Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Les enfants de la Résistance 1. Premières actions

21/05/2015 10766 visiteurs 7.0/10 (1 note)

P ontain l’Écluse, 1940. Dans ce petit village de Bourgogne, la guerre est vraiment devenue tangible quand les premières voitures fuyant les combats ont traversé le bourg. Celle-ci est devenue plus que concrète quand des détachements allemands ont commencé à s'installer. Du haut de leur treize ans, François et Eusèbe décident rapidement de résister et de garder le front haut face à l'occupant. Mais que faire face à la Wehrmacht, quand on est un enfant ?

Benoît Ers et Vincent Dugomier changent d'univers, mais pas de registre pour Les enfants de la Résistance. En effet, tout en animant de jeunes héros comme à leur habitude, les auteurs de Hell School et des Démons d'Alexia se proposent de raconter – expliquer aussi – la Deuxième Guerre mondiale. La tâche est spécialement délicate, car, si, de loin, les camps des méchants et des gentils sont clairement définis, de près, la réalité est nettement plus subtile. Tous les « Boches » ne sont pas assoiffés de sang, tandis qu'entre admirateurs du Pétain de 1917, Vichystes et Résistants, il existe toute une palette d'attitudes et de points de vue. Dugomier réussit avec talent à démêler cet écheveau emberlificoté. Le duo d'amis – rapidement devenu trio avec l'intelligent ajout de Lisa, la réfugiée en fuite – sert de guide et de complice au lecteur pour jouer des tours aux Allemands. À ce propos, ces tours ne sont pas si innocents que ça, puisque toutes les actions, même les plus futiles, entraînent immanquablement des conséquences pour tous les habitants du hameau. Le scénariste évite les raccourcis et, sans avoir l'air, compose un tableau très réaliste et accessible de ces sombres années.

Aux pinceaux, Benoît Ers recrée la France des années quarante d'une manière également très convaincante. Le découpage est particulièrement dynamique, le dessinateur n'hésitant pas à utiliser une mise en scène éclatée et autres incrustations de cases. L'opposition entre le côté « vintage » du récit et cette narration moderne donne à l'ensemble une dynamique pétillante, parfaitement à l'unisson avec les courses échevelées des protagonistes principaux. Seul bémol, la colorisation qui abuse, par moments, de dégradés et de jeux de lumières un peu envahissants.

Plein de rythme et de vie, sans oublier un fond quasiment scolaire (cf. le dossier qui clôt l'ouvrage), Premières Actions permet une première approche raisonnée de l'Occupation.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Les enfants de la Résistance
1. Premières actions

  • Currently 4.26/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (38 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 27/08/2020 à 20:01:57

    Avis portant sur la série:

    Il y a une certaine réécriture de la résistance vu par des enfants ce qui paraissait fort peu probable en ces temps troublés. C'est bien de décrire la résistance au nazisme, le but est tout à fait louable et il faut encourager de telles initiatives qui vont dans le bon sens. La question est alors de savoir si on doit alors réécrire l'Histoire tout en se basant sur des cas isolés d'enfants héroïques ayant participé à des actes de résistance.

    Fort heureusement, les auteurs ont pris soin de ne pas décrire les soldats allemands comme totalement ignobles. Il y a toujours des méchants des deux côtés même si le combat contre l'idéologie nazie prime sur tout le reste. Il s’agissait d’éviter l’écueil du manichéisme tout en gardant l'objectif en vue : la liberté, la dignité humaine et le bien commun.

    Il faut retenir que cette bd est surtout destinée aux enfants afin qu'ils comprennent les enjeux de la Seconde Guerre Mondiale et surtout ce qui s'est passé dans notre pays avec ces deux camps irréconciliables : le Maréchal Pétain contre le Général de Gaulle.

    A noter un dessin remarquable qui produit dans le détail des décors dignes de cette époque. Tout semble coller à la réalité historique. Des efforts ont été réalisés et il faut le souligner.

    Au final, une bd bien construite dont on dévore littéralement les différents tomes. Les auteurs ont ajouté quelques pages à la fin de chaque tome afin de compléter l'histoire fictive avec les événements réels de cette période. Un excellent support ludique et pédagogique pour ne pas oublier...

    kingtoof Le 08/07/2020 à 17:53:24

    Une excellente BD pour la jeunesse.
    Très bien documentée.
    Les épisodes sont chronologiques et nous font rentrer progressivement dans l'histoire de l'occupation et de la Résistance en France.

    Saigneurdeguerre Le 12/01/2020 à 12:15:30

    Eusèbe et François, deux enfants, vivent dans un petit village de la France profonde en 1940. C'est au son des bruits de bottes qu'ils vivent leurs journées d'occupation par des Allemands arrogants.

    Ils voient défiler les colonnes de réfugiés… Un jour, un véhicule s'arrête. Lorsqu'il repart, il laisse derrière lui une petite fille blonde aux cheveux tressés d'une manière très germanique. Elle s'appelle Lisa BAUM et ne parle que l'allemand. Elle prétend être belge de la région d'Eupen (un des trois cantons rattachés à la Belgique en 1919 suite au traité de Versailles). Où sont ses parents ? Dans la grande débâcle, elle se retrouve seule et abandonnée…
    Face aux adultes qui baissent la tête et semblent résignés à accepter la défaite, François et Eusèbe vont poser un premier acte de résistance…

    Critique :

    Superbe BD, tant au niveau du scénario que du dessin et des couleurs qui ne sont pas sans rappeler certaines illustrations des années '40.
    Une magnifique façon d'aborder avec des enfants, mais pas qu'avec eux, l'histoire de la Seconde Guerre mondiale. Les rappels historiques sont très bien incrustés dans l'ensemble de la bande dessinée.
    Le côté humain est mis en avant : lâcheté, soumission, courage, résistance, amitié, humour…

    Bien entendu, les actions de la Résistance furent loin d'être aussi efficaces que celle qui est évoquée dans ce tome, d'autant qu'en 1940 il n'y avait pas grand monde pour résister… Encore moins des enfants ! (Si vous voulez en savoir davantage sur la Résistance française, je ne puis que vous recommander de lire les articles publiés par l'excellent magazine Guerre & Histoire.)

    Je déplore le fait que les auteurs, belges tous les deux, se soient sentis obligés de situer les aventures de leurs héros en France. N'y aurait-il pas eu de résistants en Belgique ? Ne serait-ce pas là un choix purement commercial ? Que pèsent onze millions de Belges face aux soixante millions de Français ? Dommage. Cela mérite bien la perte d'une étoile ! (Ben quoi ? le chauvinisme ne doit pas être une exclusivité française ! Non, mais !)

    Au Fil des Plumes Le 08/08/2019 à 11:14:48

    François et Eusèbe sont deux gamins de 13 ans en pleine Seconde Guerre Mondiale. Alors qu'ils se questionnent déjà énormément sur leur façon d'agir contre les Allemands, débarque Lisa une jeune allemande qui fuit le nazisme. Ces trois jeunes adolescents vont se lier d'amitié et tenter de s'organiser pour lutter contre l'occupation.

    Cette période m'a toujours fascinée et cette fois-ci, ce sont des enfants qui nous livrent leur histoire. Le scénario est bien construit et nous livre un récit qui ne donne envie que d'une seule chose, connaître la suite. Le premier tome remplit donc totalement son objectif, puisqu'il installe le contexte, les personnages et lance l'intrigue générale de la série.

    Les personnages des enfants sont très attachants. Leur envie de lutter contre l'occupation est honorable et montre combien ils sont courageux. Chacun a un caractère fort dû à son histoire personnelle. Lisa l'orpheline sensible, François, qui souffre de sa relation avec son père et Eusèbe, le petit rebelle. Autant de personnalités qui ensemble font de ce petit groupe une équipe de choc.

    Quant à l'esthétique, elle rassemble tout ce que j'adore. L'ambiance des couleurs m'a séduite, les dessins sont tout en rondeurs restant adaptés à un public jeune. Les tenues et les décors sont très détaillés, permettant une immersion totale dans l'époque.

    http://aufildesplumesblog.wordpress.com