Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

A fin d'oublier celle qui l'a quitté, Albin décide de déménager à la capitale : une grande ville, on peut s'y perdre facilement et rencontrer, cette fois-ci, la vraie femme de sa vie. Et puis, il a trouvé un appartement situé qu'à treize stations de métro de son ancienne flamme, alors, sur un malentendu, on ne sait jamais…

Cousin pas si éloigné que ça de Jean-Claude Tergal, Albin oscille entre déprime et colère. Il se lamente, ne pense presque plus à Mathilde et, plus généralement, damne la gent féminine (et la société avec). Si le héros de Didier Tronchet s'épanchait dans Fluide Glacial, la création de Samos trouve origine dans le Psikopat cher à Carali. Le connaisseur comprendra immédiatement la différence de registre entre ces deux séries. Pour les autres, attendez-vous à de l'humour ras les pâquerettes, une bonne dose de vitriol bien gras et à un long délire faussement gratuit. En effet, sous les rires, il y a certainement de vrais morceaux autobiographiques dans ces pages.

Doté d'un excellent sens de l'observation, Samos dissèque, sans pitié, le fait d'être plaqué et de se retrouver seul. Même si les gags ne sont pas tous nouveaux, le message passe bien : la situation n'est pas plaisante pour celui qui reste. Visiblement encore en rodage, le dessinateur explore, avec un certain bonheur, une multitude de styles graphiques et de formats variés. Entre exercices de style et recherches personnelles, le résultat se révèle sympathique, même si un peu plus de personnalité aurait été la bienvenue.

Premier album agréable et décalé, Le roman d'un gland, offre un très bon moment de lecture acide et hilarant.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Le roman d'un gland

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (1 vote)

  • Samos
  • Samos
  • 04/2015 (Parution le 15/04/2015)
  • La boîte à bulles
  • Contre-pied
  • 978-2-84953-210-2
  • 93

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.