Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Red River Hotel 3. Le diable, le hasard et les femmes nues

24/02/2005 14277 visiteurs 7.0/10 (1 note)

V ernon Gray arrive dans la Grosse Pomme avec l’intime conviction que sa fortune est faite. Son atout ? Le Diable (rouge) de Manhattan. La réplique exacte du Diable bleu de Wichita qui a si bien marché là-bas. Il descend au Red River Hotel, étrange endroit doté de « beaucoup de charme ». En plus de bien curieux pensionnaires et d’étranges fûts stockés dans un sous-sol traversé par une rivière souterraine.

Présenté comme cela, cet album de la collection Bulle Noire laisse présager d’une intrigue policière standard traitée sur un mode classique. Pourtant, à l’instar d’un titre aux allures de patchwork de mots-clés du genre, tout ici joue la carte du délire et du second degré. Tous les ingrédients sont réunis : un ou deux cadavres, une nymphomane, un trafic, des secrets, un complot et quelques créatures nues. Tout est assemblé et mis en musique avec une rigueur qui n’exclut pas une réjouissante fantaisie. Le dessin contribue efficacement au charme un rien désuet de cette histoire. Ici, les personnages sont réalistes, le trait clair et les couleurs sobres. Pas d’incohérence, pas d’effet tape-à-l’œil.

Une agréable découverte si l’on apprécie que les stéréotypes d’un genre soient un peu malmenés sans pour autant tomber dans la parodie.

Par L. Cirade
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Red River Hotel
3. Le diable, le hasard et les femmes nues

  • Currently 3.40/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.4/5 (15 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.