Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L'Âge de bronze 2. Sacrifice

24/02/2005 12185 visiteurs 8.3/10 (9 notes)

O n en aurait ri si l’histoire s’était arrêtée là. Peut-être même n’aurions nous jamais entendu parler de Troie. C’est que l’affaire était mal engagée. Dans sa précipitation, la flotte de mille navires se trompe d’objectif et abat son courroux sur Télèphe et les siens, un roi qui ne demandait rien à personne. La boulette. On frôle le vaudeville.
Mais la méprise a un coût. Les troupes sont quelque peu décimées et les leaders démotivés. Tout ce sang versé pour rien ! Chacun rentre chez soi, sauf Ulysse dont le calvaire a débuté. Sa sagesse et son sens politique sont indispensables à Agamemnon pour monter la seconde expédition. Ithaque et Pénélope attendront.
On promet gloire et richesses aux uns. On rappelle aux autres leur serment. C’est insuffisant mais, cahin-caha, l’armée se reconstitue. Et voilà que les dieux s’en mêlent. Les vents bloquent la flotte à Aulis et l’armée s’impatiente. Alors on met sur le tapis la belle Hélène, sa beauté pour commencer, puis son corps, ses seins. On sombre dans le vulgaire et les enchères montent. L’enjeu devient colossal, hors de contrôle. Le grand roi y joue son trône, peut être même sa vie. Le prix de tout cela est un sacrifice de sang. Agamemnon devra le payer de sa chair. C’est qu’on ne bluffe pas avec les dieux.

Dans un style très académique, presque scolaire, Shanower nous retrace par le menu la petite histoire de la Légende. Les dieux sont omniprésents sans jamais apparaître : c’est une croyance du quotidien qui forge les plus grandes tragédies. Et l’on voit avec un rare plaisir les héros aux noms mythiques resurgir des limbes de notre mémoire pour reconstituer un puzzle cohérent. Agamemnon, Ménélas, Ajax, Ulysse, Achille, Nestor, Clytemnestre, Iphigénie, Patrocle… Ils sont tous là, acteurs de leur propre immortalité.

Quelques regrets cependant. La partie troyenne du début manque d’intensité au regard des cent dernières pages. Mais Shanower ne semble pas disposé à faire de concession avec la rigueur du récit. Et la manière dont Télèphe accueille à bras ouverts ceux qui ont trucidé son épouse la veille manque de crédibilité. Autres temps, autres mœurs, sans doute. Mais ce sont des détails.

Rehaussé par le magnifique travail d’Akiléos qui n’a pas hésité à prendre le parti du grand format, contrairement à l’original, L’Age de Bronze est à cent lieues du sombre navet cinématographique qui nous a été servi récemment, pâle remake du Jour le plus long version péplum. C’est une œuvre ciselée avec patience, une oeuvre intelligente et sensible.

Par S. Farinaud
Moyenne des chroniqueurs
8.3

Informations sur l'album

L'Âge de bronze
2. Sacrifice

  • Currently 4.63/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.6/5 (62 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Levant Le 30/12/2011 à 18:40:24

    Eric Shanower parvient a rendre un mythe réaliste et plausible. Les dessins sont somptueux avec des angles de vue souvent originale. Le scénario est haletant et très respectueux d'une "réalité historique". Les costumes et bâtiments sont en tout cas de l'époque achéennes. Trés beau

    voltaire Le 12/04/2008 à 14:47:01

    Suite de la narration de la guerre de Troie.

    Il y a fort à craindre que cette saga ne puisse aboutir à sa conclusion. Shanover a, en effet prévu, de faire 7 volumes -soit grosso modo 1.500 pages-En ce debut 2008, nous en sommes au tiers environ et rien ne bouge Outre-Atlantique puisque la série se trouve toujours arrêtée fascicule n°26 (ce qui correspond à la fin du tome 3A).

    Vu le temps dont a besoin Shanover, il a le temps de se lasser avant de terminer. Songez qu'il a commencé à se documenter sur la guerre de Troie à partir de 1991 et qu'il dessine cette série depuis 1998.

    Mais à l'arrivée quel régal !
    Des dessins soignés, des décors et des costumes somptueux, une histoire évidemment éternelle et qui fascine depuis des siècles.
    Un seul regret peut-être que les dessins restent en noir et blanc. La mise en couleurs serait tout bonnement magnifique et permettrait d'admirer dans leur configuration réelle les merveilles de l'époque.

    Mais surtout que Shanower ne se lance pas là dedans, il perdrait du temps. Qu'il continue donc son histoire; il sera toujours temps plus tard de confier cette mission à un coloriste réputé.