Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

P rintemps 2004. Le journal de voyage de Craig Thompson retrace ses dix semaines passées en Europe et au Maroc.

Le principe du carnet de route (ou de notes) a ses adeptes, que ce soit auprès des auteurs ou des lecteurs. Les rencontres et les évènements se chargent en général d’alimenter l’inspiration au fil des jours. Affranchi du carcan du scénario, l’auteur peut alors se laisser aller à aborder des sujets très divers, illustrant des thèmes récurrents dans son œuvre ou, au contraire, jusqu’alors inédits parce qu’ils échappent à son registre habituel.

Ce format autorise également une part de liberté au niveau du dessin. Et c’est probablement dans ce domaine que Thompson est aujourd’hui le plus à l’aise et le plus convaincant. Son trait fin et tout en douceur paisible alterne les styles avec aisance selon les circonstances. Il relève de l’esquisse pour les portraits. Il s’inscrit dans le registre de la chronique cartoonesque pour les scènes de comédie souvent basées sur l’autodérision. Il peut prendre des accents de travail d’encyclopédiste pour les volets « ethnologiques ».

C’est indiscutablement le point fort de cet ouvrage, bien plus que les notes qu’il contient. Ce n’est pas ennuyeux mais jamais véritablement passionnant non plus. Heureusement, la fraîcheur et la candeur qui baignent l’ensemble (les détracteurs de Blankets auraient sans doute parlé de béatitude) aident à faire passer certaines anecdotes qui donnent l’impression d’être bégayées. On pense bien sûr à celles ayant trait aux contacts avec les éditeurs et la presse lors de cette première tournée de promotion en Europe ou encore aux surprises liées à la découverte d’autres modes de vie. Les rencontres avec d’autres auteurs (Blutch, Trondheim, Berbérian…) vécues avec le regard du fan plutôt que celui du confrère ne changent rien à cette impression globale.

Etre aussi sévère, c’est avouer avant tout qu’on attend beaucoup de Thompson. Ce carnet arrive sûrement trop tôt dans sa carrière. Le degré de complicité nécessaire entre le lecteur et l’auteur pour profiter pleinement des plaisirs mutuels liés à cet exercice est encore insuffisant. Avec une bibliographie plus étoffée, ce devrait être savoureux. Patience.

Par L. Cirade
Moyenne des chroniqueurs
5.5

Informations sur l'album

Un Américain en balade

  • Currently 3.28/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (46 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    chicot Le 27/01/2005 à 08:51:32

    Je n'ai pas cessé de revoir ma propre vie en lisant ce carnet de voyages, Le Maroc, Lyon, Barcelone. Tout y était, même les interrogations sur son ex.
    C'est très fort, très bien dessiné. j'ai passé un moment merveilleux. Je recommande vivement, vous voyagerez avec Craig, et vous aurez envie de partir, je pense.