au-delà de la violence et de l’âpreté de la vie au sein de la nation nain, la vraie puissance émotionnelle provient de l’ancrage dans la relation père/fils qui provoquera certainement quelques échos dans la vie de nombreux lecteurs.

Fort bien écrit et mise en images, Redwin de la Forge est un album (auto-conclusif) de grande qualité. Nul ne peut prévoir ce que les quatre prochains tomes proposeront, mais là, le duo aux manettes envoie du lourd (non Grincheux, rien à voir avec le physique).

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
7.7

Informations sur l'album

Nains
1. Redwin de la Forge

  • Currently 4.25/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (106 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Nattorres68 Le 07/08/2022 à 17:25:17

    J’ai découvert ce merveilleux monde des Terres d’Arran pour la première fois grâce à la lecture de ce tome 1 : Redwin de la Forge. Depuis plusieurs années, je passais devant ces magnifiques couvertures lors de mes passages en librairie et j’ai fini par me laisser tenter. Je m’attendais à apprécier, mais je n’aurais pas imaginé trouver un récit aussi mature. Quel plaisir de lire une histoire avec une telle profondeur et un tel développement de personnage. Bravo à Nicolas Jarry et Pierre-Denis Goux qui livrent un travail exceptionnel.
    Cette découverte a été la première d’une très longue série de bons moments de lecture devant les oeuvres de cette saga.

    Fradagast Le 25/02/2022 à 19:07:15

    Les dessins sont grandioses avec des événements croisés sur la même page, le scénario est travaillé et s’appuie sur les moments récurrents de nombreux tomes de la série « nains » : enfance, combats, ascension.
    L’ambiance devient rapidement sombre et amère, dynamisée par l’ascension guerrière de Redwin. Les liens entre le héros et son entourage sont parmi les plus complexes et réalistes de toutes les histoires en terre d’Arran.
    Le final magistral allie violence, tristesse, rébellion et happy end. Cet album adulte lançait parfaitement l’ordre nain le plus intéressant et la série dans sa globalité. La récurrence du personnage au-delà de « nains » témoigne de cette réussite.

    Pulp_Sirius Le 23/11/2021 à 16:10:24

    - Avis sur les 20 premiers albums -

    Ouf. Tant à dire sur cette série. Je ne suis pas grand fan de la série mère, Elfes, que je trouve trop souvent médiocre. Même constat pour Les brumes d'Asceltis, du même auteur, que j'avais trouvée tout aussi médiocre. J'ai donc entamé Nains avec une certaine appréhension. Autant dire que je ne m'attendais à rien de génial. Mais voilà, mais voilà...

    Tome 1 - J'ai trouvé cet album plutôt bon, mais j'avais trouvé l'histoire peu originale, déjà vue ailleurs. Et je trouvais le parler nain un peu lourd.
    Tome 2 - Moins bon que le premier, pas trop aimé.
    Tome 3 - Encore moins bon, je me suis ennuyé.

    C'était assez mal parti pour la série. Sans surprise, me suis-je dit alors. Mais comme il ne faut jamais abandonner...

    Tome 4 - OK!? C'est plutôt bon ça!
    Tome 5 - Excellent!

    Le parler nain, maintenant, je m'y suis fait. Ça donne de l'originalité à cette race de guerriers bâtisseurs nés. Et tout bascule.

    Tome 6 - Excellent!!
    Tome 7 - Excellent!!
    Tome 8 - Excellent!
    Tome 9 - Excellent!
    Tome 10 - Excellent!!!
    Tome 11 - Excellent!!
    Tome 12 - Excellent!!
    Tome 13 - Excellent!
    Tome 14 - Excellent!

    Tant de bons albums consécutifs! Est-ce vraiment possible? Ça ne pouvait durer!

    Tome 15 - Décevant. Beaucoup d'action, aucune profondeur.
    Tome 16 - Mauvais. Je déteste ces histoires qui divisent. Les hommes insultent les femmes, les femmes rabaissent les hommes pour s'élever. Très différent de Tiss ou de Fey, par exemple. Mais j'irai écrire un avis sur cet album plus tard.
    Tome 17 - Correct. Mais il est où mon album intelligent avec jeux de pouvoir et politique sur l'ordre du Talion!?? On a fait sauter un album de l'ordre du Talion!! J'en pleure. :(
    Tome 18 - Excellent!! Mais il aurait dû faire quelques pages de plus...
    Tome 19 - Archimauvais. De loin le pire album de la série.
    Tome 20 - Excellent!!

    Et je n'ai pas encore lu le tome 21.

    Vous comprendrez que, les cinq étoiles, c'est pour l'ensemble de la série. Et non pas pour chaque tome individuel.

    Est-ce bien vrai? Suis-je vraiment en train de lire du Nicolas Jarry? Mais qu'est-ce qui explique cette nette amélioration scénaristique? Sans aller jusqu'à dire que les meilleurs albums soient des chefs-d’œuvre, parce qu'il ne faudrait pas exagérer, j'ai quelques théories à ce sujet.

    1) Est-ce l'absence absolue du nom de Jean-Luc Istin sur les couvertures de la série?
    2) Est-ce parce que, justement, comme Jarry est "seul" à développer l'univers nain, ça lui permet de créer un monde plus cohérent, qui lui laisse la liberté de s'exprimer comme il l'entend?
    3) Est-ce l'absence quasi totale de personnages tirés de la série mère ou des autres séries dérivées, qui briment la liberté artistique en forçant l'intégration de personnages qu'on ne veut pas nécessairement inclure dans l'histoire?
    4) Est-ce la division nette et claire des différents ordres qui ne s'entremêlent pas au fil des albums, qui permet d'écrire des histoires plus concises, donc mieux structurées? J'ai vu plusieurs lecteurs se plaindre de ce format, mais selon moi le fil rouge de la série mère lui a plutôt nui, ruinant tantôt les Elfes blancs, tantôt les Elfes noirs.
    5) Est-ce parce que, dans le fond, l'âme de Nicolas Jarry est véritablement celle d'un nain, endurcie au fil des tranchoirs, et qu'il porte plus d'amour envers cette petite race qu'envers les autres peuples d'Arran?

    Je ne saurais le dire. Mais peu importe les raisons, j'espère que ça va continuer comme ça. M. Jarry, continuez d'écrire des histoires complexes, réfléchies, bourrées de texte (pertinent), adultes, matures, qui nous empêchent de refermer l'album avant d'avoir tourné la dernière page.

    Alors non, tout n'est pas parfait. En passant par des citations probablement glanées sur Internet (voir tomes 12 & 13), à des erreurs de dessin sur un même album, à des fautes de grammaire aussi nombreuses que les étoiles du ciel, à une vulgarité des mots parfois excessive qui n'apporte rien du tout, à des dialogues parfois lourds et tarabiscotés - il y a toujours place à l'amélioration.

    Mais somme toute, ce que nous avons ici est généralement très bon, et de loin meilleur que tout ce qu'il y a à trouver sur les terres d'Arran. Bravo. En espérant que vos pognes, M. Jarry, celles qui étripaillent des crayons, puissent écrire encore longtemps!

    Saigneurdeguerre Le 13/04/2021 à 23:16:21

    Moi, Redwin, fils d'Ulrog, je me demandais pourquoi mon père refusait-il toujours de m’enseigner la forge de bataille ? Pourquoi gâchait-il son talent à fabriquer des outils ou des bijoux, aussi magnifiques soient-ils ? Pourtant, autrefois, il était admiré de tous pour son incroyable talent à fabriquer des armes runiques.
    J’étais la risée des autres nains. J’étais le fils du lâche ! Rom, qui avait mon âge me rossait régulièrement. J’avais soif de vengeance. Je voulais devenir un Seigneur des Runes.
    A l’insu de mon père (et non à l’insu de mon plein gré), j’ai bâti ma propre forge et entrepris de fabriquer des armes, mais celles-ci étaient de bien médiocre qualité… Jusqu’au jour où mon oncle est venu me chercher. Forgeron talentueux, il m’apprit la forge de bataille et comment concevoir les meilleures armes. Mais pas que ! Il m’apprit à me battre car un Seigneur des Runes se doit de combattre. Me voilà prêt à affronter mes premiers adversaires, pour cela mon oncle m’a conduit dans une ville libre et indépendante, la Cité des Sang-Mêlé. Je vais devoir vaincre ou mourir…

    Critique :

    Voici le premier album de la série nains. Nicolas Jarry développe un scénario basé sur un conflit père-fils, mais je devrais plutôt dire fils-père. Un père qui aime son fils plus que tout et qui ne tient pas à ce qu’il gâche sa vie à courir derrière la gloire, les honneurs et l’argent. Un père qui veut avant tout que son fils soit heureux et ne se noie pas dans son orgueil. Mais comment son fils pourrait-il accepter d’être humilié par les gens de son âge qui ne voient pas en lui un vrai nain, encore moins un membre de l’Ordre de la Forge, le plus prestigieux des cinq ordres ? Sa décision de rompre avec son père et de lui garder une rancune tenace ne va-t-elle pas le mener à sa perte ? Enormément d’émotion dans cette bande dessinée. Il y a clairement du Freud dans cette histoire. J.L. Istin, l’homme qui scénarise plus vite que son ombre, a refilé cette idée originale à Nicolas Jarry qui l’a superbement développée.

    Les dessins de Pierre-Denis Goux sont d’un grand dynamisme et donnent une impression de mouvement très réussie. J’aime tout spécialement ses décors, comme c’est le cas dans la plupart des livres des aventures en Terres d’Arran. Mon bémol, ce sont les monstres. Je n’aime pas les monstruosités qui, avec la magie, inondent la fantasy. C’est que j’ai un petit cœur sensible, moi !

    Les couleurs ont été confiées à Digikore Studios, où ses équipes ont fait de l’excellent travail.

    bristethobennic Le 27/08/2020 à 14:08:58

    J'ai acquis hier ce premier tome de la série. J'ai beaucoup aimé. Le scénario est bon, les bulles et les dessins lui rendent parfaitement honneur. En tous cas, ce premier tome appelle l'achat du second, et ce, dès demain ! :-) Après avoir commencer " Elfes ", je crois que " Nains " sera bel et bien ma seconde collection aux éditions Soleil.

    hyansolo Le 23/06/2020 à 15:26:10

    J'en suis à la 5ème relecture et je ne m'en lasse pas. Un tome indispensable à avoir dans sa bibliothèque.

    pysa Le 26/12/2017 à 19:13:13

    Redwin s'apprête à devenir forgeron comme son père Ulrog mais il ne comprend pas que ce dernier refuse de forger des armes. Cédant à l'ambition, il suit son oncle et se lance dans un furie belliqueuse. Le scénario est bien maîtrisé et abouti, peut-être un peu bavard parfois. Les dessins sont précis et réussis.

    Fafnir Le 21/10/2017 à 00:09:00

    Un univers à l'inspiration assumée. Cependant ça ne s'arrête pas là, les grands thèmes et clichés sont appropriés et développés pour notre plus grand plaisir. Ces nains grincheux et leur état d'esprit, mais aussi leur forge runique (époustouflante). Tout ces éléments réunis dans une très belle histoire de filiation, d'ambition, de vengeance, sur un tempo épique et magique. Seul petit bémol à mon goût, un aspect parfois un peut trop caricatural et excessif, qui se laisse aisément pardonner.

    Sans leur être réservé, les amateurs d'univers type Seigneur des anneaux, et plus particulièrement de Warhammer peuvent y aller les yeux fermés (enfin même si ce serait un peu dommage vu le dessin).

    Dunyre Le 12/05/2017 à 20:25:39

    Une claque... vraiment. Cette histoire est celle d'une relation père-fils, marquée par une opposition initiale entre un père marqué par de grands principes et un fils adolescent en quête d'un autre univers. À côté de cela se trouve une histoire de vengeance entre jeunes gens, l'un promis à un grand avenir et de ce fait toisant l'autre, le fameux Redwin, qui est un "fils de lâche"

    Parti en rébellion auprès de son oncle afin d'assouvir sa soif de découverte, le jeune Redwin va se rendre compte que tout a un prix, en particulier lorsqu'il s'agit d'une quete de vengeance.

    Au final, la fin de l'histoire (sans rien dévoiler) amène à une vraie réflexion sur le sens de la vie et sur les relations filiales. Vraiment très puissant émotionnellement pour moi.

    Les dessins sont superbes comme toujours chez Mr Goux et donnent une profondeur incroyable à toute l'épopée de Redwin.

    Sûrement le meilleur tome de cette série, que je recommande tout particulièrement aux jeunes gens en rébellion contre les principes de leur paternel, tout comme aux pères ayant à gérer ce type de conflits...

    Une ode sur la vie en somme.

    norius Le 20/12/2016 à 00:30:56

    Le premier d'une longue série qui j’espère sera longue. Cet album met bien en place le monde dans lequel les prochains l'album. l'histoire est prenante meme si je reste sur ma faim a la derniere case ...

    judoc Le 23/08/2016 à 14:51:49

    L'un des meilleurs albums de l'univers des "Terres d'Arran". Des dessins somptueux et un scénario noir et violent qui font de Redwin un personnage des plus emblématiques.

    A ne pas rater !

    Powerslater10 Le 04/08/2016 à 22:31:24

    Le fait que Nains soit dans le même univers qu'Elfe est super-intéressant, de plus on rencontre certains nains dans Elfes dont ce fameux Redwin. Les dessins sont traches mais avec une précision assez remarquable et agréable, une BD qui met environ 1 heure 1 heure et demie si on veut apprécier la BD, personnellement je l'ont relirais bien une deuxième fois, elle est à lire absolument !

    Rody Sansei Le 06/12/2015 à 18:53:07

    Une nouvelle série de one-shots dans la veine de Elfes ou Oracles, dessinée par le talentueux Pierre-Denis Goux (Mjollnir). C'est brutal, bien raconté, prometteur pour la suite. Ce premier tome m'a bien plus convaincu que les "Maîtres Inquisiteurs" de Peru/Goux, série à one-shots elle aussi toute récente.

    darwin03 Le 29/07/2015 à 16:41:46

    Tres bon debut de serie Il va etre difficile de faire mieux je suis fan de MR Goux son dessin est top Le scenario va crescendo Que de plaisir dans la vision et la lecture de cet album

    Captainaja Le 27/07/2015 à 20:46:01

    Une série qui débute de la plus belle des manières. Son héros Redwin de la forge est charismatique et nous transporte avec lui dans son ascension ou sa descente (ça dépend comment nous voyons les choses). Très agréablement surpris par cet album avec de très beaux dessins et un scénario qui gagne en profondeur au fil des pages. Un très bon moment

    Docteur Parangon Le 13/06/2015 à 19:19:49

    Une très belle couverture gaufrée nous présente Redwin de la Forge, le héros de ce premier tome. Il est sombre, violent et orgueilleux. Son passé nous est conté pour mieux comprendre le présent.
    Le scénario se dévoile peu à peu en nous faisant entrer dans le monde d'un seigneur des runes. Un Nain qui forge aussi bien qu’il combat. La magie runique est intéressante avec un univers recherché. On sent qu'il y a eu un travail en amont pour avoir une cohérence, comme en témoigne le cahier graphique, les cinq ordres nains et le lexique. Il y a quelques clins d’œil à la série des Elfes.
    Tout le récit de ce tome est centré sur Redwin et sa volonté de se dépasser, quelles qu'en soient les conséquences. En tournant les pages, l’histoire s’étoffe et gagne en profondeur.
    Le dessin est bon avec des traits anguleux collant bien au thème "nain" et les décors sont soignés. La couleur est excellente avec des effets de lumière qui pose l'ambiance.
    Ce oneshot ouvre la série des Nains avec brio.