Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le prédicateur

18/05/2015 4332 visiteurs 7.0/10 (1 note)

L orsque le corps d’une campeuse est retrouvé mutilé près de sa petite station balnéaire de Fjällbacka, l’inspecteur Patrick Hedström se dit que ses vacances sont bien mal embarquées. Mais quand les squelettes de deux adolescentes disparues depuis vingt ans apparaissent sous le cadavre, ces congés tant espérés sont définitivement compromis. Il faut dire qu’entre des collègues à la motivation parfois chancelante et une fiancée toute prête à accoucher, l’enquête à venir s’annonce compliquée.

Olivier Bocquet (La colère de Fantômas) et Léonie Bischoff (Hoodoo Darlin’) adaptent donc ici le deuxième roman de Camilla Läckberg, après un précédent opus très réussi, La princesse des glaces. Alors que le ton de ce premier album oscillait entre blancheur éclatante et teintes crépusculaires de l’hiver suédois, c’est au cœur de la saison estivale que débute ce nouvel épisode. Autre changement notable, là où la romancière développait avant tout la personnalité charmante et attachante d’Erika Falck, l’investigatrice amateur adorant exhumer les secrets enfouis de ses contemporains, Le Prédicateur s’attache davantage aux pas de son compagnon, Patrick Hedström. Ceci étant, la trame de l’histoire reste analogue : drames familiaux, destins brisés, douleurs longtemps tues brusquement exposées, cette intrigue est comme le pendant ensoleillé du roman inaugural.

Reste que, comme souvent dans le polar, tout est d’abord question de personnages bien campés – une réussite indéniable de cette série – et d’ambiance finement retranscrite… Et cette partie du contrat est également bien remplie : les deux bédéastes avaient effectué un séjour dans la ville côtière pour réaliser des repérages et s’imprégner du caractère des lieux. Une atmosphère toute en contrastes, paisible en apparence, avec ses maisons coquettes, son port douillet, sa conserverie traditionnelle, son camping verdoyant et, pourtant, traversée d’invisibles fractures, d’indicibles rancœurs, de tout un réseau d’amertumes et de ressentiments courant sous la surface trop lisse. Et une atmosphère adroitement restituée par le crayon de la dessinatrice : son trait fin, délicat, sans encrage, ses ombres simplement placées au fusain, son attention portée aux détails, aux expressions, tout cela se marie parfaitement aux couleurs naturalistes et subtiles de Sophie Dumas et concourt au charme certain de l’ensemble.

Par O. Boussin
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Le prédicateur

  • Currently 4.27/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (11 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 30/08/2020 à 21:13:53

    C'est dans la même veine que La Princesse des Glaces qui avait emporté un certain succès d'estime. Il est dommage qu'après cela, les lecteurs ne se sont pas précipités sur ce titre. Le prédicateur est un peu oublié. Pour ma part, je découvre que les auteurs font bien de suivre les romans de la suédoise Camilla Lackberg.

    On retrouve d'ailleurs le personnage d'Erica Falck mais ce n'est pas elle qui mène l'enquête. Elle laisse à son compagnon inspecteur de police le soin de résoudre une énigme de meurtre en série s'étalant sur près de 24 ans.

    Il est généralement difficile pour moi de suivre les thrillers policiers car c'est toujours compliqué et alambiqué. On se perd dans les fausses pistes et les noms. Or, en l'occurrence, on va éviter tous ces écueils grâce d'ailleurs à une présentation simple des personnages. Le procédé du précédent roman est d'ailleurs repris non sans un certain succès.

    J'ai réellement apprécié cette oeuvre tout comme j'avais aimé La Princesse des Glaces. Il y a également un message assez humaniste. Les personnages sont d'ailleurs plus vrais que nature. Bon, au final, il faudra retenir qu'il ne faut jamais faire confiance à tout prédicateur quelque soit la religion concernée.

    Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5