Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

(AUT) Liberatore Les fleurs du mal

12/06/2015 5104 visiteurs 7.0/10 (1 note)

A près les sulfureuses Onze mille Verges de Guillaume Apollinaire, Tanino Liberatore se délecte du spleen de Charles Baudelaire et s’offre vingt-neuf variations graphiques sur ses Fleurs du Mal.

Il n’est pas possible de s’attaquer impunément à l’un des plus beaux sommets de la poésie française et le risque est grand de se brûler les ailes à vouloir se mesurer à une œuvre telle que celle-ci. De cette confrontation entre ces âmes damnés, naît un album riche de ses mots comme de ses illustrations. Le verbe et le trait s’interpellent en harmonie et se complètent à merveille, à l’instar de la fulgurante passion pour une inconnue qui prend toute sa matérialité dans les courbes d'une endeuillée à la sensualité tentatrice.

Autres temps, autres mœurs dit l’adage… Ainsi, apprécions-nous aujourd’hui ce que nos paires condamnèrent pour outrage à la morale publique… Renouant avec ces œuvres d’antan richement illustrées, cette nouvelle édition des Fleurs du Mal, publiée chez Glénat, permet de (re)découvrir deux artistes majeurs, du moins pour ce qui est de leur Art respectif !

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

(AUT) Liberatore
Les fleurs du mal

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.