Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Apocalypse sur Carson City 5. L'apocalypse selon Matthews

21/05/2015 3990 visiteurs 6.5/10 (2 notes)

A utant vous le dire tout de suite, la situation à Carson City n'est pas très bonne. Le quartier de l’hôpital, en particulier, grouille de créatures assoiffées de chairs fraîches. Retranchés à l'intérieur du bâtiment, Speed, Beverly et le Cuistot vont tenter une sortie acrobatique, tandis que le général Matthews se résout à revoir sa stratégie : à situation extraordinaire, solution radicale !

Apocalypse sur Carson City, le titre hommage aux séries B américaines signé Guillaume Griffon devient fleuve avec ce cinquième tome. Toujours très bien emballé grâce à une chute incessante de références et citations appartenant au genre (ainsi que pas mal de corps en perdition), le scénario n'apporte, en fait, que très peu de nouveaux éléments et sert principalement de préparation au final prévu pour le prochain volume. Certes, il n'y a pas le temps de s'ennuyer dans cette Apocalypse selon Matthews : l'action est ininterrompue, les bons mots cinglent et les invités surprises (Michael Dudikoff, Robert Z'Dar et l'immense Ernest Borgnine) sont au rendez-vous. Malgré cela, les viscères commencent à sentir le réchauffé. Peut-être pas au point d'en être totalement écœuré, mais la gastro n'est plus loin.

Graphiquement, le résultat impressionne toujours autant. Le dessinateur démontre une maîtrise du noir et blanc admirable. Cette approche sans gris ni chichi se suffit à elle-même et, même sans couleurs, l'hémoglobine est plus rouge que nature ! Autre point fort de l'album, la mise en scène est également à la hauteur. Plus que la narration ou les événements, celle-ci donne véritablement le ton au récit. Malgré le chaos continuel, ce découpage haute tension guide la lecture d'une manière étonnante de lisibilité.

Sans démériter, mais un peu convenu, ce pénultième épisode réjouira certainement les fans de la première heure. Les yeux (pour ceux qui en ont encore) sont maintenant rivés sur … sorti des ténèbres, un ultime tome d’ores et déjà plus qu'attendu !

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

Apocalypse sur Carson City
5. L'apocalypse selon Matthews

  • Currently 4.78/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.8/5 (23 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    djhedjh Le 03/06/2015 à 22:22:56

    Aussi bon que les 4 précédents. Faut maintenant patienter pour le 6ème et dernier tome. Indispensable !