Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

G rand-père est fatigué, ses montagnes sont trop lourdes. Il n’a plus la force de se déplacer. Pourtant, il doit entreprendre un dernier voyage : celui que l’on fait seul. Pour aider son aîné, l’enfant décide alors de partir à la recherche du vent le plus fort, celui qui renverse les montagnes, Son voyage lui vaudra d’étranges rencontres. Un arbre qui, en vieux sage, lui parlera de l’importance des racines. Ou encore, des cailloux qui n’ont d’autres choix que de rouler au bas des pentes. Mais aussi, le roi des bouquetins qui lui enseignera que toutes les tâches ne peuvent pas être réalisées seul. Au bout du périple, la plus importante des leçons l’attend.

Dans la vie, vient un moment où les enfants doivent affronter l’étrangeté de la disparition d’un être cher. Pour les parents, c’est une épreuve de plus car il est difficile de trouver les mots pour expliquer aux plus jeunes ce qui se passe et tout ce qui se joue dans ces instants. Séverine Gauthier choisit l’onirisme pour aborder un thème aussi délicat que le deuil, mais aussi ceux de l’entraide, des racines et de la construction de l’être. Le récit est un bijou de tendresse, de délicatesse et de poésie. Le ton n’est jamais pesant, bien au contraire. En adoptant le rythme de la quête et de l’aventure, en proposant des dialogues et des situations parfois extravagants, la scénariste sait charmer et enchanter pour mieux distiller son message. Parti pour découvrir le vent qui aidera son aïeul à effectuer son ultime pérégrination, le jeune héros effectue des rencontres qui lui permettent de s’interroger sur ce qu’il est, sur la vie et le monde, un questionnement et un enrichissement nécessaire pour grandir.

C’est Amélie Fléchais qui se charge de donner vie à ce conte subtile et lumineux. Sa vision est un doux plaisir réunissant magie, inventivité et émotions. Ses personnages, humains ou non, sont captivants et sa mise en scène invite à la découverte. Le lecteur vibre à l’unisson de l’enfant, partageant ses émois, goûtant la chaleur du soleil, la morsure du froid et la puissance des bourrasques.

Beau, vif, souriant, riche et intelligent, L’homme montagne est un livre à lire, à partager et à conseiller.

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

L'homme montagne

  • Currently 3.96/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (27 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 30/08/2020 à 21:10:45

    Peut-on déplacer des montagnes pour une personne que l'on aime ? Sans doute est-ce possible dans les contes pour enfants. C'est d'ailleurs la première fois qu'un pareil titre destiné à la jeunesse fait partie de ma sélection officielle du prix de la meilleure bande dessinée organisée par le comité d'entreprise.

    Comme dit, cette oeuvre possède un côté assez enfantin avec de belles couleurs. Cependant, derrière la simplicité des images et des mots se cache une merveille composée de toute une symbolique sur nos racines par exemple.

    J'ai d'ailleurs beaucoup aimé le message final ce qui fait qu'on garde une bonne impression de lecture. C'est un merveilleux voyage qui nous est proposé. Bref, la vie avec ses peines mais également ses racines.

    Wonderphil Le 01/11/2016 à 06:16:18

    Oui, cet album est estampillé "jeunesse", mais ne nous y trompons pas : tout le monde y trouve son compte.

    Une véritable petite pépite.

    Bourbix Le 28/06/2015 à 14:21:33

    L'homme montagne fait partie de ces récits qui vous remue de l'intérieur. Il y a longtemps qu'un album ne m'avait pas laissé une telle impression. Un cheminement de la vie dans le sillon de la mort, en voilà une belle métaphore !

    Indispensable à votre bédéthèque, vous ne sortirez pas indemne de votre lecture. Merci aux auteures pour ce grand récit.

    Moka Le 24/06/2015 à 10:50:49

    Voyage métaphorique et poétique dans les méandres de l’esprit, Séverine Gauthier signe un merveilleux récit d’apprentissage. Celui qui conduit chacun de nos pas l’un devant l’autre vers les premiers coups durs, les premiers adieux. Deux générations qui s’aiment mais qui n’auront hélas que trop peu de temps à vivre ensemble. Cailloux et pierres, chutes, rencontres fortuites. La vie est faite d’instants grisants et déchirants et le chemin vers l’au-revoir peut être sinueux, comme pour mieux apprendre ou appréhender la douleur. Les bosses apparaissent entre deux roulades, comme une parade du corps face aux peines, aux angoisses et aux incertitudes. Et pendant ce parcours, insidieusement, nos racines se fraient aussi un chemin et nous attachent éternellement à ceux qui nous sont chers.

    Et quand le trait d’Amélie Fléchais s’en mêle, cela prend une dimension onirique presque fascinante. C’est incroyablement beau. Le monde qui s’offre à nous est une nature splendide aux reliefs vertigineux, parfois voilée par une brume envoûtante. Elle accueille en son cœur de petites créatures qui accompagnent le héros dans sa quête. Chaque instant vécu ou souvenir partagé deviendra un trésor précieux qui s’enrichira d’images qui font exploser les cœurs. Un vrai beau coup de cœur. Une pépite qui n’a pas fini de scintiller.

    La chronique complète : https://aumilieudeslivres.wordpress.com/2015/03/25/lhomme-montagne-gauthier-flechais/